Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 25 Avril 2017

  •   Ferhat Aït Ali
  • lundi 27 mars 2017 09:14

SKD, CKD, SCKD… Pour en finir avec cette histoire de véhicules “Algériens” (Opinion)

 TMC Tiaret.... le gouvernement ''enquête''...

SKD, CKD, SCKD… Les Algériens sont noyés de sigles à la faveur d’une actualité automobile qui prend une tournure scandaleuse. Ferhat Aït Ali, expert financier, déconstruit les sigles et ce qu’ils cachent.  En CQFD…

 

 La Fameuse TMC de Tiaret, a émis la réponse attendue aux photos relatives à son montage de véhicules algériens, dans cette réponse il est aussi bien question du caractère normal de cette vision de la construction automobile, partagée selon ses déclarations avec les autres "constructeurs", que du caractère temporaire de cette activité dans une forme qu'elle qualifie de SKD, en attendant le CKD et pourquoi pas l'élaboration d'un modèle Algérien tant qu'on y est.

 Pour ce qui est des autres constructeurs, ils ne différent pas vraiment de TMC en matière de perception du marché algérien et surtout de la perspicacité des décideurs locaux. Ils font donc tous la même chose, histoire de continuer à vendre sous ce camouflage ce qu'on leur a interdit de faire sous un autre, sauf pour les heureux détenteurs d'un quota lui-même subordonné, à ce genre d'investissements.

 Pour ce qui est du SKD, comme technique adaptée à un pays comme le nôtre, je dis oui, ce genre de coups est effectivement adapté à un pays comme le nôtre, gouverné par des bureaucrates comme les nôtres, mais ce n'est pas du SKD.

Les concepts et néologismes anglicisants étant galvaudés chez nous sans jamais être explicités au commun des mortels, par d'illustres incompétents dont la prééminence semble être le rabâchage de concepts qu'il ne maîtrisent pas très bien eux même, ils est peut être utile de les mettre une bonne fois pour toute à la disposition du public en appelant un chat un chat.  Avant de les qualifier, avec leur promoteurs et les autorités qui les ont adoubé, dans une des deux catégories suivantes : investisseurs industriels, ou charlatans fumistes.

 

SKD, semi-démonté en français

 

Le SKD, en Anglais Semi Knocked Down, soit en français semi démonté. Ce qui revient non pas à fabriquer sur place, mais à exporter vers le lieu d'assemblage un Kit, fait de composants à moitié démontés ou à moitié montés, comme par exemple, des moteurs entiers, des boites entières et des fusées avec tout l'ensemble de traction, ainsi que des essieux avec les roues montées, et des portes équipées, pour des coques aménagées. Soit environ, une cinquantaine d'opérations de montage par véhicule.

Il n'a jamais été question de véhicule ou de quoi que ce soit, totalement montés avec des essieux ou roues démontées, sinon tous les vulcanisateurs d'Algérie seraient en droit de se déclarer industriels automobiles.

Ces véhicules ne sont de ce fait pas des SKD, mais des voitures sans roues.  Et un scandale des SKD /CKD a frappé le pays dans les années 90 relativement à des articles électroménagers importés sous ce régime, avec juste les portes démontées. Prendre les gens pour des imbéciles, n'en fait pas forcement des imbéciles.

 

Le CKD, ou completly Knocked down

 

C’est le démontage total du véhicule ou de n'importe quel produit exporté pour être monté sur place. Cela sous-entend, que tous les composants du véhicule, viendront démontés, y compris les moteurs, et les accessoires aussi infimes soient-ils. 

Cette formule est une fumisterie dans le domaine automobile. Personne n'a jamais monté un moteur sur le site d'assemblage des véhicules, ni un tableau de bord par composants, dans la zone de montage final, sauf à le produire sur place.

Dans ce cas, précis, parler d'un futur complexe CKD, est une blague. Personne ne l'a jamais fait et ne le fera jamais, même la SNVI après 45 ans d'existence n'a jamais importé de moteurs ou boites démontées, ou de trains avant ou arrière en composants séparés.

 Le SCKD, est le Semi completed, Knocked down, ou la phase ultime de l'intégration locale, qui consiste à envoyer sur place, des composants démontés et semi-ouvrés, non seulement pour le montage, mais pour la finition sur place.  Ceci revient à dire, que dans le pays de destination, il existe une industrie capable de faire les finitions même sur les composants réceptionnés. Et que de ce fait qu'il existe au préalable une industrie de composants ou un savoir-faire en général appartenant aux filiales des sous-traitants et des constructeurs engagés dans l'opération, comme dans les avions à pavillons multiples comme Airbus. Et ce n'est pas notre cas de figure.

 

Le Taux d'intégration, ce vieux chewing-gum qu'on cesse de ruminer

 

Ce vocable qui ruminé comme un vieux chewing-gum chez nous, doit être aussi explicité, pour que chacun en tire les conclusions qu'il veut. Parler d'un taux d'intégration, en se basant sur le facteur financier, dans le cout final du véhicule vendu, en y intégrant les frais de montage, et de personnel local y compris dans le transport et le transit, est fumeux.

 Par contre parler d'un taux d'intégration, en fonction du nombre et du prix des composants réellement locaux, intégrés à ce véhicule est plus cohérent, et plus logique. Mais pour arriver à calculer ces taux, il faudrait peut-être, tenir compte de la valeur de chaque composant dans un véhicule et des capacités locales à produire ces composants à forte valeur ajoutée.

 Pour la majeure partie des véhicules circulant dans le monde, on peut dire que la partie motorisation et transmission, représente entre 30 et 50% du prix final du véhicule. Ce n'est pas par hasard si le même véhicule, avec les mêmes équipements, change de valeur de 30% et parfois même passe au double, avec une augmentation de sa cylindrée et la nature de sa motorisation.

 Le reste des équipements de direction, et de suspension, ainsi que les divers équipements de confort, représentant en général dans entre les 15 et 30% de la valeur du véhicule, en fonction du standing. Il reste un élément qui ne change pas beaucoup pour la même gamme, c'est la coque, qui elle fluctue entre 55 et 20% en fonction des équipements restants du véhicule.

