Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

  •   Maghreb Emergent avec Agences
  • samedi 25 novembre 2017 16:20

Tunisie: Le déficit budgétaire fixé à 4,9% du PIB en 2018

Le déficit budgétaire serait de 4,9% du PIB (5,216 milliards de dinars) en 2018, contre 6,1% (5,977 milliards de dinars) prévus en 2017.

 

Le projet de loi de finances 2018 comporte des crédits extérieurs transférés d’une valeur de 100 MD. La Commission des finances de l’ARP a souligné qu’il s’agit là d’une hausse de 4,3% par rapport aux résultats attendus pour 2017.

Ainsi, le déficit budgétaire serait de 4,9% du PIB (5,216 milliards de dinars) en 2018, contre 6,1% (5,977 milliards de dinars) prévus en 2017. Ce déficit nécessite ainsi la mobilisation de crédits de l’ordre de 9,5 milliards de dinars en 2018, dont 2,2 milliards de dinars seront mobilisés dans le cadre de l’endettement intérieur et 7,3 milliards de dinars dans le cadre de l’endettement extérieur.

Par conséquent l’endettement public atteindra, en 2018, 71,4% du PIB (76,1 milliards de dinars), contre 69,6% prévus en 2017 (67,9 milliards de dinars). Rappelons que les estimations du projet de loi de finances ont été fixées sur la base de la réalisation d’un taux de croissance de 3% et d’un prix du baril de pétrole ajusté à 54 dollars.

Pour aider à financer le budget, la Tunisie compte émettre des Eurobonds  d'une valeur d'environ 500 millions d'euros au premier trimestre 2018.

Selon Ridha Saidi, conseiller économique du chef du gouvernement, les prix attendus seraient probablement dans une fourchette similaire à celle de février, lorsque la Tunisie a vendu une obligation à sept ans d'une valeur de 850 millions d'euros pour un rendement de 5,75%. Le gouvernement veut également vendre des obligations d'une valeur de 2,2 milliards de dinars sur le marché local, a-t-il annoncé.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.

Le ministère des Affaires étrangères dément le rappel de l’ambassadeur malien par Bamako

  Selon le site malien abamako.com, « les représentants diplomatiques du Mali en Algérie ont été rappelés par leur pays pour consultation sur la situation précaire de leurs ressortissants ».