Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 22 Septembre 2017

  •   Maghreb Emergent
  • mercredi 23 novembre 2016 09:27

Issad Rebrab reçoit à Paris "Le Janus de l’industrie 2016" pour un lave-linge estampillé "Brandt"

Le PDG du groupe Cevital, Issad Rebrab, et Sergio Trevino, PDG de Brandt ont reçu mardi à Paris le Janus de l’industrie 2016 pour leur lave-linge intelligent et économe « Top Intellect », produit à l’usine de Sétif.

 

Le prix a été remis aux deux hommes d’affaires lors d’une cérémonie organisée au ministère des Affaires étrangères  (Quai d’Orsay),  en présence de Matthias Fekl, Secrétaire d’Etat français au Commerce extérieur, selon un communiqué du groupe.

Le lave-linge Top Intellect de Brandt, lauréat 2016 des Janus de l’industrie est fabriqué en Algérie, à l’usine de Sétif, inaugurée en 2014 après le rachat de la marque Brandt par le groupe algérien Cevital. Cet appareil avait été « conçu avec le concours de BETC Design sous la supervision du laboratoire R&D de Brandt France », précise le communiqué.

Pour l’expérience de lavage « inédite » qu’il offre,  « grâce à l’ergonomie de son tableau de commande, à son adaptation intelligente aux préférences du consommateur (nature du textile, degré de salissure) tout en réduisant les nuisances sonores », le lave-linge a eu les faveurs du jury du prestigieux label Janus de l’industrie de l’Institut Français du Design qui consacre les meilleures réalisations en termes de design et d’innovation.

Issad Rebrab s’est dit «  très honoré de recevoir ce Janus de l'industrie pour Brandt », rappelant que « Cevital a relancé Brandt, fleuron de l’électro-ménager,en pérennisant de nombreux emplois ». « Le label Janus de l’industrie est une reconnaissance de notre stratégie qui promeut l’excellence produit, la R&D et l’innovation à des prix compétitifs. Nous bâtissons avec Brandt un groupe de taille mondiale qui exporte dans le monde entier des produits de qualité. C’est une grande satisfaction pour l’ensemble des collaborateurs du groupe Cevital en France et en Algérie », a-t-il déclaré.

De son coté, Sergio Trevino, s’est réjoui de cette reconnaissance, soulignant que « le label Janus de l’industrie met en lumière notre credo, rendre accessible l’innovation technologique et le design à un prix compétitif pour le consommateur ».


Évaluer cet élément
(7 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Mohamed Ali Deyahi: Pourquoi l'emploi des jeunes s'est dégrade en 2017 malgré tout les efforts...

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Ahmed Ouyahia : Le budget d’équipement pour 2018 sera augmenté, pas le budget de fonctionnement

Citant un rapport de l’Association des banques et des établissements financiers (ABEF) qu’il a reçu le 12 septembre dernier, le Premier ministre a déclaré : « Le total des crédits octroyés par les banques ne dépasse pas 8.467 milliards de DA répartis comme suit : 4.000 milliards de DA octroyées aux entreprises publics, 700 milliards attribuées aux PME l’ANSEJ, le reste étant attribué...

Algérie - Ouyahia annonce la création d'une instance indépendante de contrôle du "financement non conventionnel"

Placée sous la tutelle du Président Abdelaziz Bouteflika, l'instance présentera des rapports trimestriels (trois mois) au Président de la République pour le suivi et l'évaluation de tout ce qui est réalisé.

Algérie- Retraites - L’âge, les prestations et les cotisations devraient être bientôt réformés

Lors de son passage hier sur Radio M., Mohamed Ali Deyahi, directeur Afrique du Nord du Bureau international du travail, a rappelé l’exemple de la réforme marocaine qui a porté sur ces trois aspects réunis. Il a regretté, néanmoins, que cette réforme ait été décidée unilatéralement par l’Etat marocain, ce qui a donné naissance à d’importants mouvements de protestation.