Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 24 Juillet 2017

  •   Algérie Presse Service
  • mercredi 21 décembre 2016 19:00

Algérie: Said Benikene nouveau directeur général exécutif du groupe Cevital

Said Benikene



Le groupe Cevital a annoncé mardi dans un communiqué la nomination de Said Benikene au poste de directeur général exécutif, qui prendra ses fonctions à compter du 4 janvier 2017.



Rattaché au conseil d'administration, M. Benikene pilotera l'ensemble des pôles du groupe Cevital aussi bien en Algérie qu'à l'international ainsi que les fonctions transverses, précise la même source.

"Il aura toute latitude pour faire évoluer les structures de management en intégrant de nouvelles compétences et de nouveaux talents, internes et externes, afin de mettre en oeuvre les objectifs et orientations stratégiques du groupe", souligne le communiqué.

Le président du conseil d'administration, Issad Rebrab s'est dit "très heureux" d'annoncer la nomination de M. Benikene qui "possède une longue expérience des enjeux industriels et de la transformation de grands groupes diversifiés qu'il a dores et déjà exercé dans l'accompagnement des acquisitions de Cevital à l'international".

"Le groupe Cevital écrit une nouvelle page de son histoire à la faveur de la forte croissance de ses activités historiques, de sa diversification et de son internationalisation", ajoute M. Rebrab.

M. Benikene estime, de son coté, que "le groupe Cevital aborde une nouvelle étape importante de son évolution" soulignant qu'il était "heureux et honoré de rejoindre un groupe ambitieux à la culture entrepreneuriale, aux valeurs fortes et des équipes engagées et compétentes, pour construire ensemble son développement".

Diplômé de la Reims Mangement School (France), M. Benikene était jusqu'alors Associé au sein du cabinet français PwC. Il était en charge du développement des activités "Advisory" de PwC en Algérie, spécialisé en amélioration de la performance et en transactions pour des clients algériens et internationaux.

Son expérience lui a permis de couvrir une large gamme dactivités, du secteur de l'industrie au secteur financier et bancaire, et de travailler pour le compte de groupes internationaux dans des missions de transformation et d'amélioration de la performance ainsi que pour le compte de gouvernements et d'institutions internationales (UE, FMI et BM).

M. Benikene a accompagné Cevital dans la plupart de ses acquisitions à linternational et notamment pour Oxxo, Alas et Groupe Brandt, est-il noté dans le communiqué.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

1 Commentaire

  • Signalons au passage un très intéressant transit par Netaxis, toujours en tant que “partner”, de trois ans, 2005-2008.
    K.A.

    Rapporter Kamal Almi dimanche 8 janvier 2017 06:54
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

A ne pas manquer

Prev Next

« Les attaques contre Haddad relèvent du show médiatique » (Belkacem Boukhrouf)

    Pour l'économiste, Belkacem Boukhrouf  « la gabegie comme la corruption sont dans les institutions, les lois et les usages politiques de l’Algérie ». D’où la nécessité, estime-t-il, de poser la question de savoir « qui a permis à Ali Haddad d’avoir toutes ses ramifications ».

Le marché pétrolier enregistre "une tendance vers un rééquilibrage" (producteurs)

  La volatilité du marché a été plus faible ces dernières semaines, selon le Comité de suivi des pays Opep et non Opep.

Le dinar tunisien sera sous pression, en cas de demande soutenue de devises (expert)

L’économiste ne pense pas que les recettes touristiques puissent doper les réserves en devises.