Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 21 Septembre 2017

  •   awp
  • vendredi 23 décembre 2016 07:31

Le pétrole en hausse, optimisme sur la réduction de la production




Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, l'optimisme sur l'application de la réduction de la production à partir de janvier repartant dans un marché calme à l'approche des fêtes.

 

Le cours de "light sweet crude" (WTI), référence américaine du brut, a gagné 46 cents à 52,95 dollars le baril sur le contrat pour livraison en février au New York Mercantile Exchange (Nymex).
Élément déclencheur du rebond des cours, "le marché reçoit des encouragements issus de déclarations irakiennes sur la coopération kurde au sujet de la réduction de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)", a indiqué Tim Evans de Citi dans une note.
L'Irak a, comme les autres pays de l'Opep, souscrit à un accord de réduction de l'offre mais une partie de ses réserves pétrolières se situe dans la région autonome du Kurdistan irakien.
"Le marché est soutenu pas des propos et quelques actions des membres de l'Opep en faveur d'une réduction de la production en janvier", a indiqué Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

Depuis prés d'une semaine, les investisseurs relèvent tout signe laissant croire que cette limitation des extractions, à laquelle se sont joints les alliés du cartel producteurs de brut, notamment la Russie, sera bien respectée.
Dans ce contexte, les cours ont rebondi, après leur chute de la veille dans la foulée d'une hausse inattendue des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis.
"Les investisseurs essaient d'ajuster leurs positions avant la fin de l'année", a expliqué Mike Lynch de Strategic Energy & Economic Research.

Sur le plan de la demande, un bon chiffre de la croissance économique aux Etats-Unis au troisième trimestre a été interprété comme de bon augure.
Enfin, le léger repli du dollar, en rendant le brut libellé dans cette devise moins onéreux pour les acteurs utilisant d'autres monnaies, était également de nature à apporter un peu de soutien aux cours.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie – Seuls 32,7% des demandeurs d’emploi ont pu être placés entre le 1er janvier et le 31 août 2017 (Anem)

Selon le directeur général de l’Agence nationale de l’emploi, Mohamed Tahar Chaâlal, 76% des personnes placées sont des hommes et seulement 23% des femmes. Expliquant l’écart, il a assuré que les femmes algériennes ont tendance à ne pas chercher un emploi mais n’a pas donné de chiffres montrant que les demandeuses d’emploi ont été, entre janvier et août 2017, moins...

Algérie - Le déficit commercial a baissé de plus de 40% sur les 8 premiers mois de l'année (Douanes)

Les exportations ont nettement augmenté, atteignant 23,51 milliards de dollars (mds usd) sur les 8 premiers mois de l'année 2017 contre 19,41 mds usd sur la même période de 2016 (+21,12%). Les importations, elles, ont connu une légère baisse en s'établissant à 30,84 mds usd contre 31,65 mds usd (-2,56%), en baisse de 0,81 mds usd.

Pour le commissaire du SILA, le "livre" "Battre les femmes: un outil de règlement des conflits conjugaux!" ne serait pas inutile

  L’année dernière, ce "livre" avait créé une grande polémique au Sila et le commissaire du salon, dans cet entretien à Ennahar TV, s’en est montré agacé, évoquant un « kotayyib » (petit livre) qui a provoqué un « gros tintamarre ». Sans ironie, il a expliqué qu’il pouvait être utile à ceux qui battent leurs femmes si violemment « qu’on a l’impression qu’elles ont été...