Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

Maroc: le chômage fait des ravages chez les jeunes citadins

 

Le Haut Commissariat au Plan marocain vient de publier une étude statistique sur l'évolution du taux de chômage parmi les jeunes et les chiffres montrent que la situation reste très dépendante de la santé de l'économie, mise à mal par la crise ces dernières années.

Le ralentissement de la croissance au Maroc a eu un effet immédiat sur l'emploi, c'est statistiquement 30 000 opportunités de moins par point de croissance perdu. Selon le document l'économie marocaine a créé 116 000 emplois au premier trimestre 2018 ce qui a tout de même fait baisser sensiblement le taux de chômage, petit bémol concernant cette baisse, elle n’aurait jamais été possible sans la celle du taux d’activité qui dégringole chaque année du fait du ralentissement de l'économie marocaine.

Selon les statistiques livrées, le Maroc compte 1 272 000 sans emploi. Le chômage touche particulièrement les jeunes (63% des 15-29 ans) et les citadins (85%). Il touche 38% des détenteurs de diplômes de niveau supérieur.

Le volume global de l'emploi au Maroc représente 10 882 000 personnes sur une population estimée à plus de 35 millions d'habitants. Le premier trimestre 2018 116 000 emplois ont été crée, contre 109 en 2017.

La majorité des emplois crées l'ont été dans les services (50 000) et l'agriculture (43 000), le BTP a crée 32 000 postes alors l'artisanat et l'industrie ont perdu 9000 postes d'emploi.

L'emploi saisonnier ou précaire a augmenté de 33 000 postes, pour atteindre un volume global de plus d'un million de personnes. L'emploi précaire est plus répandu dans les secteurs des BTP, où il a atteint le niveau de 16,1%, et de l’agriculture où il touche environ le dixième (9,8%) de la population active employée dans ce secteur.

Le nombre net de chômeurs a, quant à lui atteint les 1 272 000 personnes avec plus de 6000 chômeurs urbains cette année. Avec un taux de chômage passant de 10,7 à 10,5%

Paradoxalement ce sont les catégories non-instruites qui souffrent le moins du chômage au Maroc. 95% des personnes n'ayant obtenu aucun diplôme travaillent. Cette statistique descend à 85,5% pour les diplômés du niveau moyen et 72,2% de diplômés du supérieur actifs. Plus de 56% des chômeurs au Maroc sont primo-demandeurs d'emploi. 66% des chercheurs d'emploi sont dans cette situation depuis plus d'une année. Plus de 7% des chômeurs questionnés durant l'étude se sont dit découragés par la recherche d'emploi.

 

 

 




Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.

Discrimination public-privé: L’Etat veut casser le secteur privé des assurances

Les entreprises publiques d’assurance et AXA ont un pouvoir illimité de souscription des assurances entreprises PME-PMI, tandis que les compagnies privées sont limitées en la matière à moins de 500.000.000 DA

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.