Rapporter un commentaire

Bien dit Belaid.
Quand on aura ce droit (comme dans tous les pays), on pourra alors vous prendre au sérieux car les investissements pour la chippa, on connait déjà. Dans le secteur de l'energie, il y a énormément d'équipements qui ne tournent pas. On a meme construit un complexe pétrochimique à Skikda sans avoir de charge (complexe à l'arrêt bien sûr).
Quand aux installations solaires réalisées il y a plus de 20 ans au Sud, on sait qu'elles sont à l'arrêt.
Le comble de Sonatrach: délaisser une fabrique d'outils de forage entièrement algérianisée (ex Aldai à Reghaia) pour en créer une autre avec des étrangers...