Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 18 Juin 2018

  •   Karam Kara-Békir
  • lundi 14 juillet 2014 14:55

Algérie : 2013, une année riche en réalisation pour le groupe Sonelgaz

L’année 2013 aura été celle de la mise en œuvre de la nouvelle stratégie industrielle de Sonelgaz

L’année 2013 a été exceptionnellement fructueuse pour le groupe Sonelgaz en matière de projets réalisés et de développement des réseaux électricité et gaz.

 

La capacité nationale de production d’électricité a été renforcée de plus de 2 000 MW dont 840 MW en turbines à gaz mobiles en 2013, selon un bilan de Sonelgaz. Les sociétés du groupe ont installé une puissance de transformation de près de 4 000 MVA et réalisé et mis en service environ 9 000 postes de distribution répartis sur l’ensemble du territoire national. Le montant des dépenses d’investissements enregistrées en 2013 par l’ensemble des sociétés du groupe a atteint 409 milliards de dinars, soit une évolution très importante de 77,5% par rapport à 2012. Près de la moitié de ce montant a été allouée à la production d’électricité.

Ces réalisations ont permis d’améliorer substantiellement la qualité de service comparativement à 2012. Selon le bilan 2013 du groupe, la capacité moyenne annuelle de puissance disponible des producteurs a atteint 10 177 MW en augmentation de 14% par rapport à 2012. Pour satisfaire le pic de consommation de l’année, la capacité de puissance a atteint un seuil maximal de 10 966 MW. En effet, la Puissance Maximale Appelée (PMA) enregistrée en 2013 sur le réseau interconnecté nord a atteint 10 464 MW (le 7 Août 2013 à 21h00), enregistrant une évolution de 7% par rapport à 2012. A signaler que pour la quatrième année consécutive, la PMA a été enregistrée durant la période  estivale. Ce changement dans le mode de consommation d’énergie électrique s’explique par la  pénétration importante des appareils de climatisation.

Année de changement de stratégie industrielle

L’année 2013 aura été celle de la mise en œuvre de la stratégie industrielle de Sonelgaz relative au développement de la fabrication industrielle et du savoir-faire local et la diversification des sources d’approvisionnement énergétique, selon le groupe public. Au titre des principales actions de l’exercice, il y a lieu de relever notamment, l’engagement du groupe en 2013 dans le projet de partenariat avec General Electric pour la construction d’usines de fabrication des turbines à gaz, turbines à vapeur, alternateurs et systèmes contrôle commande qui a été concrétisé en 2014.

Le groupe Sonelgaz fait état dans sa récente Newsletter d’appels à manifestation d’intérêt qui ont  été lancés, notamment pour  des projets de fabrication des chaudières de récupération, de silicium et de la société d’engineering procurement et construction (EPC). La nouvelle stratégie industrielle du groupe consiste en le remplacement progressif du clé en main pour les centrales électriques et de domicilier la fabrication en Algérie, selon Noureddine Bouterfa PDG de Sonelgaz.


Évaluer cet élément
(7 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Les grands choix économiques du pays analysés par Nour Meddahi (Audio)

  Nour Meddahi, professeur d'économétrie et finances à la Toulouse School of Economics revient dans l’entretien accordé à Radio M sur les choix économiques faits par l’Algérie pour atténuer les effets de la baisse des prix du pétrole sur les marchés internationaux, une baisse entamée dès l’été 2014.

Pétrole: Le Brent chute à 73 dollars

  L'Arabie saoudite et la Russie ont fait part de leur souhait d’augmenter leurs productions respectives.

L’Afrique, le Maghreb et les flux migratoires (contribution)

  Il s’agira de poser les véritables problèmes, concernant les flux migratoires venant d’Afrique,  pour  avoir de véritables solutions loin de la démagogie et de la surenchère car  le sujet  est  complexe, la responsabilité étant partagée  entre les dirigeants européens et africains.