Rapporter un commentaire

Le scénario à l'égyptienne se précise. Et pendant ce temps, on ne fait que pomper, pomper et pomper.
Pauvre shadoks que nous sommes.