Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 19 Novembre 2017

  •   Algérie Presse Service
  • mercredi 30 juillet 2014 16:03

Algérie - L’Etat doit agir sur les tarifs et l’électroménager importé pour réduire le gaspillage d'électricité

L'expert Tewfik Hasni préconise d'agir sur les prix de l'électricité pour réduire le gaspillage (Ph. M. Emergent)

Le consultant en énergie Tewfik Hasni a plaidé pour la mise en place d'un règlement sur l’importation des appareils électroménagers, souvent énergivores, soulignant qu'il fallait agir sur la tarification pour que les foyers réduisent leur consommation de 60% actuellement à 30% pour parvenir à l’efficacité énergétique. Entretien.

Pourquoi est-il important d’inciter les ménages à réduire leur consommation ?

Actuellement, 60% de l’électricité est consommée par les ménages alors que la consommation du secteur industriel ne dépasse pas 5%, sachant qu'il faut développer la consommation dans ce secteur pour parvenir à un taux de croissance escompté de 7%. A ce moment-là, 40% de la consommation sera du fait de l’industrie même si ce secteur est aussi soumis aux règles d’efficacité énergétique.
Les ménages doivent réduire leur consommation de 60% à 30% pour parvenir à l’efficacité énergétique, y compris en agissant sur la tarification. Ce niveau est aussi conforme aux normes internationales.
D’ailleurs, l’Algérien consomme deux fois plus d’électricité comparativement aux citoyens européens et ceux des pays développés. Pour réduire la consommation, il faut s’orienter vers les équipements des ménages car on peut agir rapidement sur ce segment. Un règlement sur l’importation des appareils électroménagers s'avère nécessaire car ils sont énergivores y compris les climatiseurs qui ne sont pas toujours aux normes.

Quelles sont les conditions à remplir pour parvenir à une efficacité énergétique apte à rationaliser la consommation de l’électricité des ménages et des autres secteurs ?

L’efficacité énergétique consiste en la recherche de moyens de réduire et d’optimiser la consommation d'énergie mais aussi de limiter le gaspillage de cette ressource. Dans les foyers, il y a des équipements énergivores qui consomment davantage d’électricité que d’autres appareils qui répondent aux normes d’économie d’énergie.
Des campagnes de sensibilisation sont lancées pour inciter les ménages à réduire leur consommation mais elles n’ont pas pu générer de résultats. Tant que les gens ne sont pas touchés dans leurs poches, on ne pourra réussir dans cette quête de réduction de consommation de l’énergie.


Est-ce que d’autres actions peuvent être envisagées en ce qui concerne le secteur de la construction ?

L’optimisation de la consommation des ménages peut conduire à l’utilisation de 300 à 400 KW par bimestre ce qui correspond à la norme. Les ménages qui dépassent ce seuil doivent payer un tarif plus élevé. Dans les foyers, il faut qu'une décision soit prise en vue d'encourager l'utilisation des chauffe-eau solaires pour réduire la consommation et le coût de l’installation est infime en comparaison au coût global du logement.
Il faut aussi que les habitations respectent les normes d’isolation thermique et les ménages qui réalisant des réhabilitations afin de parvenir à la rationalisation de l’énergie doivent bénéficier d’un crédit pour effectuer les travaux.
Il faut aussi utiliser les matériaux de construction qui aident à parvenir à cette fin et des études sont effectuées pour développer des techniques de construction capables de rationaliser la consommation d'énergie dans les ménages.
Avec l’ensemble de ces mesures, on peut parvenir à réduire de 25%, voire plus, la consommation des foyers.

 


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Des candidats du RND à Bejaia font campagne avec le drapeau du MAK

Au moment où le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia défendait avec force dans ses meetings électoraux l’unité nationale, les candidats de son parti dans la commune d’Amalou dans la wilaya de Bejaia ont choisi de faire campagne avec le drapeau du MAK.

Rencontre Me Ksentini- Bouteflika : La présidence de la République dément "catégoriquement"

"La présidence de la République dément catégoriquement, autant la véracité de l'audience que celle du contenu qui lui est accolé et considère qu'il s'agit là de pures affabulations".

Des champions nationaux [ LE BLOG ECO ]

Comment construit-on un tissu industriel performant ? La question paraît simple mais elle est au cœur de vastes débats académiques et politiques depuis plusieurs décennies.