Rapporter un commentaire

Le MEDEF veut que la règle du 49/51% soit abandonnée et le transfert des dividendes, dites-vous Monsieur GATTAZ ?
Vous voulez obtenir cela en contre partie de votre soutien au 3ème, 4ème et un très hypothétique voir impossible 5ème mandat de Monsieur BOUTEFLIKA, c'est à dire du vent. Votre soutien c'est du vent et il est dirigé contre les intérêts vitaux de l'Algérie et contre les intérêts de votre propre pays, qui n'a pas besoin de vos magouilles, qui ne font qu'obscurcir l'avenir étant donné la situation économique très grave en France et en Europe.
Ce que vous cherchez est contraire à tous les principes économiques et à la déontologie.
Même le grand AL CAPONE ne pourra jamais obtenir ce que vous demandez Monsieur Gattaz et ceci contre aucune contre partie très importante, comme le transfert très important de technologies et l'accès à votre marché en france, de la même manière.
L'Algérie n'a pas l'intention d'accéder à votre demande, qui est dirigée contre toute son économie. L'Algérie n'a plus confiance en vous, preuve à l'appui, au vu des pertes de plusieurs dizaines de milliards de dollars que vous lui avez fait perdre depuis 1999 à ce jour. Et je ne parle pas du déficit chronique qui dure depuis plusieurs décennie de l'Algérie par rapport à l'Europe. Cette situation est très dangereuse pour l'Algérie par rapport à l'Europe qui n'est plus fiable pour l'Algérie, ça ne peut plus continuer comme ça !!!!!!!!