Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

  •   Xinhua
  • lundi 26 février 2018 15:10

Le Maroc, destination prisée des touristes chinois pendant la Fête du printemps

D’après le ministre marocain du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et de l'Economie sociale, Mohamed Sajid, a annoncé qu'il comptait attirer 500.000 touristes chinois chaque année d'ici à 2020.

 

Les touristes chinois ont été nombreux à choisir le Maroc cette année pour leurs vacances de la Fête du printemps, période festive marquant le Nouvel An chinois.  Dans les hôtels et restaurants du pays, on constate qu'un grand nombre de touristes chinois sont arrivés récemment.

Dans la ville de Marrakech, au sud du Maroc, des bus touristiques remplis de touristes chinois étaient visibles pendant toute la Fête du printemps.  Au Jardin Majorelle, célèbre attraction touristique de la ville, deux jeunes touristes chinoises ont déclaré à Xinhua qu'elles avaient choisi le Maroc comme destination pour découvrir le charme unique de l'Afrique du Nord. Elles ont voyagé pendant 15 jours le long de la route touristique classique, visitant Casablanca, Marrakech, le Sahara, Fès, Chefchaouen et Tanger.

Outre la route classique que la plupart des gens choisissent, les touristes chinois ont également visité d'autres villes touristiques marocaines telles qu'Essaouira, Tétouan et Ifrane.  Wang Shuo, agent de ventes de China International Travel Service, a déclaré à Xinhua que de plus en plus de Chinois souhaitent voyager au Maroc ces dernières années, en particulier pendant la Fête du printemps et la Fête nationale.

En juin 2016, le Maroc a décidé d'exempter de visa les ressortissants chinois. Depuis, le nombre de touristes chinois au Maroc a explosé.  Lors du Forum pour la coopération touristique sino-marocaine tenu début février à Casablanca, le ministre marocain du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et de l'Economie sociale, Mohamed Sajid, a annoncé qu'il comptait attirer 500.000 touristes chinois chaque année d'ici à 2020.

M. Sajid a indiqué que le Maroc travaillait à améliorer les hôtels, les moyens de transport et l'accueil des touristes. Il a précisé que des vols directs entre le Maroc et la Chine étaient en cours de négociation, ce qui est l'un des facteurs clés pour renforcer l'attrait du Maroc pour les touristes chinois. 

 


Évaluer cet élément
(6 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.

Discrimination public-privé: L’Etat veut casser le secteur privé des assurances

Les entreprises publiques d’assurance et AXA ont un pouvoir illimité de souscription des assurances entreprises PME-PMI, tandis que les compagnies privées sont limitées en la matière à moins de 500.000.000 DA

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.