Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

  •   Reuters
  • mardi 13 juin 2017 14:36

Pétrole: le marché se rééquilibre mais plus lentement (Opep)

 

 

L'Opep estime que le rééquilibrage tant attendu du marché pétrolier est en cours mais "à un rythme plus lent" et a fait savoir que sa propre production avait sensiblement augmenté en mai en raison des extractions de pays qui ne sont pas liés par l'accord de réduction de la production.



L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) précise dans son rapport mensuel daté de mardi que sa production a augmenté de 336.000 barils par jour (bpj) en mai, à 32,14 millions bpj, une hausse imputable surtout au Nigeria et à la Libye, pays qui ont été exemptés de toute réduction de leur production.

Le cartel a par ailleurs revu en baisse sa prévision de croissance de la production des pays producteurs non membres cette année, à 840.000 bpj alors qu'elle projetait jusqu'alors 950.000 bpj.

Il a en revanche augmenté sa prévision de demande pour ses bruts, de 100.000 bpj à 32,02 millions bpj et, compte tenu de la révision à la baisse de l'offre hors Opep, il laisse inchangée sa prévision de croissance de la demande mondiale.

Les 11 pays membres de l'Opep qui adhèrent au pacte de réduction de la production en vigueur depuis le début de l'année ont ramené leur production globale à 29,729 millions bpj en mai, soit en deçà de l'objectif assigné qui était de 29,804 millions bpj, suivant des calculs de Reuters.

L'Opep observe enfin que les stocks des pays de l'OCDE ont diminué en avril, à 3,005 milliards de barils, soit 251 millions de barils au-dessus de la moyenne de cinq ans et l'organisation estime que la baisse de ces stocks observable de janvier à avril devrait se poursuivre au second


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.

Sonatrach : « Seuls 20 hectares de la surface des sols de la raffinerie d’Augusta sont contaminés »

« Seuls 20 hectares de la surface des sols de la raffinerie d’Augusta sont contaminés » a déclaré M. Ahmed MAZIGHI, Conseiller du PDG de la SONATRACH, lors d’une conférence de presse organisée ce matin au siège de la compagnie nationale des hydrocarbures.

Les banques francophones remportent six Trophées African Banker cette année

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé Mardi à Busan, en Corée du Sud, les lauréats des trophées African Banker 2018, organisés chaque année en marge des Assemblées générales annuelles de la Banque africaine de développement.