Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Janvier 2017

  •   Maghreb Emergent
  • jeudi 29 décembre 2016 12:58

Carburants: Les nouveaux prix à la pompe au 1er janvier 2017 fixés par l'ARH

A partir du 1er janvier, les automobilistes en Algérie vont se retrouver avec de nouveaux prix des carburants. Seul le GPL-Carburant ne change pas. Voici les nouveaux prix notifiés par l'Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH)

 

Les prix à la pompe des carburants Toutes taxes comprises (TTC) tels que fixés par l'Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH) en application de la loi de finances 2017 seront comme suit à partir du 1er janvier 2017 :

 - Essence normale : 32,69 DA/litre

 - Essence super : 35,72 DA/litre

 - Essence sans plomb : 35,33 DA/litre

 - Gas-oil : 20,42 DA/litre

 - GPL-carburant : 9 DA (inchangé)

 Dans son communiqué portant notification des prix à la pompe des carburants (TTC), l'ARH précise que ces prix avaient été déterminés en application des articles 26, 28 et 29 de la loi de finances 2017.

 Pour rappel, cette loi prévoit l'augmentation des tarifs actuels de la Taxe sur les produits pétroliers (TPP) pour le gasoil et les trois types d'essence, dont le produit est affecté en totalité au budget de l'Etat.

 L'augmentation de cette taxe permettra, également, une hausse en matière de TVA dont le produit est partagé entre le budget de l'Etat et les budgets communaux.

 L'impact fiscal attendu de cette mesure en matière de TPP et de TVA applicables sur les carburants est de l'ordre de 42,5 milliards DA (30,36 mds DA pour la TPP et 12,13 mds DA pour la TVA).

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

1 Commentaire

  • M....

    Rapporter Farouk2301 vendredi 30 décembre 2016 09:44
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

L’Algérie entre dans sa 4e année de déficit budgétaire et extérieur. Que redoutez vous en 2017 ?

Vidéos

Algérie:"Il faut une stratégie globale pour développer le contenu en ligne"-Younes Grar

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

A ne pas manquer

Prev Next

Sonatrach : Nous n’avons pas failli à nos engagements gaziers envers la France

Interrogé sur les propos d'un responsable de GRTgaz (filiale de la société française Engie), cités par des médias français, qui a fait état d'une rupture dans l'approvisionnement en gaz du Sud-ouest de la France à partir de l'Algérie, une source de la compagnie pétrolière nationale a expliqué que les quantités contractuelles destinées à cette région française avaient été "totalement épuisées"...

Le président Bouteflika à Oxford Business Group: "L'Algérie est dans une position sûre malgré la baisse des prix du brut"

Le président Abdelaziz Bouteflika a accordé une interview au groupe britannique Oxford Business Group (OBG) publiée dans son dernier rapport sur l’Algérie.

L’Algérie a été en 2016 le 15e marché mondial de Renault

Dans l’ensemble du Maghreb, le groupe automobile français détient 38,5% de parts de marché, soit une hausse de 4,9% par rapport à 2015.