Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 25 Mai 2018

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

Le projet de Loi de finances complémentaire 2018 propose l'institution d'un droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS) applicable aux importations de produits de luxe avec un taux variant entre 30% et 200%, a indiqué jeudi le Premier ministère sur son site web.
"Ce taux sera appliqué aux importations de produits de luxe, qui seront ainsi taxées au lieu d'être interdites, générant par cela des recettes pour le Trésor", précise le Premier ministère.
L'instauration du DAPS contribuera aussi "à la rationalisation des importations qui demeurent une facture trop lourde pour les réserves de change du pays", explique-t-il.
Le DAPS ajoutera également une "protection supplémentaire du marché national au profit des entreprises locales qui gagneront ainsi des parts de marché", ajoute la même source.
En outre, "les fournisseurs étrangers traditionnels viendront, pour certains, investir en Algérie dès lors que son marché sera protégé. Tout cela générera des milliers d'emplois nouveaux au profit des jeunes de notre pays", soutient le Premier ministère.

APS

Les Groupes Crédit Agricole du Maroc et BMCE Bank of Africa ont été primées lors de la 12è édition des Trophées African Banker, organisée mardi à Busan, en marge des Assemblées annuelles 2018 de la Banque africaine de développement (BAD).
Le groupe BMCE Bank of Africa au Maroc a reçu le titre de banque socialement responsable de l’année. De son côté, le Crédit Agricole du Maroc s'est adjugée le prix de l’inclusion financière.

MAP

Le président libanais Michel Aoun a désigné jeudi Saad Hariri Premier ministre et lui a demandé de former un nouveau gouvernement à la suite des élections législatives du 6 mai, a annoncé la présidence dans un communiqué.
Le nom de Hariri, qui dirigeait le gouvernement sortant, a été proposé par 111 des 128 membres de la Chambre des députés.
Le président du Parlement, Nabih Berri, a indiqué que les consultations pour la formation du gouvernement commenceraient lundi.
Le Hezbollah chiite et ses alliés ont remporté un peu plus de la moitié des sièges lors des élections.
Le Courant du Futur, le mouvement de Hariri, a enregistré un net recul, obtenant 21 sièges contre 33 lors du précédent scrutin tenu en 2009.
Malgré ce revers, Saad Hariri était le mieux placé pour constituer le gouvernement, son parti formant le plus important bloc à la Chambre.
Le Premier ministre libanais doit être sunnite dans le système confessionnel de partage du pouvoir au Liban.

Reuters

Six (6) casemates pour terroristes ont été découvertes et détruites et des armes ont été saisies, mercredi, par des détachements de l'Armée nationale populaire (ANP) à Skikda, Boumerdès et Batna, indique jeudi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).
"Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l'exploitation de renseignements, un détachement de l'ANP a découvert et détruit, le 23 mai 2018 à Skikda (5ème RM), une casemate pour terroristes et saisi un (1) pistolet mitrailleur de type MAT-49 et un (1) fusil de chasse, tandis que d'autres détachements ont découvert et détruit, lors d'opérations de recherche et de ratissage menées à Boumerdès (1ère RM) et Batna (5ème RM), cinq (5) casemates pour terroristes et cinq (5) bombes de confection artisanale", précise le communiqué.

APS

Le nombre des touristes ayant visité la Tunisie, au 20 mai 2018, s’est établi à 2,3 millions, en hausse de 21,8%, par rapport à la même période de l’année 2017, et de 5,7% par rapport à l’année de référence 2010 ce qui constitue une première depuis 2011, selon un document de la présidence du gouvernement.
Le taux des touristes européens a augmenté de 50% et celui des Maghrébins de 16,4%.
Quant aux recettes touristiques enregistrées au 20 mai 2018, elles ont évolué de 37,7% par rapport à la même période de 2017, s’établissant à 876,2 millions de dinars.
Ces indicateurs confirment, selon la même source, la reprise du secteur touristique en raison notamment du rétablissement de la situation sécuritaire dans le pays.