 

Le CKD/SKD est l'ennemi du taux d'intégration

 

Ainsi plus le véhicule est puissant et luxueusement équipé, moins la coque compte dans sa valeur finale.  Le taux d'une coque d’une Maruti dans le coup de revient du véhicule est de loin supérieur à celui d'une Mercedes, une fois les frais de coupe et de calculs aérodynamiques et esthétiques amortis…

 Or dans notre pays, je ne vois pas ce que nous pourrons produire, localement dans l'immédiat ou à moyen terme, comme composants, en dehors de la coque, et des accessoires externes, de la sellerie de bas de gamme, et des composants les moins coûteux. Qui eux pourront éventuellement, représenter un certain taux appréciable sur des véhicules de bas de gamme, mais rien du tout sur les véhicules de haut de gamme, comme les Santa Fe ou les Golf. Cette Histoire de taux d'intégration est de ce fait à prendre avec des pincettes.

 De toute manière le CKD/SKD est l'ennemi du taux d'intégration. Dans le monde entier, personne ne mixe ses composants avec ceux trouvés sur place dans le domaine mécanique, sauf quand il s'agit d'équiper un modèle construit à la base sur place de composants étrangers au pays de montage. Dans ce cas-là on ne parle plus de CKD, mais de schéma composé.

Le CKD ou SKD est destiné à envoyer dans un endroit donné un Kit complet fractionné ou semi fractionné, pour économiser sur la main d'œuvre ou les taxes locales et rien d'autre. Dire que nous allons produire des pièces moteur, freinage, direction ou suspension dans l'état actuel des choses est une mystification.

Aucun constructeur n'acceptera même en SCKD, d'intégrer des pièces locales d'unités inconnues dans des moteurs qu'il a conçus ailleurs, et dont il veut garder les brevets et exclusivités. On ne change pas de sous-traitant à la demande ou pour faire plaisir sur un lot, alors que tout le modèle est pris en charge par d'autres de renommée mondiale.

Promettre de ramener des marques mondiales chez nous pour fabriquer quelque milliers de composants, juste pour nous faire plaisir, est un rêve de bureaucrate débile relayé par les promesses d'un contrebandier fruste. Ceci nous renvoie à un autre concept encore plus galvaudé et encore plus fumeux chez nous : le Transfert de technologie

 

La technologie ne s’achète pas comme une banane

 

Certains ont tendance à croire que la technologie s'achète comme les bananes sur commande et selon les désirs du client. Ils ont l'air d'oublier que l'intelligence, tout comme la beauté et la dignité ne s'achètent pas, on ne peut en acheter que les oripeaux et les artifices.

Ce que nous appelons Technologie - qui ne consiste pas à monter un amortisseur ou un essieu, ou même des diodes sur une plaque imprimée - est le fruit de recherches ayant mobilisé aussi bien des capitaux, que des sommités techniques ainsi que des gouvernements.

Une recherche quasi quotidienne du mieux et du meilleur, dans tous les domaines possibles et imaginables, apte à faire de ces pays, groupes ou individus, des pôles d'excellence et des positions fortes dans l'économie et le devenir du monde.

 Dans les pays avancés, tout est pratiquement breveté. Même les fermetures de sacs poubelle, et personne ne cède un brevet sans être sûr que l'apport sera supérieur à ce qu'il tirera de son exploitation directe ou indirecte par voie de royalties. En dehors du domaine public où tout peut se faire, moyennant un minimum d'intelligence et de volonté, tout ce qui est breveté, se paie directement ou par tranches, à condition de savoir quoi en faire exactement.

 Dans le domaine automobile, il n’y a aucun transfert de technologie à attendre de quelqu'un qui vous vend un moteur avec sa boite à vitesse collée. Mais quand vous saurez que son fameux moteur, a coûté en frais de recherche développement plus que toute votre usine et sa production de cinq ans, vous saurez qu'il ne vous cédera rien, ni lui ni ses sous-traitants en matière de brevets ou de savoir-faire.

 Nous sommes à une époque où les aciers, les alliages, les fontes et les techniques d'usinage, déterminent la qualité d'une motorisation avant même sa mise en œuvre. Nul ne vous apprendra à faire ce qu'il fait, parce que vous lui avez offert un hangar en concession à 51/49. Ceci est valable, pour le vaches, les balais, les graines et même les soutiens gorge.

 Quand j'entends un bureaucrate qui ne sait même pas démonter l'interrupteur de sa chambre ou différencier la phase du neutre dans une installation, parler de transfert de technologie, mon esprit va tout droit vers la recherche d'un procédé technique apte à le faire taire de loin : ma télécommande.

 

 Quand les banques voudront communiquer sur les montages...

 

Il apparaît clairement que nos banques publiques, ont financé l'intégralité de ces supposés investissements, à des montants qui sont manifestement loin de leur véritable valeur ainsi que l'acquisition des véhicules pour ce curieux SKD. Les parties algériennes dans cette affaire règlent aussi bien le reste que les garanties matérielles que sont ces hangars surévalués.

 Mieux encore, les banques ont reçu une sorte d'oukase pour financer les ventes des tacots des amis, en pleine crise de liquidités, et affichent même les faces de leurs présidents, heureux de marcher dans ce jeu dangereux pour le devenir du pays.  Ce qui sous-entend, que les parties visibles de cet iceberg, ne sont pas capables de monter et de protéger tout cela, sans d'autres parties, plus aptes à faire injonction à tous de suivre cette sinistre valse.

 De ce fait, il n y a pas lieu de cibler exclusivement les propriétaires algériens de ces fameuses usines, même si leur responsabilité est engagée dans ces affaires. Mais l'intégralité de la chaîne, de donneurs d'ordre à tous les niveaux et dans tous les secteurs, qui auront couvert d'une manière ou d'une autre, ces projets qui n'ont strictement rien à voir avec la construction automobile, ni de près ni de loin.

 Quand les banques voudront bien communiquer les montages financiers de ces fameux projets, et les règlements effectués sur leurs propres fonds pour acheter ces véhicules tous prêts à l'usage, tout en finançant leurs ventes locales en dinars, nous saurons ce qui s'est réellement passé, et qui est derrière quoi et qui. Et je pense que ce ne sera pas très beau à voir.

 Quant aux fameux investisseurs, il est sûr, que si le marché reste tel qu'il est avec un maximum de 600 Millions de dollars de ventes possibles, s'ils "produiront" ce qu'ils ont promis, ou même s'ils ne rendent pas les hangars aux banques qui les auront financé à perte.

 

L'Alternative

 

La solution à mon sens à cette histoire de construction automobile est dans l'arrêt total de tous ces investissements foireux, avant que les choses n'aillent plus loin. Ensuite, il y a lieu de rétablir l'importation sans licences ni quotas, ni aucune intrusion administrative, en instaurant une taxe, intérieure à la consommation calculée non pas sur le prix d'arrivée sur le territoire mais sur le prix de vente intérieur, pour les véhicules touristiques, calculée sur le prix de vente Hors taxe final.

 De réinstaurer les taux multiples de TVA, en fonction des produits, avec un taux de 40% pour les véhicules de luxe de plus de 3 Millions de dinars hors taxes. On verra si en fonction de ces prix, les concessionnaires pourront écouler plus de 50.000 véhicules an, avec ou sans crédits bancaires, quand la moyenne est de 3 Millions le véhicule.

 Pour la construction d'un véhicule automobile local, il faudra reporter ce rêve, de quelques années. Le temps de former de nouveaux ingénieurs, des chaudronniers, des aléseurs et des spécialistes en conception de véhicules, pour n'introduire après qu'un seul partenaire fiable. Et avec autre chose que des commerçants de gros comme partenaires locaux, et un cahier de charges portant au début sur un seul modèle, à concevoir intégralement ici, et un apport de pièces minimal, de ce qui ne peut être fabriqué localement.

 Et il est préférable de donner la priorité à l'association entre SNVI et le MDN pour ce faire, avec une prééminence pour les civils sur le volet commercial et aux militaires sur le volet technique. Et à défaut de voir rapidement un véhicule totalement ou majoritairement Algérien, on verra une industrie mécanique digne de ce nom avec une main d'œuvre qualifiée pour ce faire.


Évaluer cet élément
(27 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

20 Commentaires

  • LE HOLLANDAIS VOLANT ....

    Note. Non conseillé aux élèves qui ont le vertige ni aux individus insomniaques lesquels au lieu de compter les chèvres et les moutons bien de chez nous pour se bercer et dormir du juste sommeil eux essayent de compter les Néantherdals marocains hollandais marocains avec
    les cauchemars fantasmagoriques que l´on sait. Et connait.

    Monsieur le maire de Rotterdam Ahmed Aboutaleb , lui n´a pas écrit: " ..tu NE n´arriveras pas à me convaincre du contraire " mais bien utilisé la forme grammaticale correcte en
    vieux hollandias " tu n´arriveras jamais à me convaincre".

    Or Micro-Belsguir n´essaye ni de convaincre quiconque ni ne se laisse occuper l´esprit par les borgnes à sens unique et uniforme. / Fin de note/ Référence : Le Fkih Slimane Baddou,
    Muezzin de la Mosquée Clandestine d´Amsrterdam située juste dans le sous sol de l´appartement du respectable Gert Willer, N.6, Rue des Bananiers en Fleurs/

    __________________________

    Attablé devant un tagine aux prunes, Gert Willer ajusta son gillet pare-balles , jeta un coup d´oeil sur un groupe de sauvages néantherdals marocains assis de l´autre côté et chuchota:

    -Imaginez que ces archaïques refusent de s´intégrer dans la douce Hollande! Ils refusent de boire notre bonne bière, de manger notre bon jambon de porc engraissé aux truffles et ne vont pas à la messe.

    La servitrice en burka et hijjab noirs débarassa la table de Gert Willer et ses gardes corps, puis déposa un plateau de Féz ciselé avec du thé à la menthe et des gâteaux.

    La servitrice du nom de Hajjiba dit:

    -Herr Willer, comment avez-vous trouvé le tagine aux prunes?

    -Excellent ! Excellent! Vous êtes nouvelle ici en Hollande? Vous parlez un hollandais impeccable..

    -Non, non. Je suis de la quatriéme génération et bien intégrée dans ma burka. D´ailleurs on dit "néerlandais" ou " flamand "plutôt que le " hollandais" herr Willer, répondit Hajjiba avant de disparaître dans le couloir sombre adjacent.

    D´ailleurs Chris Colleman prenait déjà place non loin de la table de Gert Willer. Chris dit:

    -Je n´arrive plus à dormir. J´ai divulgué des millions de secrets sur la monarchie rapace et esclavagiste, sur la prostitution au Maroc, sur la corruption mais rien ne bouge. Ces sauvages de Marocains archaïques au lieu de m´écouter et de faire la révolution préférent aller au souk. Tu n´aurais pas une aspirine, mon cher Gert ?

    Gert donna une aspirine à Chris et dit:

    -C´est un peuple de Néantherdals non seulement sauvages, crules, mal éduqués mais qui refusent de s´intégrer ici en Hollande et d´ailleurs ma copine Marie Le Pen en France ou
    Trump aux USA ou les autres potes nationalistes ont eu le même problème avec ces archaïques. Imagines-toi que dés le lever du soleil, malgré le volume de mon stéréo de marque Bang&Olufsen et Bach et Chopin eh bien la voix de ce maudit muezzin le Fkih Slimane Baddou arrive jusqu´à mes oreilles. Alors en pleine symphonie en D dur on enten " Allah Akbar...". cinq fois par jour. J´ai vu mon psychiatre, je lui ai dit que je crois que ces
    sauvages prient dans la cave, mais il m´a conseillé de prendre des vacances à Marrakech pour me calmer les nerfs.

    Chris soupira et commenda un couscous aux trois légumes.
    il dit:

    -Le gros probléme avec ces sauvages qui n´écoutent pas la vérité absolue, qui ne veulent pas faire la révolution et qui restent archaïques est qu´ils semblent toutefois assez satisfaits. Tiens, je vais divulguer les secrets sur la recette de l´omellete aux fraises du palais...

    La servitrice hajjiba déposa le pain chaud de tafernooute et dit:

    -Ah !, c´est Mr. Chris Colleman ! Entre-nous, vous êtes en retard . Sur Facebook ou You Tube on parle déjà du scandale du milliardaire de Safi. Je vous conseille de changer de moteur de recherche . Attention, le tajine est chaud, bon apétit!

    Entre temps herr Gert Willer fumait un joint de Kétama tandis que le groupe de Néantherdals sauvages marocains archaïques eux discutaitent du prix de la figue séche au bled
    et de leur prochaine transhumance pendant le Ramadan.

