Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 20 Janvier 2018

  •   Maghreb Emergent avec TAP
  • mercredi 16 novembre 2016 15:05

"Tunisia 2020":La Tunisie aspire à un soutien exceptionnel de la part des pays du G7 et de l’UE (ministres)

La Tunisie aspire à la mise en place d’une stratégie globale portant sur l’impulsion de l’investissement et des programmes de partenariat ainsi que le financement des mégaprojets programmés dans le cadre du plan quinquennal du développement (2016/2020).

 

Les préparatifs de la Conférence internationale sur l’investissement « Tunisia 2020 » (prévue les 29 et 30 novembre 2016) ont été au centre de la rencontre tenue par les ministres des Affaires étrangères et du Développement, Khemaïs Jhinaoui et Fadhel Abdelkefi avec les ambassadeurs des pays du G7 (Allemagne, Canada, France, Etats-Unis, Italie, Japon, Royaume-Uni) et de l’Union européenne(UE), a fait savoir mercredi, le département des Affaires étrangères.

Les responsables tunisiens ont, à cette occasion, indiqué que la Tunisie aspire à un soutien exceptionnel de ces pays qui dépassera le cadre d’appui traditionnel, de manière à lui permettre de mettre en place une stratégie globale portant sur l’impulsion de l’investissement et des programmes de partenariat ainsi que le financement des mégaprojets programmés dans le cadre du plan quinquennal du développement (2016/2020).

De leur côté, les ambassadeurs présents à cette rencontre ont exprimé l’engagement de leurs pays à participer à cette conférence en dépêchant des délégations de haut niveau comprenant des responsables politiques et économiques et représentant les secteurs public et privé.

Ils ont également affirmé que le développement économique de la Tunisie présente le meilleur garant de la réussite de la démocratie naissante. Il a été convenu lors de cette réunion d’assurer le suivi des accords et des partenariats qui seront conclus entre les représentants des secteurs public et privé lors de la conférence.

Pour rappel,  le plan quinquennal de développement 2016-2020 nécessite des investissements de l’ordre de 60 milliards de dollars, qui seront répartis entre 60% pour les projets privés et 40% pour les projets publics.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Un accord d'exploitation du champ de Rhoude el Krouf signé entre Sonatrach, Alnaft et Cepsa

  Le gisement de Rhoude El Khrouf ( RKF) a été découvert au sein du périmètre contractuel du champ de Rhoude Yacoub, en septembre1992, suite au forage du puits RKF1 et a été mis en production le 31 mai 1996.

Algérie : Ouyahia répond aux critiques de Chakib Khelil

L’ex-ministre de l’Energie a critiqué, entre autres, le recours au financement non conventionnel, qu’il considère comme générateur d’inflation. 

Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Selon le ministre, le nombre de retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants.