Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 26 Mai 2017

  •   Algérie Presse Service
  • mardi 2 février 2016 17:20

La consommation électrique des foyers algériens est 10 fois supérieure à la norme, selon l’APRUE

A l'origine de cette consommation excessive, le choix porté par les ménages algériens sur des équipements "énergivores", explique le représentant de l’APRUE.

 

Les foyers algériens consomment presque dix fois plus d'électricité par rapport aux normes internationales et deux fois plus que la moyenne des pays maghrébins, a indiqué à l'APS un responsable auprès de l'Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l'utilisation de l'énergie (APRUE).

"En moyenne, un foyer algérien consomme entre 1.800 à 2.000 kilowatts-heure/an alors que la norme est de 200 à 250 kilowatts-heure/an. Il consomme aussi le double de la consommation d'un foyer d'autres pays du Maghreb", précise ce responsable en marge d'un séminaire sur l'efficacité énergétique dans le bâtiment tenue mardi à Alger.

A l'origine de cette consommation excessive est le choix porté par les ménages algériens sur des équipements "énergivores", explique-t-il. "Le marché algérien est inondé de climatiseurs et d'autres équipements électriques qui consomment beaucoup d'énergie. Les gens sont généralement séduits par des équipements bon marché qui se trouvent être des équipements qui consomment le plus d'électricité et qui coûtent donc plus cher à long terme", ajoute-t-il.

Mise en place d'un système spécifiant la catégorie des équipements

C'est ainsi que l'APRUE travaille actuellement pour la mise en place d'un système spécifiant la catégorie des équipements en fonction de leur consommation, à l'image du modèle existant à l'étranger qui classe les équipements de la catégorie "A" (moins consommatrice) jusqu'à "G" (plus consommatrice d'électricité).

Selon le représentant de l'APRUE, certains produits sont même introduits en Algérie comme étant de classe B alors qu'ils sont en réalité de classe G. En raison de cette fraude, le ministère du Commerce a été saisi par cette agence qui lui a suggéré de se doter de laboratoires spécialisés permettant d'identifier les catégories de consommation des équipements importés.

D'autant plus que l'absence d'un système de classement des équipements en fonction de leur consommation électrique pénalise les producteurs algériens potentiellement exportateurs qui ne peuvent, en conséquence, accéder aux marchés qui exigent des certificats de classement en consommation électrique.


Évaluer cet élément
(5 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

5 Commentaires

  • Monsieur le PDG de Sonelgaz annonce dans l'édition EL WANTAN DU 14/05/2017 que l'Algérien consomme 10 fois plus que l'Européen.
    Effectivement, il y a un abus apparent mais dire que l'Algérien consomme dix fois plus que l'Européen est absurde.
    * un foyer Algérien consomme entre 1 800 à 2 000 kwh
    * Le Français 4 763 KWh
    * l'Américain 3 fois plus que l'Européen soit plus de 14 000 KWh.
    Sans commentaire.

    Rapporter FERKOUS Mohamed Salah dimanche 14 mai 2017 10:57
  • cet article me pose un problème d'incohérence dans les chiffres annoncés.
    d'abord il faut noter qu'une consommation annuel dans les pays Développés, notamment en france, est de l'ordre de 2 200KW pour un foyer de 5 personnes avec chauffage thermique (gaz, fioule...). Donc le foyer algérien et au même niveau.

    Vous dites également dans l'article que le foyer algérien consomme le double d'un foyer maghrébin. donc la consommation au maghreb est de l'ordre de 1 100KW.
    Dans tous les cas, on est loin de 250 KW annoncés dans l'article.
    Il serait donc utile de faire des petites vérification avant de faire des gros titres.
    Cordialement
    Bien à Vous.
    Mahrez

    Rapporter Mahrez vendredi 5 février 2016 18:24
  • Ils sont sérieux les gars de l'APRUE 250kwh/an ?? une lampe 100w seule dans une maison pendant 6 heures consomme autant. Sans parler de frigo ni de clim ... Un peu de sérieux les gars

    Rapporter Ex Sonelgaz jeudi 4 février 2016 06:00
  • @truc
    Et encore, même pas par trimestre; par an !
    Lol !

    Rapporter Muche jeudi 4 février 2016 05:26
  • Que-ce qu'il faut pas lire comme conneries....

    La norme "internationale" de 200 à 250 kWh, c'est où ? au Burundi ou au Botswana ? 200 kWh c'est l'équivalent de la consommation annuelle d'une lampe de 100 W allumée 5 à 6 heures par jour...

    Rapporter Truc mardi 2 février 2016 18:44
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Hassen Khelifati " Des faillites ne sont plus à exclure dans le secteur des assurances "

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vous approuvez cet objectif car il permettra d’effacer le déficit commercial ? - 28.8%
Vous considérez que c’est un objectif non raisonnable car il va créer de la pénurie et de la récession ? - 28.8%
Vous pensez que le vrai objectif du gouvernement est de maintenir coute que coute les réserves de change au-dessus de 100 milliards de dollars ? - 33.4%

Total votes: 860

Vidéos

Succession:Benyelles espère que Gaïd Salah aura la "sagesse de laisser les urnes décider"

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie- Après plusieurs mois d’interruption, Petrofac relance ses activités à Kerkennah

Petrofac  a repris mercredi ses activités dans le gisement de Kerkennah (Sfax). Une reprise ‘’timide » toutefois avant la vraie relance de ses activités prévue pour demain, samedi.

L’OPEP déçoit les marchés : Les prix du pétrole à nouveau en baisse

La reconduction par l’OPEP et ses partenaires de l'accord sur les quotas de production pour 9 mois a laissé les marchés dubitatifs. Les investisseurs espéraient un peu plus d’engagement pour un rééquilibrage du marché.

Alliance Assurances : un résultat net en forte croissance et un dividende "extraordinaire" au titre de 2016

Les actionnaires de Alliance Assurances percevront une rémunération en numéraire d'un montant de 45 DZD par action.  Les dividendes seront mis en paiement à partir du 18 juin 2017.