    Jilali dit:
    -On doit remercier herr Gert Willer, car plus il gesticule et plus les mosquées se remplissent.

    Imeghrane répondit:

    -Ce Chris Colleman à le voir me rappelle la vieille M´barka. Elle radote jour et nuit comme lui et lui comme elle va se perdre dans ses propres inepties. D´ailleurs, les nouvelles du souk nous informent plus sur notre bled que ces corbeaux .

    La servitrice Hajjiba acceuillait un groupe de nationalistes hollandais :

    -Velkommen hjem mein kampf, pardon, min herre. Aujourd´hui nous proposons le menu du jour soit un couscous au 7,6,5,4,3,2,1 légumes ou un tajine aux prunes et amandes.
    Hitler en rafolait juste avant que l´Armée Rouge Soviétqiue ne bombarda sa table. Dommage, un tagine aux prunes perdu sous les bombes! Hitler mourut de tristesse et avait déjà commencé à écrire son livre. À la recherche du tajine aux prunes et amades perdus..

    Les ultra-nationalistes hollandais prirent place non loin de Gert Willer. Il était 15 heures et trois minutes et deux secondes.

    Benlahcen dit â Jilali en ta´rifit (tamazight du Rif):

    -Eh toi, il est temps de trouver un mari du bled à ta fille Hajjiba. malgrés sa burka et sin hijjab et niqquab assortis, sa voix commence à changer.

    Jilali répondit:

    -T´inquiétes-pas. On va envoyer le vieux passeport de mon neveu Lahcen dans la valise de Hajjiba. Une fois à Nador, on colle la photo d´Ali le fiancé et Hajjiba et Ali vont se marier et
    rentrer en Hollande.

    ____________

    Fin de note. Micro-Belsguir est trop petit atomiquement parlant pour être attaché, laché ou relaché par qui que ce soit.
    Et Micro-Belsguir n´est pas du tout intéressé par convaincre qui ce soit quand il est déjà difficile pour ne pas dire impossible de se convaincre soit-même .

    Rapporter Belkbir lundi 3 avril 2017 09:01
  • @belsghir, je ne vais pas te lâcher car non seulement tu pues la suffisance mais qui plus est tu ponds des commentaires insipides qui tournent en rond car en fait tu raconte les mêmes proses encore une en vantant tes quelques illuminés marocains qui font leurs études en France.

    Cela t'étonne donc de l'apprendre et de te vanter avec. Tu auras beau faire des proses de non sens, tu ne n'arriveras pas à me convaincre du contraire.

    Sais-tu menteur invétéré que tu es :

    * que parmi tes quelques milliers de marocains étudiants en France, la majorité d'entre eux ne retourneront jamais dans ton royaume désenchanté ? Non tu ne le sais puisque tu me prends la tête avec tes vantardises comme si les marocains étaient là encore des saints à l'image de ce que tu dis de ta prostituée marocaine. Les statistiques sont formelles, plus de 28 % des jeunes maghrébins veulent quitter leur pays.

    * que la Hollande s'asphyxie à cause des marocains qui veulent imposer leurs coutumes archaïques aux autochtones et que ces derniers ont failli accorder la majorité des députés, lors de leurs dernières élections, porter Geert Wilders. Ce n'est pour des prunes que les hollandais sont à ce point xénophobes puisque la populace marocaine est nombreuse dans ce plat pays.

    * alors que moi, je ne fais que t'éduquer en tentant de formater ton cerveau, à supposer que tu en aies un, t'éclairer sur tes propres lubies en t'indiquant des articles et des sites qui parlent des marocains en général et des prostituées marocaines en particulier, toi me me le reproche en faisant la vierge effarouchée, c'est la cas de le dire.

    Ce n'est quand même pas moi qui ai pondu ces articles, vidéos et autres informations et il y a quand même un problème qu'on parle à ce point des marocains qui sont plus dans les coups fourrés que dans les sphères intellectuelles.

    Écoutes, à titre gracieux, je te communique ce qui dit Chris Coleman sur les dessous de ton pays qui est aussi le sien, sauf que lui est lucide, au contraire de toi qui veut enfumer et être borné à ne pas regarder LA vérité en face. Tu pourras à loisir voir ce qui se trame derrière les façades que ton pays veut faire croire via tes proses sans valeur car de mauvaise foi.

    Voici donc le morocco leaks : http://maroc-leaks.com/

    Bref, comme le dit l'adage, le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt et c'est tout à fait toi, ton comparse el niño et le harki de service, dénommé saïdo DZ.

    ...........

    Rapporter Vangelis jeudi 30 mars 2017 22:11
  • L´ÉCONOMIE MENTALE

    Note: Non conseillé aux individus survoltés .

    Incroyable mais scientifiquement vérifié ! Notre cerveau pense pas moins de 600.000 pensées en 24 heures. Parmi cette myriade de pensées, seules 6000 sont nouvelles.

    Micro-Belsguir lui est obsédé par les couscous du vendredi , servis par les Mouhssinines anonymes devant les mosquées de notre village. Et quel couscous.

    Le calcul rapide mental de Micro-Belsguir lui fait consommer au moins 100.000 pensées autour du couscous. Couscous aux sept-légumes, couscous à base de baddaz( maïs) ou d´orge ou de semoule dure ou complet, avec la citrouille rouge obligatoire.

    Le reste des autres pensées de Micro-Belsguir est occupé par
    le bétisier maghrébin, l´arnaque, les slogans, les discours vides, la faillitte absolue et des valeurs et de l´economie réelle et j´en passe.

    Donc il ne reste à Belsguir que quelques 6000 pensées nouvelles qu´il tient à économiser pour ne pas avoir à emprunter les pensées insalubres et noires de haine et de
    "nationalisme" truqué de.... Vangelis.

    Quelle calvère d´avoir à penser à 15% de mendiants marocians quand déjà un seul mendiant marocain suffit à vous faire fondre vos 600.000 pensées ! Micro-Belsguir se raplelle comme s´il s´agissait d´hier du mendiant Oufir qui mort à un âge avancé laissa pas moins de 70.000 dirhams(700.000 dinars algériens) en pièces trébuchantes sous son sol.) Pas mal.

