Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Juin 2018

  •   Younes Saadi
  • dimanche 5 novembre 2017 18:03

Algérie-L’industrie de montage automobile promet 260 000 voitures en 2018

Le volume de production projeté par les usines de montage permettra de satisfaire une grande partie de la demande sur le marché national de véhicules.

 

L’activité du montage des voitures est plein essor en Algérie. Les usines de montage de voitures en nombre de cinq si on inclut celle de Suzuki qui entera en production au cours des prochaines semaines, mettront sur le marché national pas moins de 260 000 voitures.

Dans le détail, l’usine de Renault implantée à Oran table sur une production de 80 000 voitures en 2018. En plus des modèles actuels, Renault Algérie Production proposera dès le début de l’année prochaine de nouveaux modèles à savoir Renault Clio avec moteur DCI et Symbol diesel.

De son coté, le groupe Tahkout, qui détient l’usine de montage de voitures de la marque Hyundai à Tiaret et Suzuki à Saida, projette d’assembler 100 000 véhicules en 2018. L’annonce a été faite le 1er novembre dernier, par le patron du groupe Mahieddine Tahkout lors d’une conférence de presse tenue à Tiaret à l’occasion de lancement de la voiture Hyundai i20.

Pour sa part SOVAC qui détient 51% de l’usine de montage de voitures de marque Volkswagen à inscrit dans son programme l’assemblage entre 35 000 et 40 000 voitures reparties sur cinq modèles : Caddy, Golf 7, Polo, Oktavia et SEAT Ibiza.

KIA Algérie qui vient d’inaugurer son usine de montage de voiture dans la wilaya de Batna, n’est pas en reste de la course mécanique. Selon les informations disponibles, cette usine qui emploie des centaines de personnes actuellement mettra, l’année prochaine sur le marché local, pas moins de 40 000 voitures.

Par ailleurs, il ya lieu de préciser que ces estimations ne prennent pas en compte les voitures Mercedes Benz tout terrain de Classe G produites par l’usine de Tiaret. Ces dernières sont destinées aux institutions publiques, essentiellement le ministère de la Défense nationale et la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).


Évaluer cet élément
(12 Votes)

Laissez un commentaire



3 Commentaires

  • Inchallah

    Rapporter Miloud lundi 6 novembre 2017 17:02
  • Le gâteau étant devenu trop petit , on a trouvé ce moyen pour ne laisser autour de la table que les "amis" qui savent tous que la table est dressée pour le temps d'un gros repas.

    Ould Kaddour a déclaré à Londres que l'Algérie n'aura plus rien à exporter en 2025. Aucun manipulateur ne pourra cacher la vérité dans un ou deux ans. C'est la famine qui menace l'Algérie et on nous parle de fabriquer des centaines de milliers de voitures.

    Rapporter respectueusementvotre lundi 6 novembre 2017 09:59
  • Nom : El ouardy
    prenom. : Driss
    date de naissance : 20/05/1991
    nationale. : marocaine
    situation familiale : célibataire
    adresse : 12 rue gharb 2 jnane souisri sidi boujida fes
    date de naissance : 20/05/1991
    nationale : marocaine
    situation familiale : célibataire
    Cin : CD139459
    tél : 0629651325
    e-mail : Driss_elmarakchi@hotmail.com
    * * * Diplôme * * *
    2015 : diplôme de véhicule automobile (qualification)
    2007 : niveau 4 eme année colige
    2011 : permis de conduire catégorie (B).
    * * * formation et expérience * * * 5 ans : travail à électricité automobile
    2 ans. : travail technique au sein de la société (city bus)
    * * * competance * * *
    dynamique.
    Travail en équipe.
    Sérieux.
    * * * * langue * * * *
    arabe : bien
    français : moyen
    * * * loisirs * * *
    lecture.
    Sport.
    Voyage.

    Rapporter Driss lundi 6 novembre 2017 02:59
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: La décision de la BCT d’augmenter son taux directeur inquiète les patrons

  Le vrai remède réside, selon la CONECT, dans l’accélération de la mise en œuvre des réformes stratégiques.

Algérie: GICA prépare de nouvelles opérations d’exportation en 2018

  Le groupe Gica a procédé, en mai dernier, à l'exportation de 45.0000 tonnes de clinker, dans le cadre d'un contrat portant sur une quantité globale de 200.000 tonnes. 

Algérie: "La solution de la planche à billets a été appliquée de façon excessive" (Nour Meddahi)

  L’économiste signale que le FMI vient de publier un document où il est précisé que finalement le déficit de 2017 a été de 8,8% au lieu des 5,6 prévus.