Rapporter un commentaire

Mme Zerouati, ministre de la Santé... pardon, ministre de l'Environnement a dit : "Comment peut on penser qu'un pays qui offre l'accès gratuit à l'éducation et à la santé et assure autant de transferts sociaux puisse mettre la vie des gens en danger?".

Cher madame, l'exploitation du gaz de schiste a posé, dans les pays où il a été exploité, un problème environnemental avant le problème de santé de la population. Les algérien attendent de vous des interventions dans votre "domaine de compétences".

Pouvez-vous nous rassurer sur l'absence d'impact de la fracturation hydraulique, avec tous ses additifs chimiques, sur les réserves d'eau de l'albien ?

Prendriez-vous l'engagement solennel devant tous les algériens que vous publierez les résultats de l'étude d'impact sur l'environnement, obligatoire pour ce genre de projets ?

Si vous avez les tripes pour ça, Mar'hba, sinon taisez-vous madame, BACH MA YADDAHKOUCH 3LINA LEZNASH :(