Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 23 Juillet 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • mercredi 17 mai 2017 16:23

La BM accorde au Maroc un prêt de 350 millions de dollars pour la réforme se son secteur financier

Ce prêt fait suite à un autre d’un montant de 300 millions de dollars approuvé en avril 2014.

 

 

La Banque mondiale (BM) a annoncé aujourd’hui qu’elle accordera au Maroc un prêt de 350 millions de dollars destiné à appuyer d’importantes réformes dans le secteur de l’intermédiation financière. C’est ce que rapporte l’agence Maghreb Arabe Presse se basant sur un communiqué diffusé par cette institution financière internationale.

Cette opération, explique la Banque mondiale, complète « une opération approuvée en mars dernier, qui encourage le financement sur fonds propres pour les jeunes entreprises innovantes et à forte croissance au Maroc ».

Pour rappel, ce dernier prêt fait suite à un autre, d’un montant de 300 millions de dollars, approuvé en avril 2014.

Le programme de réforme du secteur financier marocain vise à améliorer l’accès au financement pour les petites et jeunes entreprises, à renforcer le cadre institutionnel des marchés financiers, à consolider la viabilité financière de la Caisse marocaine des retraites et, enfin, à améliorer la supervision du secteur bancaire.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

Vidéos

Société Générale Algérie a réalisé un résultat net de 5,6 milliards DA en 2016

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Les agents immobiliers veulent un cadre juridique pour la location chez l’habitant

Les agents immobiliers ont appelé samedi à un  encadrement juridique de la location à courte durée, particulièrement  fréquente durant la saison estivale, et ce, afin de résorber les  transactions informelles dans ce créneau.

Bejaia : Une marche citoyenne violemment réprimée par la police à Aokas

La marche initiée aujourd’hui le 22 juillet dans la ville d’Aokas, par le collectif des citoyens d'Aokas pour dénoncer l’interdiction des conférences du Café Littéraire tourne à l’émeute.

Le financement participatif du 2e prix Ali Boudoukha entre dans ses 4 derniers jours

  Il faudra rassembler près de 800 euros en quatre jours pour atteindre l’objectif des 3000 euros. La campagne sur KissKissBankBank  en appelle à un dernier élan des contributeurs sur le hashtag #boost_algerie_leaks