Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 25 Mars 2017

  •   Aymen Zitouni
  • dimanche 4 décembre 2016 11:58

Un appel d'offres pour la réalisation d'une capacité de 4000 MW en énergie renouvelabe lancé début 2017 - Boutarfa

 Noureddine Boutarfa

 L'appel d'offres pour la réalisation d'une capacité de 4000 mégawatts (mW) en énergie renouvelables va être lancé au début de l'année 2017, a annoncé dimanche, le ministre algérien de l'énergie, Nouredine Boutarfa, à l'ouverture de la conférence sur l'énergie dans le cadre du Forum africain d'investissements et d'affaires qui se déroule à Alger depuis samedi.

 

L'Algérie a lancé un programme national prévoit la réalisation d’installations d’une capacité de 20.000 mégawatts dont 4.000 MWH mis en route d’ici 2025. Une capacité de 350 mW a été déjà installée a-t-il rappelé.

 M.Boutarfa a admis que les financements des équipements énergétiques étaient un problème majeur qui se dresse devant la promotion des énergies renouvelables et qu'il faut "solutionner" rapidement.

 Selon lui, l'approche la plupart la plus appropriées pour les énergies renouvelables en Afrique est celle de programmes portés par les Etats et impliquant tous les intervenants dans le secteur.  ''Cette approche doit inclure les groupe internationaux spécialisés dans la production des équipements énergétiques pour accompagner les industries sous-traitante locale''.

 Le programmé évoqué par le ministre avait été détaillé début novembre par la secrétaire générale du ministère de l’Energie, Fatma Zohra Talantiki. Elle avait indiqué que le plan national de 20.000 mégawatts entrait dans le cadre d’une stratégie reposant sur les composantes énergétiques et industrielles.

 "Cette stratégie a pour objectif, d’une part de contribuer à la préservation des ressources fossiles et d’ autre part, participer à l’émergence d’une énergie nationale du renouvelable, qui favorisera la transition énergétique et le développement durable" avait-elle souligné.

 Le programme est principalement axé sur le développement des installations des énergies renouvelables, qui touchent tous les éléments de la chaine de valeurs notamment l’engineering, la fabrication des équipements et la construction.

 Fatma Zohra Talantiki a indiqué qu'à la fin 2016, l’Algérie comptera une capacité de 343 mégawatts répartis à travers 40 wilayas. Actuellement 16 centrales d’une capacité de 195 mégawatts sont déjà fonctionnelles et injectent de l’énergie d’origine renouvelable dans le réseau.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie : Grève générale dans le secteur de la santé publique le 05 avril prochain

La Tunisie se trouve entre les pressions du FMI et la résistance du syndicat UGTT qui montre des signes de colère. Dans le secteur de la santé, la grève générale est pour le 5 avril, rapporte TAP. Un avertissement au gouvernement qui s'apprête à présenter une "loi d'urgence économique" au parlement?

Maroc: El Othmani face à des arbitrages difficiles pour former son gouvernement

                                          Le chef de gouvernement marocain Saad Eddine El Othmani, issu du parti Justice et développement (PJD), est actuellement en train de négocier avec les cadres de son parti les potentiels ''ministrables'' au cours d'une réunion à Salé, près de Rabat.

Algérie : Cnan-Nord et Cnan-Med vont créer des joint-ventures avec des compagnies maritimes étrangères

    Les compagnies de transport maritime des marchandises Cnan-Nord et Cnan-Med, filiales du Groupe public de transport maritime (Gatma), prévoient de créer des joint-ventures avec des compagnies maritimes étrangères en vue d'optimiser l'exploitation des navires, a indiqué un responsable du ministère des Travaux Publics et des transports, dans un entretien accordé à l'APS.