Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Juin 2018

  •   Karim Sabeur
  • jeudi 19 janvier 2017 14:20

L’Algérie a été en 2016 le 15e marché mondial de Renault

Dans l’ensemble du Maghreb, le groupe automobile français détient 38,5% de parts de marché, soit une hausse de 4,9% par rapport à 2015.

 

 

Avec 61.249 véhicules vendus en 2016, l’Algérie est devenue le 15ème marché mondial de Renault, selon des statistiques présentées par le groupe en France et rapportées par la presse française. Elle vient juste derrière le Maroc, avec 61.726 unités vendues, mais elle est loin derrière la France avec 650.000 unités vendues.

Les parts de marché du constructeur automobile français en Algérie se sont situées en 2016 à 51,3%, un record, avec un gain de 15,7 points qui s'explique par la fabrication, depuis deux ans, dans son usine d'Oran, de la Symbol, destinée au marché local.

En Algérie, la demande sur les véhicules Renault est telle que des clients se plaignent de la lenteur des livraisons. D’autres ont même vu leurs demandes rejetées car les crédits d’achat sont contractés avec certaines banques. Des clients de Baraka Bank sont dans ce cas : leurs demandes ne sont pas acceptées. 

Au Maghreb, le groupe Renault détient 38,5% de parts de marché, soit une hausse de 4,9 points par rapport à 2015. Au Maroc, où il dispose d'une usine à Tanger, Dacia et Renault sont, respectivement, la première et la deuxième marque. Le groupe bénéficie dans ce pays d'une progression de 22,5% des immatriculations (61.726 ventes), avec une part de marché de 37,8%.

Cette progression des ventes de Renault n’est pas propre au Maghreb car le groupe a vendu 3,18 millions de véhicules en 2016, ce qui est un record avec une hausse de 13,3% dans un marché mondial qui n’a progressé que de 4,6%. Il devient ainsi le premier groupe automobile français dans le monde grâce à ses marques Renault, dépassant PSA, seconde marque européenne, première en France.

Une trajectoire dont Renault estime qu’elle se poursuivra en 2017, avec une progression des ventes et parts de marché en Europe et à l’international. Selon ses estimations, la croissance du marché mondial sera de 1,5% à 2% par rapport à 2016.

 

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: La décision de la BCT d’augmenter son taux directeur inquiète les patrons

  Le vrai remède réside, selon la CONECT, dans l’accélération de la mise en œuvre des réformes stratégiques.

Algérie: GICA prépare de nouvelles opérations d’exportation en 2018

  Le groupe Gica a procédé, en mai dernier, à l'exportation de 45.0000 tonnes de clinker, dans le cadre d'un contrat portant sur une quantité globale de 200.000 tonnes. 

Algérie: "La solution de la planche à billets a été appliquée de façon excessive" (Nour Meddahi)

  L’économiste signale que le FMI vient de publier un document où il est précisé que finalement le déficit de 2017 a été de 8,8% au lieu des 5,6 prévus.