Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 16 Décembre 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • jeudi 28 septembre 2017 14:00

La croissance de l’économie marocaine atteindra 4,3% en 2017 (Banque centrale du Maroc)

 

Selon Abdellatif Jouahri, le gouverneur de Bank al Maghrib, les bonnes performances attendues seront dues principalement à une très bonne saison agricole, marquée notamment par une excellente production céréalière.

  

La croissance de l’économie marocaine devrait se situer à 4,3% en 2018 pour baisser à 3,1% en 2018, a prédit le gouverneur de Bank al Maghrib, la Banque centrale du Maroc, cité par des médias du royaume.

Selon Abdellatif Jouahri, qui s’exprimait lors de la troisième réunion trimestrielle du conseil d’administration de la Banque centrale marocaine, ces bonnes performances attendues seront dues principalement à une très bonne saison agricole, marquée notamment par une excellente production céréalière.

Le gouverneur de Bank al Maghrib a indiqué que la valeur ajoutée agricole devrait augmenter de 14,7% en 2017 ; elle reculera, a-t-il ajouté, de 1% en 2018 si la campagne agricole s’avère moyenne. Quant à la valeur ajoutée des activités non agricoles, elle devrait, selon lui, s’accélérer à 2,9% en 2017 et à 3,5% en 2018 (2,2% en 2016). L’inflation, a-t-il indiqué, se situera autour de 0,6% en 2017 pour remonter à 1,3% en 2018 ((1,6% en 2016) tandis que le

déficit budgétaire devrait s’atténuer de 4,1% du PIB en 2016 à 3,5% en 2017 et à 3,2% en 2018.

Côté sombre du tableau dressé par Abdellatif Jouahri, le marché de l’emploi, dont la situation, au deuxième trimestre 2017, est mitigée, avec une augmentation du taux de chômage de 9,1% à 9,3% au niveau national et de 13,4% à 14% en milieu urbain.


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda » (audio-vidéo)

Le talk de journalistes de RadioM est revenu sur l’affaire Al Qods et se quelle révèle dans l’opinion de chaque pays arabe ou pas.

L’Algérie a exporté via le port de Bejaia près de 460 000 tonnes de sucre en 10 mois

  Entre le 1er janvier et le 31 octobre 2016, les exportations de sucre via le port de Bejaia se sont établies à 338 480 tonnes.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.