Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 21 Février 2018

Energie: La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure

Le siège de Gazprom (DR)

La Russie livre des millions de tonnes de gaz liquéfié à l’Inde et envisage d’élargir ses exportations en construisant des gazoducs. Ces projets pourraient engager l’Iran et la Chine.


Le groupe gazier russe Gazprom compte lancer des livraisons de gaz vers l'Inde notamment en échangeant du gaz avec la Chine et l'Iran, a annoncé jeudi Alexandre Medvedev, vice-président de Gazprom dans le cadre de la conférence « Perspectives de la coopération énergétique Russie-UE. Aspect gazier ».


« Nous discutons actuellement d'un projet d'envergure qui permettra de livrer du gaz en Inde en organisant des opérations d'échange de gaz entre la Russie, la Chine et l'Iran », a indiqué M. Medvedev.


En octobre 2013, l'Inde et la Russie se sont mises d'accord pour créer un groupe d'experts chargé d'étudier la possibilité du transport direct de gaz par pipelines. Les experts ont notamment proposé d'étendre le système des gazoducs Force de la Sibérie, qui est destiné à livrer du gaz en Chine, jusqu'à l'Inde.


Le groupe Gazprom a livré 1,7 million de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) en Inde entre 2009 et 2016. Conformément à un mémorandum signé en octobre 2016 par Gazprom et le groupe indien Engineers India, les deux pays étudient des itinéraires de livraison de gaz naturel de Russie et d'autres pays vers l'Inde. Gazprom pourrait notamment adhérer au projet de gazoduc TAPI (Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde).


En 2015, l'Inde a consommé 50,6 milliards de mètres cube de gaz naturel dont 29,2 milliards ont été produits sur le territoire indien et 21,7 milliards ont été importés sous forme liquide.

Sputnik


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les médecins résidents demandent l’abrogation du caractère obligatoire du service civil et non sa suppression" (Yassine Balhi)

Sondage

Vidéos

Benflis ou pas Benflis ? Les Algériens très fans des pages religieuses FB étrangères.

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Les textes d'application liés au financement non conventionnel seront promulgués fin février (ministre)

 D’après le ministre, les besoins en financement pour l’année en cours seront de 1.815 milliards de dinars contre 580 milliards de dinars pour l’année 2019. 

La Tunisie dépasse l’Algérie en matière de consommation de plastique

 L’Algérie est le deuxième importateur de technologie de la plasturgie sur le continent africain, juste après l’Afrique du Sud.

Algérie: Les réformes économiques préconisées actuellement risquent de ne pas aller loin, selon Temmar (Audio)

L’ancien ministre  dira que si l’Etat ne comptait que « sur la planche à billets, les risques inflationnistes seront importants »