Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

  •   TAP
  • mardi 3 avril 2018 18:10

Tunisie : la récente augmentation des prix des carburants générera au profit de l’Etat 130 millions de dinars (Ministre)

 

Si le prix du baril baisse de nouveau à 54 dollars, l’Etat va adopter un ajustement à la baisse des prix de vente au public des produits pétroliers.

 

Le dernier ajustement de 50 Millimes des prix de vente au public des produits pétroliers (Essence super sans plomb, Gazoil Super et Gazoil), entré en vigueur le 1er avril 2018, générera au profit de l’Etat des ressources de l’ordre de 130 millions de dinars (MDT) a déclaré, mardi, le ministre chargé des Grandes réformes, Taoufik Rajhi.

Il a indiqué que la subvention des hydrocarbures pour 2018 coûtera à l’Etat 4 milliards de dinars, contre 1,5 milliard de dinars (produits pétroliers et électricité), prévus dans le cadre du budget de l’Etat pour l’année 2018, en raison de la hausse du prix du baril (70 dollars) et la non application de l’ajustement automatique des prix.

“Au cours du mois de septembre 2017, pendant l’élaboration de la loi de finances pour l’exercice de 2018, nos scénarios ont été basés sur les estimations des institutions internationales qui tablaient sur un prix du baril de 54 dollars”, a-t-il expliqué.

Pour couvrir ce manque à gagner, l’Etat n’a que deux solutions: soit mobiliser des ressources fiscales, soit s’endetter, a-t-il avancé.  Si le prix du baril baisse de nouveau à 54 dollars, l’Etat va adopter un ajustement à la baisse des prix de vente au public des produits pétroliers.

Il a rappelé, à ce sujet, que la réforme de la subvention des hydrocarbures propose des ajustements automatiques des prix chaque trimestre.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Sonatrach a importé pour 16 milliards de dollars de gasoils et d’essences entre 2011 et 2017

  Entre  2011 à 2017, la tonne de gasoil importée a couté à la Sonatrach une moyenne de 1,15 fois ce que rapportait la tonne de pétrole brut exportée.

L’Algérie est encore l’un des rares pays à commercialiser l’essence au plomb

  Les seuls pays qui continuent à utiliser, à côté de l'Algérie, sont  l'Irak, le Yémen, le Myanmar, la Corée du Nord et l'Afghanistan.

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.