Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 24 Juillet 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • lundi 21 novembre 2016 10:24

Décès du PDG et fondateur du groupe Hasnaoui, Abdellah Hasnaoui à l'âge de 85 ans

Abadallah Hasnaoui, un pionnier (DR)



Abdellah Hasnaoui, Président du groupe Hasnaoui qui commercialise en Algérie Nissan, Komatsu et Volvo Trucks est mort dimanche 20 Novembre à l’age de 85 ans. C'était un pionnier qui a fondé son entreprise en 1964 qu'il a développé pour en faire un des grands groupes d'affaires d'Algérie.

 

Fondateur de la confédération algérienne du patronat (CAP), Abdellah Hasnaoui est un précurseur qui a  fondé le groupe Hasnaoui en 1964 avec la création de la Société algérienne de fonderie et d’emboutissage (Alfem).  Un challenge, avait-il indiqué dans un entretien au journal L'Expression.

"La création notamment d'Alfem dans les années 1960, a nécessité de lancer un challenge important, créer à cette époque une industrie de pointe dans la fonderie, l'emboutissage et la fabrication de produits de collectivités avec plus de 85% d'intégration n'était pas chose aisé".


Abdallah Hasnaoui, premier concessionnaire automobile a été également président de la Chambre de commerce de la wilaya d’Alger et de Boumerdès. L'homme qui ne se mettait pas trop en avant estimait que "dans le monde des affaires, il est préférable de parler de résultats et de concret au lieu de s'attarder sur sa propre personne."


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

6 Commentaires

  • Mes Sincères condoléances a la famille Hasnaoui, en mon nom et du groupe FCM, Portugal.

    Rapporter Paulino PReto mardi 29 novembre 2016 14:17
  • Mes Sincères condoléances a la famille Hasnaoui,
    À Dieu nous appartenons et à Dieu nous retournons.

    Rapporter Sid Ali mardi 22 novembre 2016 09:14
  • Mes condoléances les plus attristées à toute la famille Hasnaoui
    Le groupe à perdu un grand homme de valeur

    Rapporter benbachir mohamed lundi 21 novembre 2016 21:12
  • Bonjour,
    c'été mon patron,il m'a tout appris ou presque,la vie nous séparée mais je garde de monsieur Hasnaoui le souvenir d'un grand homme qui sait relevé les défis ,c'été un personnage dure, rude mais avec un grand cœur comme ça.
    Un vrai Algérien et qui disait toujours, nous sommes natifs de cette terre et c'est a nous de construire ce pays.
    Un grand bravo pour toutes les réalisations,plusieurs familles vivent et vivront de son son héritage.
    Sincères condoléances a la famille Hasnaoui.

    Rapporter Raouf1 lundi 21 novembre 2016 15:44
  • Sincères condoléances à sa famille en particulier à ses enfants Feriel, Idriss et Sefiane,

    Rapporter Bernou123 lundi 21 novembre 2016 15:26
  • Rabi yarahmo

    Rapporter Ouazene lundi 21 novembre 2016 11:14
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

A ne pas manquer

Prev Next

« Les attaques contre Haddad relèvent du show médiatique » (Belkacem Boukhrouf)

    Pour l'économiste, Belkacem Boukhrouf  « la gabegie comme la corruption sont dans les institutions, les lois et les usages politiques de l’Algérie ». D’où la nécessité, estime-t-il, de poser la question de savoir « qui a permis à Ali Haddad d’avoir toutes ses ramifications ».

Le marché pétrolier enregistre "une tendance vers un rééquilibrage" (producteurs)

  La volatilité du marché a été plus faible ces dernières semaines, selon le Comité de suivi des pays Opep et non Opep.

Le dinar tunisien sera sous pression, en cas de demande soutenue de devises (expert)

L’économiste ne pense pas que les recettes touristiques puissent doper les réserves en devises.