    Ou encore d´occuper ses pensées avec les millions de prostituées marocaines (toutes les Marocaines selon Vangelis)! Micro-Belsguir sait que parmi les 39.000 étudiants marocains en France, chiffre officiel de France, le premier groupe avant les Chinois, plus de la moitié sont de jeunes marocaines virtuoses. Inscrites dans les Grandes-Écoles les plus prestigieuses de France, au USA , au Japon ou Canada.

    Donc la plus jeunes bâcheliére de France avec son prix d´excellence en section scientifique décorée par le Président de France, les ministres femmes dans le gouvernement de France ( Marocaines) , la chef du plus ambitieux programme scientifique aux USA (Marocaine) sans oublier la Hollande (Maires, parlementaires, savantes etc..) sont selon Vangelis des prostituées.

    Ou encore les femmes d´affaires marocaines qui ont ébloui l´Afrique ou les sportives ou les courageuses femmes qui ont réussi dans le terroir à exporter vers le monde entier. Des prostituées selon Vangelis.

    Bon, Micro-Belsguir rend un hommage humble à Jamila Al-Jazairia et les autres martyres et ne descendra jamais au niveau minable, infantile, perturbé de notre cher Vangelis, car en Algérie, il n´existe pas de prostitution, les enfants de sont pas violés et assassinés , le PIB est le meilleur du monde etc. dans le paradis virtuel de Vangelis.

    Micro-Belsguir s´arrête là car le compteur des pensées risque de passer au rouge et donc Micro-Belsguir en attendant de se transformer en Nano-Belsguir sous le potentiel de Vangelis le tout puissant, préfère économiser ses 6000 pensées pour demain vendredi.

    Donc à la semaine prochaine Inchâa Allah et qu´Allah guide et les prostituées, et les menddiants et les misérables marocains vus par Vangelis vers le droit chemin.

    Au moins, une prostituée qui se repend est mieux aimée par Dieu que les individus dont la langue est aussi empoisonnée que leur conscience. Ya Vangleis, une prostituée est une femme sainte qui a plus d´intégrité que tes pensées

    Rapporter Belkbir jeudi 30 mars 2017 18:02
  • @ saidoDZ, pas la peine de fanfaronner ni de lécher tel un harki les marocains afin de rester chez eux et avec eux.

    Pour moi, celui qui prend parti contre des algériens, je parle des marocains, et plus encore des salopards de ton espèce de harki de père en fils certainement, c'est décidément dans tes gènes, je n'ai rien à cirer de vos commentaires qui n'ont ni queue ni tête.

    Incapable de commenter le sujet, tu es là tel un parasite pour qui, je perds du temps à répondre sur ses lubies à deux dinars.

    Pour moi tu n'est qu'une personne minable qui bosse contre son camp.

    Sans salutation car je n'aime pas les faux culs.

    @ el niño, mon commentaire à belsghir te convient parfaitement car vous appartenez à la même races de sous-hommes.

    Et j'ajouterais qu'il n'y a aucune insulte dans mes propos mais seulement la réalité que vous voulez cacher.

    Le Maroc n'a pas de pétrole,oui et el hamdoulillah, car Allah de pratiquement tous les pays musulmans, vous êtes le seul à ne pas en avoir. Inutile de rechercher la raison mais Allah est seul juge.

    Je persiste et signe que le Maroc n'a rien, c'est vous qui brassez du vent, c'est vous qui mentez, c'est vous qui trafiquez. Vous avez tous ces gènes de dégénérés.

    Où que vous vous trouviez , ce n'est que saletés et compagnie. Et en plus vous fanfaronner.

    Vous voulez vous comparez à l'Algérie, mon pays, alors que vous n'êtes que des nains.

    Comparez votre PIB, comparez sa composition, comparez votre niveau de vie, comparez ce qui est connus de toutes les organisations internationales et après venez l'ouvrir.

    Tiens pour vous faciliter la tâche, puisque vous n'en êts pas capables.

    Revenus de la drogue 25 % du PIB, revenus de la prostitution mondiale 15 %, revenus des trafics et des contrebandes 15 %, incluant les transferts des MRE dont une bonne partie provient des vols et agressions commises dans les pays hôtes.

    Rien que ces opérations, illicites en droit, qu'il soit humain ou divin, approchent la moitié de votre PIB.

    Je ne parle même pas des pauvres 4 CHU dans tout le Maroc. Je ne parle même pas de tous les mendiants et autres fous qui errent dans vos rues pratiquement tous les 50 mètres. Je ne parle pas de la prostitution au Maroc même où des vierges reçoivent 10 €, à condition qu'on ne les dépucelle pas. Et pardi, elle veulent le rester dans l'espoir de se marier en se faisant passer pour une sainte, comme si des filles qui fricotent avec des hommes en le faisant même
    par derrière sont des vierges. Sérieuse coutume ou pire sérieux là encore, comme de coutumes dirions nous.

    Vous voulez des informations que vous refusez de voir avant de l'ouvrir toute grande.

    En voici quelques unes :

    http://www.alquds.co.uk/?p=130864

    Les histoires d'expulsions de ces marocains ( prostituées et souteneurs) qui pourrissent la vie des Bahrainis, sont légion. Il suffit de lire les informations.

    Sur le plan économique, voici le site de la CIA qui mieux que tous sait ce qui se passe dans chaque pays en indiquant tous les comparatifs entre les 2 pays, le premier, le Maroc dont les sujets incluant le harki saïdo, fanfaronnent et le second l'Algérie, mon pays qui vous fait un bras d'honneur.

    https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/

    Je vous fais l'impasse de citer les derniers rapports des institutions internationales telles que le FMI ou la banque Mondiale.

    Moi je commente avec preuves à l'appui, je ne fais pas dans la prose à 2 dirhams comme belsghir ou encore les fanfaronnades de el niño et je néglige carrément les insipidités pour ne pas dire les débilités de gamin sans cerveau de saïdo DZ, le harki au service du makhzen.

    J'évite de mettre les vidéos YouTube des mules marocaines dans les enclaves, par respect à ces malheureuses, quoi que.

