Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 28 Juillet 2017

  •   Amira Boudjema
  • dimanche 18 décembre 2016 18:17

La Briqueterie de Tidjelabine lance une nouvelle unité de production équipée de machines Lingl

La nouvelle unité de production dispose d’une capacité de production de 280 000 tonnes/an et ambitionne d’atteindre une capacité globale de production de 560 000 tonnes de briques par an à l’horizon 2019.

 

La Sarl Briqueterie de Tidjelabine a inauguré ce dimanche une nouvelle unité de production équipée de la dernière technologie allemande Lingl à Tidjelabine (Boumerdès). Déployée sur une superficie de  30 000 m², cette unité de production de briques 100% algérienne est parmi les plus grandes sur le territoire national.  Elle dispose d’une capacité de production de 280 000 tonnes/an  à raison de  850 tonnes par jour et ambitionne d’atteindre une capacité globale de production de 560 000 tonnes de briques par an à l’horizon 2019 avec la création de plus de 1070 emplois directs et indirects.

Outre la production de briques, le site de production  de Tidjelabine comprend également une unité dédiée à la production de l’acier pour bâtiments; le treillis soudé, les fils  d’attache pour machines et poutrelle métallique légère. « Cette unité  qui emploie 160 travailleurs a produit en 2016,  30 000 tonnes et atteindra  les 50 000  tonnes  en 2017 »,  a déclaré le gérant de la Sarl Briqueterie de Tidjelabine Yacef Hamid en marge de la cérémonie d’inauguration.

Pour contribuer à limiter la facture d’importation par l’Algérie des éléments de construction  à court terme, M. Yacef annonce que son entreprise prévoit  de  réaliser « une nouvelle usine qui, en plus des briques,  fabriquera les produits plats comme la  tuile, les briques de façades et la plinthe en terre cuite ». « Ce projet contribuera à desserrer la pression sur les produits plats », a-t-il assuré.

 


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

2 Commentaires

  • Bonjour,
    Je voudrai entrer en contact avec la Briqueterie de Tidjelabine pour échange et rencontres.
    Merci de me communiquer leurs adresses et contacts

    Rapporter Abdoulaye DIEYE mercredi 15 mars 2017 14:06
  • C'est un publi-reportage ? c'est pas indiqué...

    Rapporter Truc dimanche 18 décembre 2016 19:37
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Sovac assure qu’il "partage" la stratégie du gouvernement pour le développement de l’industrie automobile

Le patron de Sovac Mourad Oulim a fait cette déclaration lors de l’inauguration, aujourd’hui, de l’usine de montage de véhicules de cette entreprise, réalisée en partenariat avec l’allemand Volkswagen. Sa déclaration pourrait être interprétée comme une assurance donnée au ministre de l’Industrie, Mehdjoub Bedda, absent de la cérémonie d’inauguration et qui a déjà exprimé ses doutes quant au montage automobile...

Algérie - Le gouvernement se contente d’une présence symbolique à l’inauguration de l’usine de Sovac (éclairage)

  L’absence du Premier ministre Abdelmadjid Tebboune et de Mehdjoub Bedda à l’inauguration de l’usine de montage de véhicules de Sovac représente une rupture avec la politique industrielle menée par l’ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal et son ministre de l’Industrie Abdesselam Bouchouareb.

Maroc- En attendant le takaful, le financement de l'immobilier par les banques islamiques sera une prise de risque

Pour Adnane El Guetari, Dg d'Umnia Bank, ''le démarrage de notre banque est désormais effectif avec ces premiers documents. Outre les produits et services relatifs à la gestion de comptes, nous pouvons également proposer des financements immobiliers sans des produits d’assurance.''