Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 17 Décembre 2017

  •   Par Ahmed Gasmia
  • mercredi 25 janvier 2017 14:00

Sonatrach a honoré ses engagements envers le français Engie – Mourad Preure (audio-vidéo)

Mourad Preure, spécialiste des questions énergétiques/ Ph: Ahmed Sahara

D’après l’économiste, certains concurrents de l’Algérie sur le marché gazier européen, qui devient de plus en plus compétitif, tentent à chaque fois de faire circuler des rumeurs au sujet du potentiel algérien.

 

Sonatrach a honoré ses engagements en matière livraison de gaz au distributeur d’énergie français Engie et ce qui a été présenté comme un incident entre les deux groupes est liée à une commande inattendue faite par la partie française, a indiqué, mercredi, à Radio M. Mourad Preure, spécialiste des questions énergétiques.

« Il n’y a pas eu de problème entre Sonatrach et Engie et c’est un gestionnaire de réseau qui a fait une déclaration intempestive dans la presse et qui a parlé de rupture d’approvisionnement », a-t-il assuré, rappelant que la directrice générale d'Engie a rattrapé le coup, par la suite, en confirmant qu’il n’existait pas de problème entre les deux groupes.  L’économiste signale que l’on parle d’un réel problème lorsqu’il y a rupture d’approvisionnement, ce qui n’a pas été le cas.

Selon M. Preure c’est un malheureux concours de circonstances qui a mis le groupe français dans une situation difficile. La vague de froid, d’abord, et qui a fait augmenter la demande sur le gaz plus que prévu alors que les deux parties s’étaient déjà entendues sur un niveau minimum du Take or Pay  (Obligation d’enlèvement de quantités qui sont automatiquement achetées) de l’ordre de 8 milliards de M3.

Le complexe de GNL de Skikda à l’arrêt

D’autre part, la demande supplémentaire du groupe français est survenue alors que le complexe de GNL de Skikda était en arrêt technique et qui ne reprendra ses activités qu’à la fin du mois en cours. L’invité de Radio M. note que le port français de Fos-sur-mer (sud-est) est approvisionné par deux méthaniers, depuis Skikda.

En troisième lieu, Sonatrach a dû répondre à de nombreuses commandes faites par d’autres pays en raison justement de la vague de froid qui sévit un peu partout, poursuit M. Preure. Il rappellera, plus généralement, que la source algérienne « est fiable » et qu’elle n’a jamais connu de rupture d’approvisionnement, même durant la décennie noire.

D’après lui, certains concurrents de l’Algérie sur le marché gazier européen, qui devient de plus en plus compétitif, tentent à chaque fois de faire circuler des rumeurs au sujet du potentiel algérien. Ces derniers ne manqueront pas, ajoute-t-il, de saisir cette nouvelle opportunité pour semer le doute sur l’avenir gazier de l’Algérie.

Vidéo :

 


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire



3 Commentaires

  • Oui, c'est vrai que l'Algérie a toujours honoré ses contrats de livraison et notamment depuis que la partie européenne a commencé à faire pression pour le passage des prix des contrats long terme (take or pay) aux prix spot mais c'est vrai aussi , et c'est le cas de le dire, les capacités du GNL algéren étaient , à l'origine , supposées commencer à fléchir à partir de 2013.

    Rapporter said beghoul jeudi 26 janvier 2017 17:02
  • Super clarification de Mr.Preure .
    Merci pour les précision.
    Pour les détracteurs de l'Algérie, merci de ne pas discéditer votre pays.
    Pour les Français sachez que le gaz est Algérien et que l'époque ou l'exploitation gratuite des richesses des pays est révolue.
    L'Algerie est un prand pays avec de grandes richesses, c'est la raison pour laquelle les Français nous ont veulent.

    Rapporter Khemisi Miliani mercredi 25 janvier 2017 19:39
  • Un arrêt technique en plein hiver au plus fort de la demande ? Si c'est un arrêt programmé, la période est bien choisie, à moins que ce soit suite à un incident ce qui explique les problèmes de livraisons....

    Le reste des déclarations de M Preure ressemblent à des dépêches de l'APS, ils n'ont rien d'analyses d'un expert...

    Rapporter Truc mercredi 25 janvier 2017 19:05
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda »

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"LA TUNISIE DANS LA LISTE DES PARADIS FISCAUX, UN CLASSEMENT QUI EMBARRASSE TOUT LE MONDE".

A ne pas manquer

Prev Next

Polémique sur la promotion de Tamazight : Lotfi DK appelle à l’arrêt des hostilités sur Facebook

 La polémique qui fait rage sur les réseaux sociaux sur le refus des députés de la majorité une proposition d’amendement du projet de loi de finances pour l’année 2018 portant sur la promotion de la langue amazighe a fait réagir le chanteur engagé du Rap Lotfi DK.

Le taux de chômage en Algérie devrait atteindre 13,2 % en 2018 (étude)

  Une étude sur les défis de la démographie au Maghreb relève un décalage entre le capital humain et les besoins du marché de l'emploi, malgré les importants investissements consentis dans l'enseignement supérieur.

57 % des Algériens ont une opinion positive sur l’Union européenne (sondage)

Plus de 60%  des personnes sondées pensent que l'UE devrait en faire plus sur les questions liées aux droits de l'homme, près de 70% sur le commerce et près de 60% des personnes interrogées attendent davantage dans le domaine de la migration et de l'éducation.