Rapporter un commentaire

Petite explication de texte pour les néophytes.....

- "Pour M. Hasni, le solaire thermique offre de meilleurs ratios d’intégration ; à 70% pour le solaire thermique et moins de 40% pour le photovoltaïque...". 40% d'intégration sur quelque chose qui marche c'est quand même mieux que 70% sur quelque chose qui ne marche pas....

- "..ajoutant que le solaire thermique est non seulement délaissé par les Chinois mais aussi ce procédé est resté immuable...". Tout le monde le sait, les Chinois sont de grands idiots...

- "Sonelgaz seul n’était pas un acteur déterminant. Cet acteur doit être présent sur le marché de l’énergie verte en Europe », a noté M. Hasni, en citant le groupe Sonatrach. Ce dernier a déjà constitué un groupe de travail pour prendre à bras le corps ce projet, a-t-il révélé..." Donc Sonatrach est " présent sur le marché de l'énergie verte en Europe" ? On doit aussi admirer la logique qui est derrière. le producteur national d'électricité confie la production d'électricité renouvelable au producteur national de gaz qui est le 1er concurrencé par cette électricité verte.... Et d'ailleurs, tout le monde le sait, Sonatrach est une référence en gestion de projets et maitrise des coûts....

- "..mais aussi le lancement d’un programme et non de projets disparates pour « assurer un marché suffisant et rassurant pour l’investisseur où l’industrie n’aura pas du mal à s’installer »... Tiens, je croyais bêtement que c'était à ça que servait le projet national de renouvelables...

- " Sur ce projet, l’acteur étranger détenait 66% ce qui nous n’a pas empêché de tout contrôler, a-t-il révélé..." Et pour cause, en cas de problèmes les espagnols perdent 100% de leurs 66%...

Si M Hasni voulait être un peu crédible, il nous aurait dit combien lui revenait le kWh solaire de sa centrale et combien Sonatrach s'est engage à racheter aux espagnols ce même kWh....