Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • jeudi 19 octobre 2017 11:00

Maroc - Le PIB du tourisme a progressé de 5% en 2016 (HCP)

Selon une note d'information du Haut Commissariat marocain au Plan, la contribution du tourisme au PIB marocain est, en revanche, restée presque stable en 2016, par rapport à 2015 (6,6% contre 6,5%).

 

 

Cette progression est plus importante que celle observée en 2015 par rapport à 2014 (2,5%), précise une note d'information sur le tourisme marocain en 2016 rendue publique hier par le HCP sur son site web.

Selon ce document, la contribution du tourisme au PIB marocain est, en revanche, restée presque stable en 2016, par rapport à 2015 (6,6% contre 6,5%).

La production du secteur marocain du tourisme, selon le HCP, a totalisé 100,8 milliards de dirhams en 2016 au lieu de 96,1 milliards en 2015 (+4,9%) tandis que la valeur ajoutée a progressé de 50,2 milliards en 2015 à 52,9 milliards dirhams en 2016 (+5,3).

 

8 millions de touristes jusqu’à août 2017

 

Selon des chiffres publiés par les médias marocains il y a deux jours, 8 millions de touristes ont visité le Maroc entre le 1er janvier et le 31 août 2017, ce qui représente une croissance de 10,4% par rapport aux huit premiers mois de l’année 2016.

Cette progression substantielle du nombre de touristes est due à celle des touristes étrangers (+13,1%) aussi bien qu’à celle des Marocains résidant à l'étranger (8,1%).

Les principaux marchés émetteurs ont tous progressé dans des proportions notables ; l’Allemagne (+14%), la Hollande (+10%), l’Espagne (+10%), la France (+8%) et la Belgique (+8%).

 

Valeur ajoutée et PIB du tourisme (en millions de DH, source : HCP)

 

Opérations

 

2015

 

2016

 

Variation en %

Production du tourisme

 

96054

 

100 768

 

4,9

Valeur ajoutée du tourisme (VAT)

 

50 219

 

52 868

 

5,3

Impôts nets de subventions sur les produits

 

13 441

 

13 988

 

4,1

PIB du tourisme (PIBT)

 

63 660

 

66 856

 

5

 

 

 

 

 

 

 

 

Part du tourisme dans l’économie nationale (en %, source : HCP)

 

Opérations

 

2015

 

2016

 

Production du tourisme/ Production nationale

 

6,1

 

6,4

 

Valeur ajoutée du tourisme / valeur ajoutée de l’économie nationale

 

5,8

 

5,9

 

Valeur ajoutée du tourisme /PIB

 

5,1

 

5,2

 

PIB du tourisme / PIB

 

6,5

 

6,6

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Rencontre Me Ksentini- Bouteflika : La présidence de la République dément "catégoriquement"

"La présidence de la République dément catégoriquement, autant la véracité de l'audience que celle du contenu qui lui est accolé et considère qu'il s'agit là de pures affabulations".

Des champions nationaux [ LE BLOG ECO ]

Comment construit-on un tissu industriel performant ? La question paraît simple mais elle est au cœur de vastes débats académiques et politiques depuis plusieurs décennies.

Pour Hafid Derradji, Bouteflika n’a pas reçu Farouk Ksentini pour parler du 5e mandat

  Les déclarations de l’ex-président de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’homme (CNCDDH), dissoute, Me Farouk Ksentini indiquant que le président de la République Abdelaziz Bouteflika souhaite briguer un 5è mandat ont fait réagir le célèbre commentateur sportif Hafid Derradji.