TAP

Le président américain Donald Trump annonce avoir annulé sa réunion prévue le 12 juin à Singapour avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dans une lettre publiée jeudi par la Maison Blanche.
"J'avais vraiment hâte d'être là avec vous", écrit Donald Trump à Kim Jong-un. "Malheureusement, compte tenu de l'immense colère et de l'hostilité affichée dans vos déclarations les plus récentes, je pense qu'il est inopportun, à ce stade, d'avoir cette réunion prévue depuis longtemps."
Quelques heures auparavant, la Corée du Nord avait annoncé avoir entièrement démantelé son site d'essais nucléaires connu, situé à Punggye-ri.

Reuters

La société nationale des Transports ferroviaire (SNTF) informe sa clientèle qu'une éventuelle perturbation sera enregistrée au niveau des trains de la banlieue algéroise ouest, et ce, les 25, 26 et 27 mai en cours, a-t-elle indiqué dans un communiqué.
A cet effet, les trains au départ d'El Affroun et de Zéralda seront limités à la gare d'Agha et ce, suite à des travaux de renouvellement de la voie ferrée qui seront entrepris entre la gare d'Agha et celle d'Alger, a précisé la même source.
Les voyageurs de la banlieue ouest désirant continuer vers la gare d'Alger peuvent continuer leur parcours par les trains de la banlieue Est au départ d'Agha, conclut le communiqué.
Pour tous renseignements complémentaires, la SNTF invite sa clientèle à se rapprocher des gares ferroviaires et consulter le site web de la société: www.sntf.dz.

APS

La 5e chambre pénale spécialisée dans les crimes de terrorisme du Tribunal de première instance de Tunis a décidé, mardi soir, le report de l’affaire de l’assassinat de Mohamed Brahmi au 30 octobre 2018.
Selon le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis, Sofien Sliti, cette procédure intervient à la demande de la partie civile qui exige le réexamen du dossier.
Dans une déclaration à l’agence TAP, Me Laila Haddad, a indiqué que le collectif de défense avait soumis mardi un ensemble de demandes, dont notamment le rassemblement des dossiers relatifs à cette affaire pour révéler la vérité.
Selon elle, l’assassinat était l’affaire initiale, ” mais le tribunal l’a divisé en plusieurs affaires, dont notamment une affaire relative à la question de sécurité de l’aéroport, une affaire sur le dossier du renseignement reçu par le ministère de l’Intérieur, une affaire sur l’assassinat et une autre affaire contre les terroristes impliqués dans l’assassinat “.
La Défense a également exigé de réécouter les anciens ministres de l’Intérieur Ali Laarayedh et Lotfi Ben Jeddou ainsi que certains responsables de la sécurité qui ont caché le document de renseignement prévenant l’assassinat, apprend-on de même source.
” Le comité de défense a également demandé de réécouter les agents qui ont lancé l’assaut contre le domicile d’un proche du terroriste, accusé de l’assassinat, Boubakr Al Hakim “, a-t-elle indiqué.
D’après, Me Haddad, la défense a également revendiqué la consultation d’un CD archivant la rencontre entre l’ancien ministre de l’Intérieur Ali Laarayedh et l’accusé Kamal Majri, qui avait dressé avec les dirigeants de l’organisation terroriste Ansar al-Sharia la liste des assassinats en Tunisie et qui regroupait entre autre, le nom de Mohmae Brahmi.
Le comité a également demandé de ré-auditionner l’unité sécuritaire qui a enregistré la rencontre entre les deux parties, surtout que l’accusé a refusé, lors de son interrogatoire, de faire des déclarations avant de rencontrer Laarayedh.
L’ancien député à l’Assemblée Nationale Constituante Mohammed Brahmi, 58 ans, a été assassiné devant son domicile le 25 juillet 2013, quelques mois, après l’assassinat de Chokri Belaid, 49 ans, ancien secrétaire général du Parti de l’union patriotique démocratique.

