Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Août 2017

  •   Amin Fassi Fihri
  • samedi 22 octobre 2016 17:35

Maroc: Aggravation du déficit commercial à fin septembre 2016 en dépit de la hausse des ventes d'automobiles

Le déficit commercial du Maroc à fin septembre 2016 s'est établi en hausse à 16,8 milliards de Dirhams, avec une augmentation des importations de 18,9 Mds de Dh. Mais la hausse remarquable des expéditions de véhicules a cependant amélioré en valeur les exportations et atténué le déficit commercial.

 

Selon l'Office des changes marocain, le déficit commercial à fin septembre 2016 s'est établi à 133,6Mds DH contre 116,8Mds DH un an auparavant et le taux de couverture, en baisse, est passé à 55,2% contre 58,2%. A fin septembre dernier, les importations ont atteint 298,4 mds de DH (soit un niveau semblable à celui de 2014) contre 279,5 mds de DH à fin septembre 2015, soit un accroissement de 6,8%. Mais la charge des importations de biens d'équipement (+15,4 mds de DH), et de produits alimentaires notamment (+5,1 mds de DH), a été compensé par la baisse des approvisionnements en produits énergétiques (-11,6 mds de DH). Quant aux exportations, elles sont dorénavant  tirées vers le haut par l’automobile dont les expéditions ont détrôné les ventes de phosphates.

L’automobile sauve la face  

Le secteur automobile, qui a enregistré une hausse de 4,2 mds de DH durant cette période, a exporté pour une valeur de 39,595 mds de DH (+117%) par rapport à 2015. L'agriculture et l'agroalimentaire ont exporté pour une valeur de 34,717 mds de DH (+6%), alors que les exportations des textiles et cuir se sont établis à 36,546 mds de DH et 39,677 mds de DH pour les exportations de phosphates, en baisse de (14,1%) par rapport à septembre 2015. Globalement, les exportations se sont établies durant la même période à 164,825 mds de DH contre 162,653 mds de DH en 2015, soit une légère hausse de 1,3%. Quant aux recettes MRE, elles se sont accrues de 4,5% ou +2,1Mds DH à 48,3 mds de DH contre 46,2 mds de DH un an auparavant, alors que les recettes Voyages ont évolué de 5,8% à 50,6 mds de DH contre 47,9 mds de DH une année auparavant. Enfin, le flux des investissements directs étrangers (IDE) ont baissé à 15 mds de DH contre 23,2 mds de DH à fin septembre 2015, soit un recul de 35,4%. 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Les travaux de réhabilitation de la raffinerie pétrolière de Sidi R'cine (Alger) "avancent bien" (ministre)

Les travaux de réhabilitation et d'extension de la raffinerie pétrolière de Sidi R'cine (Sud-est Alger), confiés fin 2016 à une société chinoise, "avancent bien" grâce à la prise en charge, par la Sonatrach, des différentes contraintes notamment celles liées au manque d'effectif.

Algérie - Un sit-in et un avertissement: "si le journal La Tribune ferme aujourd'hui, d'autres suivront..."

Ils étaient peu nombreux à venir au sit-in pour la sauvegarde du journal La Tribune. Mais ceux qui sont venus ont averti que la disparition du journal serait un sinistre présage pour la presse algérienne.

Le roi Salman d’Arabie a dépensé plus de 100 millions de dollars pour ses vacances d'été au Maroc

  Les vacances du roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud au Maroc sont une bénédiction pour l’économie locale. Selon The Independent le souverain saoudien aurait dépensé l’équivalent de 100 millions de dollars pour ses vacances d’été annuelles au Maroc.