Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 25 Mai 2018

  •   Lynda Abbou
  • jeudi 18 janvier 2018 16:30

Maroc - En 2017, pour la deuxième année consécutive, le déficit commercial s’est creusé

Il a progressé de 2.6%, enregistrant 189,8 milliards de dirhams, soit 6,7 milliards d’euros, contre 185 milliards en 2016. Autrement, dit, les exportations n’ont couvert que 56,3 % des importations. Le redressement des prix du brut a ainsi sévèrement pénalisé le royaume qui importe la quasi-totalité de ses besoins énergétiques.


 

 

Le déficit commercial du Maroc, selon l’indicateur préliminaire des échanges extérieurs rendu public par l’Office des Changes le 16 janvier dernier, s’est creusé pour la deuxième année consécutive en 2017. Il a progressé de 2.6%, enregistrant 189,8 milliards de dirhams contre 185 milliards en 2016 (+4,8 milliards). Autrement, dit, les exportations n’ont couvert que 56,3% des importations du royaume (54,8% en 2016).

Selon les chiffres de l’Office, avec 434,7 milliards de dirhams, les importations marocaines ont augmenté de 6,3% l’année dernière, alors que les exportations, avec 245 milliards de dirhams, ont augmenté, elles, de 9,3% durant la même période.

La pesante progression de la facture des importations s’explique en grande partie par l’augmentation de la facture des importations énergétiques de 27,3% pour atteindre près de 70 milliards de dirhams. Le redressement des prix du brut a ainsi sévèrement pénalisé le royaume qui importe la quasi-totalité de ses besoins énergétiques.

Les exportations en 2017, quant à elles, sont marquées par la progressions de exportations de l’industrie automobile de 1% en comparaison avec l’année dernière, pour atteindre 58,5 milliards de dirhams.

 

 

 

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Vos chiffres sur la contre valeur du dirham en euros sont faux

    Rapporter Kahoui dimanche 21 janvier 2018 09:13
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Téhéran veut vendre du pétrole contre son maintien dans l’accord sur le nucléaire

  Le guide iranien  veut aussi que les pays européens signataires de l’accord maintiennent leurs échanges commerciaux avec la République islamique.

Algérie: Les importations de carburant ont baissé de 73% au premier trimestre 2018 (Sonatrach)

  M. Karoubi a indiqué que les exportations de Sonatrach ont augmenté de 17% en valeur, au premier trimestre 2018.

Algérie : Le gouvernement dénonce des fuites liées au projet de LFC 2018 et s’explique

  Pour l’exécutif, les critiques dénonçant une atteinte au pouvoir d'achat des citoyens sont infondées.