    Et tous ces précités, frappez vous ta tête contre une calebasse, et vous entendez un son creux, ne vous pressez pas à déduire que c’est la calebasse qui est vide

    Rapporter Vangelis mercredi 29 mars 2017 11:28
  • Cet article donne des informations intéressantes sur les processus de montage automobiles Toutefois les conclusions dérangent. Un des arguments qui prévalent dans le discours qui suggère de recourir à l'importation au lieu de la fabrication dans le pays consommateur est que le prix de revient est supérieur à celui du produit importé. Cette règle n'en n'est pas une. Le patron de TMC vient d'annoncer que ses voitures coûteront 30% moins cher que celles importées. N'est ce pas déjà une raison majeure de privilégier la fabrication a l'importation ?

    Rapporter Kahoui mercredi 29 mars 2017 04:39
  • Non et non aujourd'hui aucun pays ne fait de l'intégration à 100 %, ce n'est plus rentable? CKD ou SKD existe de nos jours pour tous les produits. Cela relève de la division internationale du travail. Simplement il faut savoir négocier des partenariats, ce qui manque le plus. Encore une fois notre environnement économique est en-deça des normes internationales. C'est maintenant qu'on se dit il faut conquérir l'Afrique, ce que le Maroc fait depuis des décennies avec ses avions. On doit savoir que le monde a changé. Il faut toute une ré-ingénierie de notre modèle de fonctionnement et même de vie pour se réapproprier les valeurs du travail. Aujourd'hui on accuse Tahkout, qui crée par ailleurs des emplois, d'importer des voitures montées, mais comment l'a-t-il fait avec tous les contrôles qu'il y a au niveau du port et auprès de son usine. Il a bien mis des installations en place pour faire le montage! Aucun pays au monde n'intègre à 100 % ses produits. Le made in n'existe plus, les grosses cylindrées des USA sont fabriquées dans toutes leurs composantes en Chine. Alors n'inventons pas ce qui n'existe plus.

    Rapporter AMER YAHIA mardi 28 mars 2017 23:08
  • J adhère pleinement a cette manière de voir les choses d autant que il y'a des possibilités réelles en matières de ressources humaines et matérielles il suffit d ajouter une volonté politique et patriotique la voiture algérienne naitra des entrailles de ce peuple qui a tant subi chiche qui sera le père fondateur on l eternisera en mettant son prénom et nom comme sigle de sa création n

    Rapporter Naitrabah mardi 28 mars 2017 19:32
  • @KIRK
    Si vous regardez mes commentaires, vous noterez que je suis souvent critique envers la politique économique de l'état. Seulement, j'essaie toujours de faire dans la critique constructive, sans verser dans l'invective ou les accusations sans fondement. Par ailleurs, je n'ai rien à voir avec un quelconque concessionnaire et d'ailleurs je suis un fonctionnaire de l'état algérien dans un secteur qui n'a aucun lien avec l'économie et encore le domaine automobile.

    Rapporter djamel2 mardi 28 mars 2017 16:43
  • DON QUICHOTTE CONTRE LES MOULINS À VENT.......

    Note: Non conseillé aux individus atteints par la fobie ou la psychose non relatives au bon Kif de Kétama lequel provoque
    plutôt une sensation passagère.

    Intéresant. D´un constat sur l´économie on tombe sur un Don Quichotte qui non seulement est sous le coup de la psychose et de la paranoïa absolue mais qui a non le don de la retenue et de l´argumentation, mais bien le don de l´insulte.

    Sur les moulins à vent non espagnols mais devenus marocains Belsghir ne peut rien ajouter car Belsghir ne s´occupe que de l´eau de son propre moulin pour moudre son grain. Les autres moulins à vent ne l´intéresse pas, mais occupent l´esprit survolté de notre Don Quichotte á tel point que le seul Don Quichotte en mesure de "défendre" l´Algérie est le notre, Vangelis.

    Sur les diminutifs, la taille, l´âge de Belsghir devenu au fur et mesure des tempêtes rageuses de notre Don Quichotte non un petit petit Belsghir mais un nain Belsghir et enfin un Micro-Belsghir.

    Or, cette diminution s´est avérée favorable!

    En effte, Micro-Belsghir peut maintenant grâce aux lois de la quant physisque vogager au dessus de la vitesse de la lumière et va certainement écrire un livre qui sera intitulé:

    -Les voyages fantastiques de Micro-Belsghir dans les archives
    obscures du Maghreb.

    Ceci dit, au lieu de perdre l´énregie qui lui reste et surtout pour ménager sa santé mentale, on ne peut que conseiller à Vangelis d´éviter tous les articles qui dérangent sa conception idéalisante et erronée d´un système économqiue (on est en économie) qui n´a pas besoin de moulins à vent marocains pour le présenter.

    En effet, Vangelis veut à tout prix turer les boucs émissaires, étouffer les bruits qui le dérange et surtout nous démontrer que la terre n´est pas ronde, la terre est plate. Donc tout va bien.

    Seulement, seulement l´article de Mr. Ferhet Aït-Ali n´est pas un bruit de Moulin à Vent marocain.

    Et donc au lieu de s´enrager, d´insulter, de se tordre l´esprit Vangelis ferait mieux de relire l´article et d´essayer de comprendre que les slogans, le " nationalisme", le " patriotisme" sont devenus des plats pourris.

    Il s´agit de la réalité-

    Rapporter Belkbir mardi 28 mars 2017 16:30
  • @ VENTgelis

    Encore là le charlatan ! malgré toutes les tannées que l'on te donne tu continues à brasser du vent ? je t'avais classé dans la catégorie des Don Quichotte mais apparemment tu n'es qu'un grand VOYOU sans éducation.

    @Bekbir@El Nino. ne donnez pas trop d'importance à ce gamin, il finit tjrs par prendre sa queue entre ses jambes.

    Rapporter SaidoDZ mardi 28 mars 2017 13:57
  • @ belsghir, tu es vraiment petit et tu dois également l'être de taille et vIeux- jeu pour parler ainsi.

    Ta région je m'en fiche car dans ton esprit tu parle de ton pays qui doit avoir les portes ouvertes sur l'Algérie.

    N'ayant pas les capacités ni financières ni humaines et encore mois politiques, tu te voile la face et tu prétends, sans rire et avec quel toupet, que puisque le Maroc est plus "fort" que l'Algérie et bien cette dernière doit le suivre dans ses errements.

    Au contraire de toi, moi j'analyse les situations car, sans fausse modestie, j'ai des compétences autrement plus importantes que toi et tes comparses qui intervenaient ici, rien que pour dénigrer l'Algérie et vanter votre pays.

