Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

  •   APS
  • lundi 30 avril 2018 10:52

Guitouni et Lord Risby discutent de la coopération énergétique entre l’Algérie et le Royaume-Uni

 

Le responsable britannique a indiqué que Royaume-Uni "veut investir davantage en Algérie et continuer de construire des relations d’affaires aussi fructueuses que celles déjà concrétisées avec de grandes entreprises britanniques".

 

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, et le représentant personnel du Premier ministre britannique pour le partenariat économique avec l’Algérie, Lord Richard Risby, ont abordé, dimanche à Alger, les relations de coopération entre les deux pays dans le domaine de l’énergie, qualifiées de "très bonnes", a indiqué un communiqué du ministère.

En présence de l'ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie, Barry Robert Lowen, M. Guitouni et Lord Risby ont également évoqué les opportunités et les possibilités de coopération et d’investissements offerts aux compagnies des deux pays, notamment dans les domaines des hydrocarbures (exploration et pétrochimie) et les énergies renouvelables, a précisé la même source.

A cet effet, après avoir évoqué les perspectives de développement du secteur pour les années à venir, M. Guitouni a invité les sociétés britanniques à participer aux appels d’offres que le secteur s’apprête à lancer prochainement en insistant sur le partage de l’expertise et des connaissances dans ces domaines.

Soulignant que les discussions ont été "très fructueuses", Lord Risby a pour sa part, marqué la "satisfaction" des acteurs économiques et diplomatiques du Royaume-Uni sur l’évolution du climat général pour le développement des investissements en Algérie.

Il a également relevé avec "grande satisfaction" le niveau atteint en matière de sécurité dans les sites de production de pétrole et de gaz.    Lord Risby, a dans ce sens, exprimé la volonté de son pays à développer des relations de partenariat avec l’Algérie, qui a toujours été "un fournisseur fiable" pour le Royaume-Uni.

Le responsable britannique a ajouté que le Royaume-Uni "veut investir davantage en Algérie et continuer de construire des relations d’affaires aussi fructueuses que celles déjà concrétisées avec de grandes entreprises britanniques".

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Pétrole: L'Opep surveille de près la production vénézuélienne

  Les stocks des pays de l’OCDE ont chuté en mars pour n'être plus que neuf millions de barils au-dessus de leur moyenne quinquennale.

"La relation Etat-entreprises est un vrai problème en Algérie"-Slim Othmani-(Audio)

    « Je suis administrateur d’une entreprise privée dont je suis actionnaire. Cette entreprise passe son temps à se battre contre la discrimination entre le public et le privé que pratique l’Etat ».

Monétiser la data, la nouvelle priorité du moment, selon Hadj Khelil

  « Actuellement, il n’y pas une activité humaine qui ne génère pas de la donnée et la donnée à une valeur monétique. Notre travail est de fabriquer de la valeur à partir de cette donnée », a déclaré Hadj Khelil, fondateur de la Startup Big-Mama en France, lors de son passage dans  l’émission « L’invité du direct » sur Radio M. La question à...