Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 21 Juillet 2017

  •   Sputnik
  • dimanche 25 décembre 2016 11:07

Pour l'Arabie saoudite, le prix du pétrole augmentera «de façon tangible» en 2017

Khalid Al-Falih, ministre saoudien de l’ÉnergieKhalid Al-Falih, ministre saoudien de l’Énergie

Le ministre saoudien de l’Énergie a fourni des pronostics pour l’année 2017 concernant la situation dans l’industrie pétrolière mondiale. Il prévoit une hausse des prix du brut et la reprise des investissements dans le secteur pétrolier.

 

Les cours du pétrole devraient se redresser l'année prochaine. En effet, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'est engagée à réduire sa production pour stopper la crise qui avait frappé l'industrie pétrolière mondiale, a déclaré Khalid Al-Falih, le ministre saoudien de l'Énergie, cité par l'agence Bloomberg.

Le royaume ne considère pas comme nécessaires de nouvelles baisses de production en plus de celles qui ont été annoncées ces dernières semaines par l'OPEP et 11 autres pays producteurs de pétrole, a déclaré Khalid Al-Falih lors de son intervention concernant le budget du royaume. « L'année prochaine verra la reprise économique et une reprise des marchés pétroliers. Les prix devraient également augmenter pour encourager l'investissement dans le domaine pétrolier.
Le prix du brut s'équilibrera entre 50 $ et 100 $ le baril », a-t-il précisé.

Les investissements dans l'industrie pétrolière mondiale ont baissé depuis trois ans sur fond de la baisse des prix et ont atteint leur plus bas niveau en cinq décennies, selon l'Agence internationale de l'énergie.
Le ministre prévoit que les prix du pétrole augmenteront « de façon tangible » en 2017.

Lors d'une rencontre qui s'est tenue le 30 novembre dernier, les pays de l'Opep se sont mis d'accord pour réduire leur production pétrolière de 1,2 million barils/jour jusqu'à 32,5 millions barils/jour.
De plus, l'accord qui engage les pays hors Opep oblige ses participants à réduire la production de 558 000 barils/jour.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Facebook, lanceur d'alerte ou tribunal populaire? (les éclairages d'Akram Kharief)

Vidéos

Société Générale Algérie a réalisé un résultat net de 5,6 milliards DA en 2016

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Coûts de l'Interconnexion : Djezzy réclame une "symétrie tarifaire juste" (vidéo)

Les coûts actuels de l’interconnexion des réseaux mobiles "ne sont pas justes pour Djezzy", selon le DG de l’opérateur, Matthieu Galvani. N’étant plus en situation de "position de dominante", Djezzy paye toujours plus les appels de ses abonnés vers les deux autres opérateurs.

Tunisie-Chahed s’explique sur l’opération "mains propres" : "Nous devons protéger notre démocratie naissante"

Depuis le lancement de la compagne de lutte anti-corruption en septembre 2016 jusqu'au mois de juin 2017, il a été procédé à la saisie de marchandises de contrebande pour une valeur de près de mille millions de dinars.

Tourisme- Près d’un million de Marocains de l’étrangers ont rejoint le pays pour les vacances d’été

En 2016, plus de 2,6 millions Marocains Résidant à l’Etranger (MRE) avaient choisi de passer leurs vacances au Maroc.