    Vous n'êtes pas du niveau et celui-ci est plutôt dans le caniveau.

    Au contraire de vous tous, les marocains, moi et pas mal d'algériens pour ne pas dire tous, ne sommes jamais satisfaits car on exige l'excellence et on critique les gouvernements quels qu'ils soient. On agit par la parole car la violence n'a jamais rien apporté. On titille les autorités algériennes et on ne se cache pas pour le dire, même sous pseudonyme, l'essentiel est que la parole soit libre et qu'elle inquiète les pouvoirs qui savent qu'ils ne peuvent pas continuer à raconter des histoires.

    Moi au moins je ne cache pas le soleil avec un tamis et pour parler du site TSA, non seulement je constate que vous lisez aussi ce sites et bien d'autres, à seule fin d'épier ce qui se passe chez votre voisin qui portant vous ignore mais qui plus est, toute article, opinion ou commentaire ne sont qu'avis personnel. Ces avis déformés, éclairés ou caricaturaux ne doivent pas pour autant rencontrer des oppositions de la part des marocains, comme toi, car, je le répète, cela n'est pas votre affaire surtout que je suis certain que vous n'avez jamais mis les pieds en Algérie pour dire à ce point des bêtises sans nom.

    Est-ce que je m'occupe de vos femmes dans le monde qui font commerce de leur corps ? Est-ce que je m'occupe de vos drogues et toutes sortes de trafics, sauf lorsqu'ils sont dirigés contre mon pays, l'Algérie ? Est-ce que je m'occupe de donner un avis sur votre roi ou dirigeants ?

    Et pourtant il y aurait beaucoup à dire.

    Alors de grâce cessez d'enfumer avec votre avis sur moi qui non seulement ne m'intéresse pas car il est malvenu et qui plus est pour le dire net, il compte pour du beurre et rance même.

    Au fait, vous qui vouliez me corriger des rares fautes d'orthographes sur un de mes précédents commentaire, je vous invite à vous relire avant de l'ouvrir en donneur de leçon.

    On voit bien que toi et tes comparses n'arrêtez pas de donner des leçons aux autres alors que vous feriez mieux de balayer devant votre propre porte.

    Et si Vangelis vous reste en travers de la gorge, cognez-vous la tête contre l'un de vos mur de sable car il est évident que vous ne savez construire que cela.

    Rapporter Vangelis mardi 28 mars 2017 10:50
  • @Vangelis

    Vous devriez travailler dans les energies renouvelable, dans l'éolien pour etre precis , j'ai jamais vu une personne produire autant de vent!

    Vraiment, vous n'avez pas de dignité et vos tirades pleine de pseudo nationalisme à la limite de l'insulte sont juste pitoyable !

    Vous etes surment l'un de ces BALTAGUI du net, remunéré pour flatter les egos de vos maitres!

    Le Maroc navigue sans carburant uniquement à l'aide de ses rames avec son lot de concession, de patience, de difficultés!
    Force de constater qu'i rame plutôt bien et que le travail paie !!!!!!!!

    Donc slogan creux et autre idéologie de comptoir de café donc vous etes le symbolsur ce site, site qui se veut ouvert à tous les gens d'Afrique du Nord vu son titre, ces slogan sont d'une faiblesse aie aie aie aie aie, pitoyable!

    Bref votre argumentaire en SKD ou WC pour etre franc n'a rien a faire ici!

    mon propos etait de demontrer que ce Mr Bouchouareb est incompetent, c'est un commercial qui vend du reve à tout un pays et qui pour vendre insulte le Maroc et l'avenir de l Algerie!

    Voila mon propos!

    Rapporter el kino mardi 28 mars 2017 09:34
  • @djamel2
    je dirais plutôt djamel le concessionnaire, arrêtez votre cirque vous avez fait assez de mal à ce pays en l'absence d'un état FORT, allez vous en avec votre sale argent

    Rapporter KIRK mardi 28 mars 2017 04:12
  • Soit nous sommes des dupes.soit on décide pour nous.La meilleure solution est de bien copier ce qui se fait ailleurs

    Rapporter Echaoui mardi 28 mars 2017 03:58
  • Artile excellent, impartial et pertinent . L´exemple classique du fait que le diagnistic en économie nationale n´est correct qu´ne dehors des slogans politiques.

    Comme par hasard TSA (Tout Sur l´Algérie) répond aux contes à dormeir debout de Vangelis par l´article en tête de Nacereddine& Tewfik :

    " L ´Algérie, un marché, le Maroc, un partenaire ".

    Mais pour Vangelis même quand il s´agit d´une chèvre, elle vole au ciel.

    Ya Vangelis, il n´est pas question de " nationalisme" pourri ni d´autres de tes hantises et hallucinations anti-marocaines, il est tout simplement question du fait que si le système économique algérien actuel dérape alors ce sera un séisme pour toute la région......

    Quand un patient est gravement malade alors que le médecin soit algérien ou autre n´a pas d´importance.

    Ce qui est important est que le peuple algérien soit au courant du vrai prognostic de son économie nationale .

    Donc, Vangelis le chevalier contre-tous nous raconte lui que tout va bien chez lui et il veut qu´on le croie.

    D´accord, d´accord, tout ce qui se rapporte à l´économie algérienne actuelle est du mensonge. Mais notre petit souk de village fait mieux.

    Rapporter Belkbir lundi 27 mars 2017 18:56
  • @ el niño. Décidément vous êtes un spécialiste en tout et vous intervenez sur tout ce qui n'intéresse que l'Algérie et les algériens.

    On aurait pu admettre qu'un commentaire soit constructif, apportant des éléments de réponses ou encore sujet à interrogations qui auraient échappées aux rédacteurs et autres autorités de l’État algérien, mais non, vous axez constamment vos niaiseries avec une telle rage qu'on ne peut même pas s'interroger sur leurs motifs.

    Les algériens sont suffisamment matures et cultivés pour critiquer eux-mêmes ce qui ne va pas dans leur pays. Est-ce qu'on vient sur vos forums, d'ailleurs interdits aux algériens, pour dire quoi que ce soit ? Non.

    Alors de grâce épargnez nous vos commentaires à deux dirhams et surtout lorsqu'ils sous-entendent, une énième, que le Maroc fait mieux, qu'il n'inverse pas l'ordre des choses etc, puisque la preuve vous nous la donnez avec vos commentaires débiles, mal écrits et surtout en dehors de toute réalité.

