Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 16 Janvier 2018

  •   Maghreb Emergent
  • mercredi 25 janvier 2017 16:29

La Mauritanie veut mettre plus de transparence dans le secteur de la pêche

La FisheriesTransparency Initiative (Initiative pour la Transparence dans le Secteur de la Pêche - FiTI) est une initiative multipartite globale qui vise à rendre la pêche plus durable et plus responsable par le biais de la transparence et de la participation.

 

La Mauritanie franchit un nouveau pas dans le renforcement de la transparence dans le domaine de la pêche.   Un groupe national multipartite a été formé pour accompagner l'initiative pour la transparence dans le secteur de la pêche, annonce un communiqué du ministère de l'Economie et des finances rendu public mardi.

Ce nouveau pas important de la Mauritanie dans l'initiative FiTI est « le résultat de consultations inclusives menées par chaque groupe de parties prenantes dans le but de sélectionner les représentants apparaissant comme étant les plus à même de porter la voix de tous les acteurs au niveau national », explique-t-on dans le communiqué.

La FisheriesTransparency Initiative (Initiative pour la Transparence dans le Secteur de la Pêche - FiTI) est une initiative multipartite globale qui vise à rendre la pêche plus durable et plus responsable par le biais de la transparence et de la participation. La FiTI repose sur une approche multipartite, qui réunit les principaux groupes de parties prenantes du secteur de la pêche (le gouvernement, les professionnels et la société civile) au sein d'un Groupe National Multipartite chargé de superviser le processus de la FiTI, renforçant ainsi la transparence et le dialogue au sein du secteur de la pêche du pays. En février 2016, la Mauritanie est devenue l'un des cinq pays pilotes de la FiTI aux côtés de la Guinée, de l'Indonésie, du Sénégal et des Seychelles.

«  Nous sommes fiers que la Mauritanie soit le premier pays à constituer un Groupe National Multipartite FiTI et que les acteurs du secteur se soient tous mobilisés pour désigner leurs représentants respectifs de manière inclusive. C'est une étape importante que nous franchissons aujourd'hui », a déclaré le ministère de l'Economie et des finances.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Ouyahia va-t-il lâcher Haddad ?

Le Premier ministre a décidé d’annuler  sa participation à la conférence-exposition que le FCE (Forum des chefs d’entreprise)  organise conjointement avec la Sonatrach et la Sonelgaz, à partir de demain pour  sauver sa probable « rencontre avec son destin ».

Algérie : le complexe gazier de Tiguentourine a produit près de 9 milliards m3 en 2017

 Le complexe  de Tiguentourine  produit,  en moyenne, entre 22 et 23 millions de m3/jour.

Algérie : Sonatrach va louer des équipements en Italie pour raffiner son pétrole brut

  11,5 millions tonnes de carburants sont raffinés en Algérie, alors que la consommation, qui a explosé ces dernières années, a atteint 15 millions de tonnes de carburants annuellement.