Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 18 Juin 2018

  •   Nabil Mansouri
  • jeudi 7 juin 2018 13:22

Algérie: Le FCE organise, en décembre prochain, un sommet international sur l’économie de demain

 

Le FCE dit vouloir faire du « Next Economy Summit » une référence sur le sujet des économies émergentes et de la transition économique.

 

Le Forum des chefs d’entreprise (FCE) annonce la tenue d’un sommet international, le « Next Economy Summit », sur le thème de l’économie de l’après pétrole, les 3 et 4 décembre 2018 au Centre International des Conférences d'Alger (CIC), indique un communiqué du forum.

« Dans un contexte international marqué par le défis de l’après pétrole, le Next Economy Summit impulsera réflexion, débat et travaux, autour d’une thématique centrale: Emergence d’un nouveau modèle économique basé sur les services, la transformation et production manufacturière et les nouvelles technologies », souligne le communiqué.

L’objectif de ce sommet, explique le même communiqué, est de faire émerger de nouveaux modèles qui facilitent le passage d’une économie basée sur l’exploitation et l’export de matières premières, à une économie de la transformation, de la production manufacturière et des services.

Le « Next Economy Summit » conforte la position de l’Algérie, 4ème économie d’Afrique, en tant que hub africain et méditerranéen d’échanges économiques. Il permettra de mettre en avant l’ambition algérienne au plan économique et valorisera sa production nationale destinée à l’exportation ainsi que les innombrables forces, atouts et opportunités d’investissement qu’offre le secteur économique algérien, indique le document du FCE.

Plus largement, « ce sommet international organisé autour de la problématique de l’après pétrole, initiera et nourrira la réflexion sur l’économie du futur impliquant aussi bien les politiques publiques que les dynamiques et stratégies d’entreprises privées », poursuit le communiqué.

Le communiqué explique, en outre, que le « Next Economy Summit » verra la participation de nombreux représentants d’états et d’instances politico-économiques internationales, de dirigeants d’entreprises et d’organisations patronales, de think tanks, de start-ups et de medias internationaux.

Le programme de « Next Economy Summit » offrira l’opportunité aux participants d’échanger à travers des ateliers de travail, des sessions de networking et des panels animés par des experts.

En marge des conférences et des ateliers prévus, l’exposition et la présentation de solutions innovantes pour l’après pétrole permettra aux visiteurs une immersion dans les économies de demain à travers des démonstrations et des expositions, ajoute la même source.

Par ailleurs, le FCE dit vouloir faire du « Next Economy Summit » une référence sur le sujet des économies émergentes et de la transition économique. Ce sommet international sera clôturé par un appel à contribution des participants pour produire un livre Blanc des solutions de l’économie de demain.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Les grands choix économiques du pays analysés par Nour Meddahi (Audio)

  Nour Meddahi, professeur d'économétrie et finances à la Toulouse School of Economics revient dans l’entretien accordé à Radio M sur les choix économiques faits par l’Algérie pour atténuer les effets de la baisse des prix du pétrole sur les marchés internationaux, une baisse entamée dès l’été 2014.

Pétrole: Le Brent chute à 73 dollars

  L'Arabie saoudite et la Russie ont fait part de leur souhait d’augmenter leurs productions respectives.

L’Afrique, le Maghreb et les flux migratoires (contribution)

  Il s’agira de poser les véritables problèmes, concernant les flux migratoires venant d’Afrique,  pour  avoir de véritables solutions loin de la démagogie et de la surenchère car  le sujet  est  complexe, la responsabilité étant partagée  entre les dirigeants européens et africains.