Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 27 Mars 2017

  •   Maghreb Emergent
  • mercredi 28 décembre 2016 10:40

Tunisie-Le constructeur automobile français Peugeot PSA envisage de s’implanter à Médenine

Après le Maroc, l’Algérie, la Tunisie devrait accueillir un projet d’une usine d’assemblage de véhicules de la marque Peugeot dans la région de Médenine.

 

Le constructeur automobile français Peugeot PSA envisage de s’implanter en Tunisie. Selon le site de la radio Jawhara FM, citant l’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor, l’implantation de Peugeot PSA dans la « région extrêmement prometteuse » de Médenine est en cours d’étude.

La proposition suggérée par le gouverneur de Médenine autour de l'implantation dans la région d'une filiale du constructeur automobile français PSA Peugeot est en cours d'étude, a-t-il précisé à Jawhara FM lors d’une visite qu’il a effectuée mardi au gouvernorat de Médenine.

L’ambassadeur n’a pas donné plus de détails sur le projet. Il pourrait s’agir du projet d’assemblage d’un véhicule pick-up destiné au marché tunisien, dévoilé lors de la Conférence internationale sur l’investissement, Tunisia 2020.

Selon un communiqué du groupe PSA ce projet d'assemblage démarrera mi-2018 pour un volume annuel de 1.200 unités destiné à couvrir les besoins du marché tunisien.

Rappelons que Peugeot  prévoit de s’engager dans un projet d’assemblage de trois modèles de voitures en Algérie, en partenariat avec deux partenaires privés locaux. Le pacte d’actionnaires qui devait être signé en avril dernier, à l’occasion de la visite de l’ex- Premier ministre français Manuel Valls,  a été reporté sine die.

Peugeot est par ailleurs présent au Maroc avec une usine d’assemblage à Casablanca. Le groupe s’est engagé dans  un grand projet d’assemblage de moteurs à Kénitra.  


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

L’Algérie occupe une flatteuse 38e place dans un classement onusien jugé sérieux sur le bonheur dans le monde. Comment expliquez-vous un tel rang :

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Mahieddine Tahkout, le punching ball de l’échec industriel algérien (Opinion)

  La controverse autour de l'usine Tahkout a révélé l’indigence du projet industriel du gouvernement de M. Abdelmalek Sellal, mis en musique par Abdesslam Bouchouareb.

Controverse en Tunisie sur une possible émission de Sukuk sur le Nasdaq Dubaï

    Un accord entre la Bourse de Tunis et le Nasdaq Dubaï ouvre la voie au recours par l'Etat tunisien à l'émission de Sukuk islamiques sur la bourse de Dubaï. Une option devenue possible depuis 2013 mais qui suscite toujours des controverses en Tunisie

Oxfam dénonce l'utilisation abusive des paradis fiscaux par les 20 plus grandes banques européennes

Un quart des bénéfices des 20 plus grandes banques européennes a été déclaré dans des pays qui peuvent être considérés comme des paradis fiscaux, dénonce lundi un rapport d'Oxfam, pour qui cette proportion est démesurée au regard de l'activité générée dans ces pays.