Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 26 Mai 2018

  •   Nabil Mansouri
  • jeudi 17 mai 2018 13:06

Pétrole: Le Brent dépasse les 79 dollars

 

Les stocks de brut aux États-Unis ont enregistré, mercredi, un recul de 1,4 million de barils.

 

La baisse des réserves américaines de brut et les risques de perturbations de l'offre iranienne et vénézuélienne ont fortement affecté les cours du pétrole ce jeudi. Le  baril de Brent, référence européenne, pour livraison en juillet, à atteint les 79,38 dollars, en hausse de 10 cents par rapport à la veille.

En effet, les stocks de brut aux États-Unis ont enregistré, mercredi, un recul de 1,4 million de barils accompagné d'une très forte baisse des réserves d'essence de 3,8 millions de barils, selon l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

Cette baisse des réserves est interprétée, selon les experts, comme le signe d'une plus forte demande au sein de la première économie mondiale. "Le pétrole grimpe parce que les investisseurs portent leur attention sur le rapport de l'EIA qui a fait état d'une baisse inattendue", a déclaré Stephen Innes, analyste chez OANDA.

Les cours sont également portés par les risques de perturbation de l'offre iranienne et vénézuélienne. Des inquiétudes planent quant à la situation au Venezuela à l'approche des élections du 20 mai, mais aussi  par le dossier nucléaire iranien et les sanctions américaines contre le troisième producteur de l'OPEP.

"Il est difficile d'imaginer que les prix reculent compte tenu des perturbations au Venezuela et en Iran et du fait que nous ne sommes pas encore au temps fort de la consommation des automobilistes en juillet", constatent les experts.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Stagnation: Pourquoi la Task Force du gouvernement Sellal doit revenir sans Sellal

  La chronique de El Kadi Ihsane sur El Watan cherche une cohérence à l’action économique du gouvernement sous influence de la feuille de route de feu la task force.

Tunisie: Divergence entre les parties prenantes sur le 64e point du Document de Carthage 2

  Le président de la République Béji Caïd Essebsi a appelé les parties prenantes du Document de Carthage à trancher le point litigieux relatif au remplacement du chef du gouvernement.

Téhéran veut vendre du pétrole contre son maintien dans l’accord sur le nucléaire

  Le guide iranien  veut aussi que les pays européens signataires de l’accord maintiennent leurs échanges commerciaux avec la République islamique.