Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 11 Décembre 2017

Energie: La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure

Le siège de Gazprom (DR)

La Russie livre des millions de tonnes de gaz liquéfié à l’Inde et envisage d’élargir ses exportations en construisant des gazoducs. Ces projets pourraient engager l’Iran et la Chine.


Le groupe gazier russe Gazprom compte lancer des livraisons de gaz vers l'Inde notamment en échangeant du gaz avec la Chine et l'Iran, a annoncé jeudi Alexandre Medvedev, vice-président de Gazprom dans le cadre de la conférence « Perspectives de la coopération énergétique Russie-UE. Aspect gazier ».


« Nous discutons actuellement d'un projet d'envergure qui permettra de livrer du gaz en Inde en organisant des opérations d'échange de gaz entre la Russie, la Chine et l'Iran », a indiqué M. Medvedev.


En octobre 2013, l'Inde et la Russie se sont mises d'accord pour créer un groupe d'experts chargé d'étudier la possibilité du transport direct de gaz par pipelines. Les experts ont notamment proposé d'étendre le système des gazoducs Force de la Sibérie, qui est destiné à livrer du gaz en Chine, jusqu'à l'Inde.


Le groupe Gazprom a livré 1,7 million de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) en Inde entre 2009 et 2016. Conformément à un mémorandum signé en octobre 2016 par Gazprom et le groupe indien Engineers India, les deux pays étudient des itinéraires de livraison de gaz naturel de Russie et d'autres pays vers l'Inde. Gazprom pourrait notamment adhérer au projet de gazoduc TAPI (Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde).


En 2015, l'Inde a consommé 50,6 milliards de mètres cube de gaz naturel dont 29,2 milliards ont été produits sur le territoire indien et 21,7 milliards ont été importés sous forme liquide.

Sputnik


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

L’approvisionnement de l’Egypte en GPL et GNL algériens en discussions

Parallèlement, le P-DG du groupe algérien Sonatrach a eu des discussions avec le patron de la compagnie pétrolière koweïtienne concernant la coopération dans le domaine du raffinage et de l’industrie  pétrochimique.

Le marché de la téléphonie n’a pas été affecté par le contingentement des importations-Said Benmesbah (audio-vidéo)

Les représentants des marques de téléphonie mobile Algérie se sont très vite adaptés au nouveau contexte du marché qui impose le régime des quotas à l’importation, en s'orientant vers l'assemblage local.

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh (audio-vidéo)

Actuellement, les transactions de la finance islamique ne sont rentables ni pour les banques ni pour les citoyens, estime Hachemi Siagh, expert en finance internationale.