Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 18 Janvier 2017

  •   Maghreb Arabe Press
  • mardi 20 décembre 2016 16:14

Maroc: Bank Al Maghrib révise à la baisse sa prévision de croissance pour 2016 à 1,2%

Bank Al Maghrib a revu sa prévision de la croissance pour 2016 à la baisse à 1,2%, avec un repli de 9,6% de la valeur ajoutée agricole et un ralentissement du PIB non agricole à 2,6%.

 

 

A moyen terme et sous l'hypothèse de campagnes agricoles moyennes pour les deux prochaines années, la croissance devrait s’accélérer à 4,2% en 2017 et s’établir à 3,7% en 2018, indique un communiqué de la Banque centrale, publié à l’issue de la 4è réunion de cette année du Conseil de Bank AL Maghrib.

 La progression de sa composante non agricole devrait s’accélérer à 3,4% puis à 3,7% respectivement, soutenue par un accroissement des revenus, notamment agricoles, et des conditions monétaires accommodantes, précise le communiqué.

 L'inflation devrait avoisiner 1,6% en moyenne au terme de l'année 2016 et s’établir à des niveaux modérés à moyen terme. Pour 2017, l’inflation devrait revenir à 1%, en liaison avec la dissipation prévue des effets des chocs sur les prix des produits alimentaires à prix volatils, avant d’augmenter à 1,5% en 2018.

 Bank Al Maghrib (BAM) a décidé de maintenir inchangé, pour la 4è fois consécutive, le taux directeur à 2,25%, vu que son niveau actuel continue d'assurer des conditions monétaires appropriées.

 Tenant compte d’une prévision d’inflation en ligne avec l’objectif de stabilité des prix et au regard de l’évolution prévue de la situation économique à moyen terme, le Conseil a jugé que le niveau actuel du taux directeur continue d’assurer des conditions monétaires appropriées et a décidé ainsi de le maintenir inchangé à 2,25%.

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

L’Algérie entre dans sa 4e année de déficit budgétaire et extérieur. Que redoutez vous en 2017 ?

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

Vidéos

"L’affaire RHB cause un grave préjudice à l’industrie pharmaceutique algérienne"- Abdelouahed Kerrar (UNOP) à Radio M

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Les diplômés de l’enseignement professionnel intègrent facilement le monde du travail (étude)

Selon une étude de l’ANEM, pas moins de 60% des porteurs de projets de micro-entreprises sont issus des centres de formation professionnelle.

Algérie- Hausse quasi-générale des prix alimentaires au détail en décembre 2016

Les prix au détail de la majorité des produits alimentaires ont connu une hausse sensible en décembre dernier par rapport au même mois de 2015, tandis que des différences de prix demeurent significatives entre les régions du pays, a appris l'APS auprès du ministère du Commerce.

Maroc : Pour soutenir la RAM, le gouvernement décide d'exonérer de TVA les achats d'avions

La compagnie aérienne marocaine a fini par obtenir gain de cause auprès des autorités du pays: une exonération de la TVA, qui est de 20%, sur les importations d'avions. Une décision importante face aux compagnies étrangères, dont les Low-cost.