Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   Maghreb Emergent avec Agences
  • samedi 25 novembre 2017 16:20

Tunisie: Le déficit budgétaire fixé à 4,9% du PIB en 2018

Le déficit budgétaire serait de 4,9% du PIB (5,216 milliards de dinars) en 2018, contre 6,1% (5,977 milliards de dinars) prévus en 2017.

 

Le projet de loi de finances 2018 comporte des crédits extérieurs transférés d’une valeur de 100 MD. La Commission des finances de l’ARP a souligné qu’il s’agit là d’une hausse de 4,3% par rapport aux résultats attendus pour 2017.

Ainsi, le déficit budgétaire serait de 4,9% du PIB (5,216 milliards de dinars) en 2018, contre 6,1% (5,977 milliards de dinars) prévus en 2017. Ce déficit nécessite ainsi la mobilisation de crédits de l’ordre de 9,5 milliards de dinars en 2018, dont 2,2 milliards de dinars seront mobilisés dans le cadre de l’endettement intérieur et 7,3 milliards de dinars dans le cadre de l’endettement extérieur.

Par conséquent l’endettement public atteindra, en 2018, 71,4% du PIB (76,1 milliards de dinars), contre 69,6% prévus en 2017 (67,9 milliards de dinars). Rappelons que les estimations du projet de loi de finances ont été fixées sur la base de la réalisation d’un taux de croissance de 3% et d’un prix du baril de pétrole ajusté à 54 dollars.

Pour aider à financer le budget, la Tunisie compte émettre des Eurobonds  d'une valeur d'environ 500 millions d'euros au premier trimestre 2018.

Selon Ridha Saidi, conseiller économique du chef du gouvernement, les prix attendus seraient probablement dans une fourchette similaire à celle de février, lorsque la Tunisie a vendu une obligation à sept ans d'une valeur de 850 millions d'euros pour un rendement de 5,75%. Le gouvernement veut également vendre des obligations d'une valeur de 2,2 milliards de dinars sur le marché local, a-t-il annoncé.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Un accord d'exploitation du champ de Rhoude el Krouf signé entre Sonatrach, Alnaft et Cepsa

  Le gisement de Rhoude El Khrouf ( RKF) a été découvert au sein du périmètre contractuel du champ de Rhoude Yacoub, en septembre1992, suite au forage du puits RKF1 et a été mis en production le 31 mai 1996.

Algérie : Ouyahia répond aux critiques de Chakib Khelil

L’ex-ministre de l’Energie a critiqué, entre autres, le recours au financement non conventionnel, qu’il considère comme générateur d’inflation. 

Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Selon le ministre, le nombre de retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants.