Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 26 Mai 2018

  •   Agences
  • samedi 12 mai 2018 16:23

Les douanes marocaines infligent une taxe anti-dumping à des produits tunisiens

L'Administration des Douanes et impôts indirects (ADII) a institué un droit anti-dumping d'une période de quatre mois à compter du 11 mai 2018, sur les importations de cahiers originaires de Tunisie.


"En application des dispositions de l'arrêté conjoint du ministre de l'Economie et des finances et du ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique n°952-18 du 6 avril 2018 (BO n°6672 du 10 Mai 2018), les importations de cahiers originaires de Tunisie, relevant de la position 4820.20.00.00, sont soumises, en sus des droits et taxes en vigueur, à un droit antidumping provisoire (...) ce, pour une période de 4 mois à compter de la date d’entrée en vigueur de cette mesure", indique une circulaire de l'ADII.

Ce droit anti-dumping est liquidé et perçu comme en matière de douane et son produit est intégré dans l’assiette servant au calcul de la TVA à l’importation, fait remarquer la même source, précisant que "jusqu’à ce qu’il en soit autrement disposé, les montants perçus au titre de ce droit anti-dumping et de la taxe sur la TVA qui lui est applicable, seront consignés auprès des receveurs des douanes".

En vue de cerner l’application de cette mesure dont les taux sont différenciés en fonction des exportateurs tunisiens, l'ADII invite le service à vérifier la concordance entre les différents documents accompagnant la Déclaration Unique de Marchandise (facture, connaissement, engagement d’importation, etc,...).

En cas de discordance ou de doute sur l’identité des exportateurs, l’importation des cahiers en question doit être soumise au taux correspondant à "autres exportateurs" (51,06%).

Cette mesure sera appliquée sans préjudice à la clause transitoire prévue par l’article 13 du Code des Douanes et Impôts Indirects, conclut la circulaire.


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Stagnation: Pourquoi la Task Force du gouvernement Sellal doit revenir sans Sellal

  La chronique de El Kadi Ihsane sur El Watan cherche une cohérence à l’action économique du gouvernement sous influence de la feuille de route de feu la task force.

Tunisie: Divergence entre les parties prenantes sur le 64e point du Document de Carthage 2

  Le président de la République Béji Caïd Essebsi a appelé les parties prenantes du Document de Carthage à trancher le point litigieux relatif au remplacement du chef du gouvernement.

Téhéran veut vendre du pétrole contre son maintien dans l’accord sur le nucléaire

  Le guide iranien  veut aussi que les pays européens signataires de l’accord maintiennent leurs échanges commerciaux avec la République islamique.