Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

Sonatrach et Eni signent des accords relatifs au gaz et aux renouvelables

 

Il est prévu la mise en place d’un laboratoire pour les énergies renouvelables en plus d’une infrastructure photovoltaïque.

 

Les groupes Sonatrach et Eni ont signé aujourd’hui à Oran une série d’accords en vue d’élargir leur partenariat. L’objectif de ces accords signés par le P-DG de Sonatrach Abdelmoumen Ould Kaddour et le patron d’Eni, Claudio Descalzi vise à "renforcer l'intégration entre les deux sociétés dans les activités opérées conjointement" en Algérie. Il s’agira de mettre en place "d'importantes synergies qui porteront à des économies significatives", a expliqué Eni dans un communiqué cité par l’AFP.

Concrètement, il sera question pour les deux groupes de mettre au point un programme relatif à l’exploration et au développement des gisements gaziers du bassin de Berkine. "Un programme ambitieux d'exploration et de développement dans le bassin de Berkine, qui conduira à la mise en production de nouvelles réserves de gaz via l'utilisation et l'optimisation des infrastructures existantes", indique le groupe italien.

La recherche et le développement est un autre volet sur lequel les deux groupes souhaitent poursuivre leur collaboration. A ce propos, il est prévu la mise en place d’un laboratoire pour les énergies renouvelables en plus d’une infrastructure photovoltaïque sur le site productif de BRN (Bir Rebaa Nord).

Il convient de signaler que la l’affaire de  pots-de-vin versés en Algérie, entre 2007 et 2010, par Saipem, filiale du groupe Eni est toujours entre les mains de la justice italienne.

 

 

 

 

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Le groupe Sonatrach sollicité par l’Irak pour développer un champ pétrolier

  Il  a été question, également, lors de cette entrevue de la possibilité d’une participation de Sonelgaz et de Naftal à l’extension du réseau de transport de gaz en Irak.

Pétrole: Le prix du Brent monte à près de 75 dollars, à son plus haut niveau depuis 2014

  Les stocks de pétrole brut ont reculé selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

L'enquête britannique pour corruption viserait un marché impliquant l'aéroport d'Alger, selon Ultra Electronics

     En mars 2018, la SGSIA a lancé un appel d’offres pour une solution informatique de gestion aéroportuaire et la société britannique, après soumission, a obtenu le marché.