Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 20 Septembre 2017

  •   Maghreb Emergent
  • jeudi 1 décembre 2016 08:19

La conférence "Tunisia 2020" s’achève sur des promesses d’investissement de 15 milliards USD

Pas moins de 140 projets publics et privés inscrits dans le cadre du plan tunisien de développement 2016-2020 ont été présentés à la conférence "Tunisia 2020" qui a réuni pendant deux jours plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement, des représentants des institutions financières internationales et des investisseurs.

 

Les travaux de la conférence sur l’investissement en Tunisie "Tunisia 2020" ont pris fin hier soir à Tunis. Les engagements récoltés ont avoisiné les 15 milliards de dollars sous forme d’investissements directs, dettes reconverties, prêts bonifiés préférentiels et dons généreux, selon le chef du Gouvernement Youssef Chahed.

Pas moins de 140 projets publics et privés inscrits dans le cadre du plan tunisien de développement 2016-2020 ont été présentés à la conférence "Tunisia 2020" qui a réuni pendant deux jours plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement, des représentants des institutions financières internationales et des investisseurs.

Plusieurs conférences thématiques sur l’économie numérique, le tourisme et l’éducation, regroupant des responsables tunisiens et d'autres pays, des experts et des chefs d’entreprises, ont été organisées au premier jour de l’événement.

Le deuxième jour a été consacré à des conférences sur l’industrie automobile et aéronautique, l’industrie textile, la santé et industrie pharmaceutique, l’électricité et énergies renouvelables, l’agriculture et agro-industries et la gestion de l'eau.

Les promesses d’investissements en chiffres :

Allemagne: 1,4 milliard de dollars sur 4 ans

Qatar: 1,250 milliard de dollars

France: 1,1 milliard de dollars sur 4 ans

Koweit: 500 millions de dollars

Turquie: 500 millions de dollars

Union Européenne: 407 millions de dollars

Canada: 24 millions de dollars canadiens

Suisse: 250 millions de dinars

Banque Mondiale: 4 milliards de dollars sur 4 ans

Banque Européenne d'Investissement (BEI): 2,5 milliards d'euros sur 4 ans

Fonds Arabe pour le Développement Économique et Social (FADES) : 1,5 milliard de dollars

La Banque africaine de développement (BAD) : 1,5 milliards de dollars

Banque Européenne de reconstruction et de développement: 650 millions d'euros sur 5 ans

Fonds Saoudien du développement: 800 millions de dollars


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Le montant de la masse monétaire dans le circuit informel est surévalué, selon Ferhat Aït Ali (VIDEO)

Pour l'économiste Ferhat Aït Ali, le montant de la masse monétaire circulant dans les circuits informels ou thésaurisée est ''surévalué''. Au mieux, il ne s'agit que de 40 milliards de dinars, ''c'est ce que nous avons dans nos poches actuellement''.

Algérie-Emploi - "Les besoins du marché prennent l’ascenseur, les formations prennent l’escalier" - Mohamed Ali Deyahi (BIT) – Audio-

  Mohamed Ali Deyahi, Directeur Régional Afrique du Nord du Bureau International du Travail (BIT) a fait le constat ce mercredi  sur Radio M d’une évolution «préoccupante » du chômage des jeunes en Algérie qui atteint les 29% en 2017 contre 24% en 2016. La grande faille est dans l'écart entre le marché de l'emploi et la formation.

Tunisie: L'homme d’affaires Slim Riahi interdit de voyager (juge)

Une décision d’interdiction de voyage a été émise mardi par le juge d’instruction près le pôle judiciaire financier contre le président de l’Union patriotique libre (UPL) et homme d’affaires Slim Riahi, a annoncé mercredi le porte-parole du pôle financier, Sofiène Selliti.