TAP

Un officiel de l'ONU a déclaré mercredi que la Chine pourrait aider l'Afrique à tirer profit de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC).
Pour Stephen Karingi, directeur de la Division économique du renforcement des capacités à la Commission Economique pour l'Afrique de l'ONU (CEA), pour que l'Afrique obtienne des bénéfices optimums du régime de libre-échange, il faudra de nouveaux investissements dans les infrastructures, les capacités humaines et les industries.
"La Chine possède toutes les ressources qui, si elles sont déployées en Afrique, pourraient contribuer à la pleine réalisation de la Zone de libre-échange continentale", a expliqué M. Karingi en marge de l'atelier technique de l'Initiative présidentielle sur les infrastructures (PICI).
Au mois de mars, 44 dirigeants africains ont signé un accord sur la mise en place de la Zone de libre-échange continentale et à ce jour deux pays ont déposé les instruments pour la ratification de l'accord.
Les défenseurs de l'accord sur le libre-échange espèrent qu'il aidera l'Afrique à prospérer et à établir des économies durables capables de créer des emplois pour ses habitants.
M. Karingi a assuré qu'il existe de nombreuses opportunités où la Chine peut coopérer avec l'Afrique afin de permettre au continent de réaliser les bénéfices de frontières plus souples.
D'après lui, la Chine a déjà fait beaucoup pour l'Afrique et est capable d'en faire encore davantage.
M. Karingi a noté que les bénéfices potentiels de cet accord commercial sont immenses car il réduira ou éliminera les barrières aux importations de marchandises fabriquées et négociées en Afrique.
"Tout investisseur arrivant dans n'importe quel pays africain aura accès non seulement au marché domestique mais aussi à un marché d'environ 1,2 milliard de personnes", a-t-il rappelé.
Il a assuré que la délocalisation des industries attirées par la Zone de libre-échange africaine entraînera également des transferts de technologies sur le continent.
L'officiel de l'ONU a souligné que l'Afrique doit attirer des capitaux pas seulement dans un secteur mais dans une variété de secteurs allant des secteurs d'extraction, intermédiaire et de valeur ajoutée aux assurances et services financiers.
D'après les chiffres du gouvernement kenyan, le commerce intra-africain s'élève à environ 15 %, comparé à plus de 50 % sur d'autres continents, et cela à cause des barrières commerciales.
M. Karingi a ajouté que la proposition consistant à avoir un seul marché de l'aviation pourrait également bénéficier des technologies chinoises.
Il a indiqué que les technologies chinoises dans le secteur de l'aviation pourraient permettre à l'Afrique de dépasser la dépendance vis-à-vis des entreprises occidentales qui dominent l'industrie.

Xinhua

Une délégation d'officiels maliens (Ministère des Affaires étrangères) est arrivée mercredi soir à Tamanrasset pour s'enquérir de la situation de leurs ressortissants, a-t-on constaté.
La délégation malienne devra rencontrer jeudi la communauté de leur pays, très présente à Tamanrasset, pour s'enquérir de leur situation, de leurs conditions de vie et de diverses autres questions liées à leur mode de vie dans le respect des lois et règlements algériens, selon des membres de cette communauté.
Elle devra aussi effectuer une visite de courtoisie au wali de Tamanrasset, Djillali Doumi, a-t-on appris également.
La communauté malienne vit depuis longtemps en harmonie avec la population de Tamanrasset, a affirmé M. Traoré (malien), illustrant son propos à travers le tournoi de football de proximité qui a engagé, dans la soirée de mercredi au quartier Tahaggart, son équipe et une autre burkinabaise aux côtés de 22 autres représentant les quartiers de Tamanrasset.
Selon M. Traoré, la communauté malienne exerce "librement'' diverses activités aux côtés de la population locale, dans le "respect mutuel''.
Pour sa part, Moulay Cheikh, président du comité de wilaya de Tamanrasset du Croissant rouge algérien, a affirmé que les restaurants "Errahma'' ouverts à l'occasion du mois de Ramadhan servent en moyenne 2.300 repas d'Iftar (rupture du jeune), dont quelque 1.300 à des ressortissants africains, dont les maliens constituent une grande partie, avec le choix de le prendre (repas) sur place ou de l'emporter.

APS

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Téhéran veut vendre du pétrole contre son maintien dans l’accord sur le nucléaire

  Le guide iranien  veut aussi que les pays européens signataires de l’accord maintiennent leurs échanges commerciaux avec la République islamique.

Algérie: Les importations de carburant ont baissé de 73% au premier trimestre 2018 (Sonatrach)

  M. Karoubi a indiqué que les exportations de Sonatrach ont augmenté de 17% en valeur, au premier trimestre 2018.

Algérie : Le gouvernement dénonce des fuites liées au projet de LFC 2018 et s’explique

  Pour l’exécutif, les critiques dénonçant une atteinte au pouvoir d'achat des citoyens sont infondées.