Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 25 Mai 2018

  •   Karim Sabeur
  • lundi 22 janvier 2018 08:12

Algérie : Sonatrach prévoit une nouvelle rencontre sur la transition énergétique

L’objectif de ces journées est de permettre  à la communauté scientifique nationale et internationale d’aborder les derniers développements et innovations.

 

Après la rencontre organisée par le FCE  sur la transition énergétique en ce mois à Alger, ce sera au tour des 11èmes Journées Scientifiques et Techniques (JST11) que Sonatrach  organisera  du 16 au 19 avril 2018 au Centre de Conventions d’Oran pour poursuivre le débat sur le même thème. La rencontre abordera un sujet lié à l’innovation et au partenariat dans un contexte mondial de transition énergétique.

Cette fois,  Sonatrach  organisera la rencontre sous le haut parrainage du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, évitant ainsi le cafouillage créé à propos de son discours lors du rendez-vous du 17 janvier courant.

Ces journées sont annoncées comme un espace d’échange d’envergure internationale. Les précédentes éditions ont permis depuis le lancement en 1994, aux cadres de Sonatrach, aux spécialistes et experts des différents domaines et aux chercheurs universitaires de partager leur savoir et leur savoir-faire dans divers domaines.

Il s’agit encore une fois de débattre des actualités scientifiques et techniques liées aux activités de Sonatrach.

L’objectif de ces journées est de permettre  à la communauté scientifique nationale et internationale d’aborder les derniers développements et innovations face aux défis de la transition énergétique.

Des acteurs nationaux et internationaux du secteur de l’énergie présenteront leurs technologies permettant l’échange des expériences et le débat autour des opportunités de développement et de partenariat dans le secteur de l’énergie.

Le Président-directeur général de la compagnie, Abdelmoumen Ould Kaddour, a indiqué dans son message d’invitation que cette 11ème édition s'inscrit dans un contexte particulier, qui nécessite la recherche des meilleures synergies et la mobilisation de toutes les compétences.

« Elle constitue, assurément, une opportunité pour se projeter qualitativement dans le futur, à la lumière des mutations géostratégiques en cours et des progrès technologiques fulgurants », écrit-il.

Il poursuit : « Ainsi, la promotion de l'innovation et du partenariat est le maitre-mot sur lequel porteront les travaux de cette édition».

« Nos journées seront, comme de tradition depuis 1994, un espace d’échange et de débat autour des thèmes qui caractérisent les grandes tendances de notre industrie, allant des techniques et  technologies de nos métiers aux modes de management modernes », a-t-il poursuivi.

« Aussi notre volonté et ambition est d'inscrire nos JST, résolument, dans l’innovation, la capitalisation et l'échange autour des meilleures pratiques, les nôtres ainsi que celles de nos partenaires », a-t-il conclu.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Encore une séance de blabla et de salamaleks sous le " très haut patronage" de son fakhamatouhou pour encore perdre du temps casse croutes feuille de route,gouvernation ..nouveau ex ancien nouveau modèle économique créé par l'Algérie et inscrit au patrimoine mondiale des festis..
    Il ne faut plus l'appeler transition énergétique mais tout simplement: devrloppement des énergies renouvelables. Qu'avons nous realisé ?? Depuis 1994 qu'avons nous realisé ?

    Rapporter Mobencous lundi 22 janvier 2018 22:30
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Téhéran veut vendre du pétrole contre son maintien dans l’accord sur le nucléaire

  Le guide iranien  veut aussi que les pays européens signataires de l’accord maintiennent leurs échanges commerciaux avec la République islamique.

Algérie: Les importations de carburant ont baissé de 73% au premier trimestre 2018 (Sonatrach)

  M. Karoubi a indiqué que les exportations de Sonatrach ont augmenté de 17% en valeur, au premier trimestre 2018.

Algérie : Le gouvernement dénonce des fuites liées au projet de LFC 2018 et s’explique

  Pour l’exécutif, les critiques dénonçant une atteinte au pouvoir d'achat des citoyens sont infondées.