Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Janvier 2017

  •   Algérie Presse Service
  • mercredi 28 décembre 2016 18:48

La capacité de production annuelle de Sonatrach augmentera à plus de 205 millions de Tep en 2017

La capacité de production annuelle de Sonatrach "augmentera" de 200 millions de tonnes équivalent pétrole (Tep) actuellement à plus de 205 millions de Tep en 2017, a annoncé mercredi à Boumerdès le Pdg du groupe, Amine Maazouzi.

 

Sonatrach compte "augmenter sa capacité de production annuelle" tout en "respectant" les décisions de baisse de la production de pétrole comme convenu avec l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) sur la base de la plateforme de l'accord d'Alger, a précisé le Pdg de Sonatrach dans une déclaration à la presse en marge de l'inauguration d'un centre médico-social du groupe dans la wilaya.

L'amélioration des capacités et des moyens techniques de l'entreprise permettra de revenir aux niveaux de production en Tep d'il y a 6 ou 7 ans, a souligné le responsable. Concernant la baisse des niveaux de production de pétrole, M. Maazouzi a affirmé que Sonatrach était tenue de respecter les décisions et l'accord de l'OPEP signé récemment à Alger, ajoutant que l'entreprise "mettra en œuvre la réduction de la production de pétrole de 50.000 barils/jour" à partir de janvier 2017, tel que convenu au sein de l'OPEP.

Exportation de gaz: Sonatrach se fixe l'objectif de 55 milliards de m3 par an

Le Pdg de Sonatrach, Amine Maazouzi, a indiqué mercredi à Boumerdès que le groupe "a augmenté ses capacités de production de gaz naturel " et qu'il projetait d'exporter 55 milliards m3 de gaz par an.  Sonatrach vise à répondre aux besoins nationaux internes en gaz naturel qui ne cessent d'augmenter, a affirmé le Pdg de Sonatrach dans une déclaration à la presse en marge de l'inauguration d'un centre médico-social et d'un centre familial du groupe dans la wilaya. A cet égard, le responsable a précisé que Sonatrach avait repris sa position commerciale en terme d'exportation de gaz naturel et d'investissement dans la pétrochimie et la transformation.

A ce propos, le Pdg a annoncé que les projets d'investissement lancés dernièrement par Sonatrach dans le cadre du partenariat ou d'autres qui seront lancés prochainement avec nombre de partenaires étrangers dans le domaine de la transformation et de la pétrochimie permettront de créer un nombre important d'emplois" directs et indirects. "Il n'est pas possible de déterminer le nombre global des emplois qui seront créés dans ce cadre, mais on peut dire qu'il est très important par rapport aux besoins prévus et aux programmes inscrits.


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

L’Algérie entre dans sa 4e année de déficit budgétaire et extérieur. Que redoutez vous en 2017 ?

Vidéos

Algérie:"Il faut une stratégie globale pour développer le contenu en ligne"-Younes Grar

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

A ne pas manquer

Prev Next

Sonatrach : Nous n’avons pas failli à nos engagements gaziers envers la France

Interrogé sur les propos d'un responsable de GRTgaz (filiale de la société française Engie), cités par des médias français, qui a fait état d'une rupture dans l'approvisionnement en gaz du Sud-ouest de la France à partir de l'Algérie, une source de la compagnie pétrolière nationale a expliqué que les quantités contractuelles destinées à cette région française avaient été "totalement épuisées"...

Le président Bouteflika à Oxford Business Group: "L'Algérie est dans une position sûre malgré la baisse des prix du brut"

Le président Abdelaziz Bouteflika a accordé une interview au groupe britannique Oxford Business Group (OBG) publiée dans son dernier rapport sur l’Algérie.

L’Algérie a été en 2016 le 15e marché mondial de Renault

Dans l’ensemble du Maghreb, le groupe automobile français détient 38,5% de parts de marché, soit une hausse de 4,9% par rapport à 2015.