Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 28 Mai 2018

  •   Maghreb Emergent
  • samedi 24 février 2018 17:55

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

 

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont doublé en 6 ans, "dépassant les 14 milliards d'euros", selon l'Office économique et commercial de l'Espagne à Rabat, cité par l'agence de presse EFE.  "Les exportations marocaines vers l'Espagne ont augmenté de 11,2% en 2017 par rapport à l'année précédente", et les importations marocaines en provenance de l'Espagne "ont progressé de 12,5% la même année".

Selon les chiffres de l’Eurostat, les principaux produits exportés par le Maroc vers l'Espagne en 2017 sont les matériaux électriques (29,3%), les vêtements (23,1%), et mollusques et crustacés (8,1%), indique Eurostat, alors que les importations marocaines de l'Espagne, constituées principalement des combustibles et lubrifiants (13,9%), des composantes d’automobile (13,3%), et tissus d’habillement (9,9%), ont pour leur part augmenté de 12,5%.

S'agissant des échanges avec l'Union européenne, Eurostat note que les exportations du Maroc vers cet ensemble ont progressé de 9,5%, de même pour les importations marocaines qui se sont appréciées de 7 % en 2017.

En termes de parts de marché, l’Espagne est le premier client du Maroc avec des importations représentant 41,4 % du total des importations communautaires provenant du Royaume, suivie de la France (29,6%), de l’Italie (6,7 %), du Royaume-Uni (5%) et de l’Allemagne (4,3 %).

L’Espagne est également le premier fournisseur du Maroc avec des exportations représentant 35,6% de l’ensemble des exportations communautaires vers le Royaume, suivies de la France (19,1%), de l’Allemagne (9,3%), de l’Italie (8,4%) et des Pays Bas (4,5%).


Évaluer cet élément
(7 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Les boulangers exigent une augmentation du prix du pain et menacent de faire grève

   Une baguette de pain à 13 dinars serait idéale pour garantir aux boulangers une marge bénéficiaire acceptable, selon la FNB.

Algérie:"Il faut rompre avec l’investissement social et passer à l’entreprenariat libre" (économiste)

  Selon M. Meddah, Les dispositifs d’aides à l’emploi (ANSEJ, ANGEM, CNAC…)  devaient en effet se limiter dans le temps pour céder la place graduellement à d’autres formes de conception afin de bien mener le passage vers l’entreprenariat libre.

Algérie: "Le problème du secteur de la santé a besoin d’une solution politique" (Chaoui)

  Nous sommes en phase de passage d’un paysage dominé par des maladies transmissibles à des maladies non transmissibles, selon le Pr. Farid Chaoui.