Rapporter un commentaire

Comme à son habitude IEK nous livre une analyse pleine de pertinence.
Mais il a omis de signaler que Tahkout n'est pas une nouvelle recrue dans ce milieu interlope du "crapitalisme" algérien (crape voulant dire "m...e", hachakoum).
A son palmarès plusieurs trophées: 1) Obtenir le monopole du transport des étudiants du COUS (de gré à gré S.V.P !) durant plusieurs années et ça continue 2) Squatter des terrains dans les Z.I, les terrains communaux et!ou la voie publique et les transformer en parkings pour ses bus sans qu'aucune autorité ne réagisse 3) Escroquer une compagnie d'assurances en signant des chèques sans provision et en accusant l'assureur de faux et usage de faux ..sans qu'il ne s'expose à une quelconque poursuite. Tous ces(mé)faits. indiquent le haut niveau de protection dont bénéficie cet "entreprenant" de la part de certains décideurs qu'il récompense certainement avec largesse.
En effet, M Tahkout connait bien comment agir avec profit avec les (grosses) légumes. Il a été, dans une vie antérieure, avant de connaître richesse et gloire, un simple marchand de légumes...comme Erdogan, le futur empereur de la Turquie.
Ma ta7gar had!