Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 16 Janvier 2018

  •   Ahmed Bounour
  • mercredi 22 novembre 2017 09:35

Sonelgaz envisage d’exporter de l’électricité vers la Libye

La partie libyenne a exprimé son intérêt pour une éventuelle connexion au réseau électrique algérien.

 

Sonelgaz envisage d’exporter de l'énergie électrique vers la Libye, selon les déclarations faites, hier à l’APS, par le P-DG de Sonelgaz Mohamed Arkab.

Le P-DG a signalé que des discussions dans ce sens étaient, en ce moment, en cours entre Sonelgaz et General electricity company of Libya (Gecol).

"Nous avons une production nationale excédentaire en énergie électrique, notamment en hiver. Et à cette période, nos frères libyens ont besoin de cette énergie. Nous sommes donc en train d'étudier les possibilités d'un  raccordement électrique de haute tension entre l'Algérie et la Libye à travers la Tunisie pour exporter notre énergie et leur offrir nos services à travers ces lignes électriques", a indiqué M. Arkab au cours d’une rencontre entre les responsables des deux compagnies.

Un discours qui tranche avec celui que Sonelgaz a l’habitude de développer au sujet des pics de l’hiver et de l’été.

Plus généralement, le premier responsable de la Sonelgaz a exprimé le souhait de renforcer le partenariat entre les deux compagnies, ajoutant que plusieurs projets communs étaient à l’arrêt depuis le début des troubles en Libye.

Lors de la rencontre qui a réuni les cadres des deux compagnies, il a été également question de l’exportation vers la Libye de services, d’équipements mais aussi d’études propres au secteur énergétique. Des domaines où les filiales du groupe algérien ont enregistré une relative avancée, selon les responsables de la Sonelgaz.

La partie libyenne a exprimé son intérêt quant à une éventuelle connexion au réseau électrique algérien au moment où la Sonelgaz a parlé de la possibilité de la mise en place, en Libye, de centrales électriques et de réseaux électriques de basse et haute tension, en plus de l'interconnexion électrique entre les deux pays à travers des réseaux de 220 et 400 Kv.

 

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Ouyahia va-t-il lâcher Haddad ?

Le Premier ministre a décidé d’annuler  sa participation à la conférence-exposition que le FCE (Forum des chefs d’entreprise)  organise conjointement avec la Sonatrach et la Sonelgaz, à partir de demain pour  sauver sa probable « rencontre avec son destin ».

Algérie : le complexe gazier de Tiguentourine a produit près de 9 milliards m3 en 2017

 Le complexe  de Tiguentourine  produit,  en moyenne, entre 22 et 23 millions de m3/jour.

Algérie : Sonatrach va louer des équipements en Italie pour raffiner son pétrole brut

  11,5 millions tonnes de carburants sont raffinés en Algérie, alors que la consommation, qui a explosé ces dernières années, a atteint 15 millions de tonnes de carburants annuellement.