Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 26 Mai 2018

Energie: La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure

Le siège de Gazprom (DR)

La Russie livre des millions de tonnes de gaz liquéfié à l’Inde et envisage d’élargir ses exportations en construisant des gazoducs. Ces projets pourraient engager l’Iran et la Chine.


Le groupe gazier russe Gazprom compte lancer des livraisons de gaz vers l'Inde notamment en échangeant du gaz avec la Chine et l'Iran, a annoncé jeudi Alexandre Medvedev, vice-président de Gazprom dans le cadre de la conférence « Perspectives de la coopération énergétique Russie-UE. Aspect gazier ».


« Nous discutons actuellement d'un projet d'envergure qui permettra de livrer du gaz en Inde en organisant des opérations d'échange de gaz entre la Russie, la Chine et l'Iran », a indiqué M. Medvedev.


En octobre 2013, l'Inde et la Russie se sont mises d'accord pour créer un groupe d'experts chargé d'étudier la possibilité du transport direct de gaz par pipelines. Les experts ont notamment proposé d'étendre le système des gazoducs Force de la Sibérie, qui est destiné à livrer du gaz en Chine, jusqu'à l'Inde.


Le groupe Gazprom a livré 1,7 million de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) en Inde entre 2009 et 2016. Conformément à un mémorandum signé en octobre 2016 par Gazprom et le groupe indien Engineers India, les deux pays étudient des itinéraires de livraison de gaz naturel de Russie et d'autres pays vers l'Inde. Gazprom pourrait notamment adhérer au projet de gazoduc TAPI (Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde).


En 2015, l'Inde a consommé 50,6 milliards de mètres cube de gaz naturel dont 29,2 milliards ont été produits sur le territoire indien et 21,7 milliards ont été importés sous forme liquide.

Sputnik


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Stagnation: Pourquoi la Task Force du gouvernement Sellal doit revenir sans Sellal

  La chronique de El Kadi Ihsane sur El Watan cherche une cohérence à l’action économique du gouvernement sous influence de la feuille de route de feu la task force.

Tunisie: Divergence entre les parties prenantes sur le 64e point du Document de Carthage 2

  Le président de la République Béji Caïd Essebsi a appelé les parties prenantes du Document de Carthage à trancher le point litigieux relatif au remplacement du chef du gouvernement.

Téhéran veut vendre du pétrole contre son maintien dans l’accord sur le nucléaire

  Le guide iranien  veut aussi que les pays européens signataires de l’accord maintiennent leurs échanges commerciaux avec la République islamique.