    Vous n'avez vraiment rien à faire que de rester figé sur les affaires algériennes. A croire que vous êtes payé à ne rien faire et je ne le pense pas parce qu'on ne paye pas quelqu'un comme vous qui n'a aucun niveau mais une langue de vipère et mensongère.

    Je vous avais promis de faire barrage à vos mensonges et diffamations et c'est la seule raison pour laquelle je vous réponds. Si cela était un algérien, je n'aurais rien eu à dire mais venant d'un marocain, d'emblée c'est suspect et d'ailleurs les faits et les mots reflètent votre hargne à dénigrer l'Algérien partout et ici même. Vous me rappelez qu'un jour lors d'une séminaire où étaient invités des personnes d'un certain niveau mais celui du vôtre et de ceux de votre espèce, cela n'a pas raté, les marocains invitaient les présents et avec insistance à venir plutôt investir au Maroc qu'en Algérie. Le modérateur et le staff organisateur, gênés, ont été obligés de passer à d'autres sujets en coupant net ces marocains ligués contre siedkom, les algériens qui ne se rabaissent pas aux miettes.

    Et quand bien même vous auriez des milliards, jamais votre pays ne sortira de l'ornière, il faut vous mettre cela dans votre caboche. Ce ne sont pas une 100taine de milliards, correspondant à votre PIB qui vont vous développer et personne ne vous donnera cette somme.

    Pour reprendre votre connerie, la mamelle de l'Algérie est là, à remplacer tous les capitaux nécessaires, il nous suffit juste de les utiliser à bon escient et avec des patriotes.

    De toute façon, vous verrez sous peu que votre venin lancé, se révèlera infondé mais comme vous n'avez pas une once de lucidité, vous ferez telle la tortue, vous rentrerez dans votre carapace en continuant à dénigrer gratuitement mon pays, l'Algérie.

    Rapporter Vangelis lundi 27 mars 2017 14:58
  • Article totalement injustifié, quand on entends dire que Peugeot compte ramener avec lui pas moins de 7 équipementiers, que Renault compte inviter 250 sous-traitants pour une visite de prospection en vue de partenariats en Algérie, que Cevital commence à fabriquer des vitrages pour véhicules, et qu'il y a de plus en plus de sous-traitants qui commencent à produire. Je pense que l'industrie automobile est en train de devenir réalité malgré tout ce que l'on peut dire.

    Rapporter djamel2 lundi 27 mars 2017 14:19
  • les scandales de l'ère Boutef se suivent mais ne se ressemblent pas .Après le blanchiment massive des criminels de la décennie noire ,vendu sous l'étiquette "concorde civile",les Algériens ont eu doit qq années plus tard à un des scandales les plus retentissants :khalifa bank. Récemment un charlatan cautionné par le ministre de la santé a mis en vente d'un médicament miraculeux contre la diabète on connait la suite de l'histoire .Le goufre financier de l'autoroute esr-ouest de Mr guol qui récidive avec l'affaire Donia-parc et qui contine à jouer traquillement le foot avec l'exchef de DRS.Boucouareb a promis aux Algériens de rattraper la Corée du sud et doter le pays d'une industrie mécanique ,on en voit les résultats. Mais ce qui est inquiétant c'est l'attitude de la justice qui n'est opérationnelle que pour condamner les jounalistes

    Rapporter aboayman lundi 27 mars 2017 14:06
  • C'est pour tout cela que les prix des voitures produits "localement" n'est pas plus bas que si elles étaient importées (à confirmer).

    On va dire que le seul intérêt pour le moment est de faire travailler une main d'oeuvre locale.

    Rapporter Bas lundi 27 mars 2017 11:50
  • salam azul bonjour!

    Quand la fourberie adjointe a la cupidité se joignent à l'incompetence totale de Mr BOUCHOUAREB!

    La Credibilité de l'Algerie vient d 'etre ternie par cette pseudo industrie qui au final se revele etre une immense supercherie!

    Quand Monsieur le Ministre, Mr Bouchouareb insultait le Maroc sur la Chaine 3 dixit: Le Maroc ne met a disposition que des terrains pour une activité off shore quand L'Algerie elle est propriétaire etc..............!
    En gros le Maroc n'a rien compris en plus de ne pas avoir les moyens de produire des voitures !!!!!!!!!

    Au final le Maroc possede un réel tissu de sous traitance qui lui permet de faire une veritable integration pour ses 2 constructeurs et bientot plus !

    L'idée c'est que le Maroc en faisant le pari de l'ouverture en total opposition à la regle 49/51% de l'Algerie à mis en place un vrai transfert de technologie.
    En gros le Maroc n'a pas mis la charrue avant les boeufs!
    L'epoque des industries industrialisantes est completements revolues avec les resultats qu'on lui connait!

    L'humilité est une qualité que Mr Bouchouareb ne connait pas non plus!

    De toute façon comment ce ministre Bouchouareb à pu faire avaler à un pays entier qu'il allait faire en 2 ans ce que des pays comme la Corée du Sud ou le Mexique ont mis des dizaines années à réaliser??????????

    De toute façon SKD etc ne sont que des palliatifs à une réalité bien douloureuse en matiere d'industrie!

    Je rappel que le Maroc à mis en place de la formation bien avant d’accueillir la moindre usine mais a surtout fait preuve de courage en commencant pas sous traiter avec toutes les contraintes que cela implique!

    Pour faire simple TMC n'a pas triché, TMC a simplement respecter un cahier des charges lui meme conçu pour donner l'illusion de la naissance d'une industrie dont le promoteur est BOUCHOUAREB, le meme qui veut declencher une enquete sur sa propre supercherie!

    A force de croire que tout s'achete L'Algerie pense pouvoir acquerir une industrie clef en main !!!!!!
    malheureusement le savoir faire , la confiance sont des notions qui font defaut à BOUCHOUAREB en plus de l'humulité!

    Rapporter el kino lundi 27 mars 2017 10:58
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les ventes de tablettes en baisse dans le monde, en hausse en Afrique"- Khadidja Kazitani-Deloitte Algérie

Sondage

L’Algérie occupe une flatteuse 38e place dans un classement onusien jugé sérieux sur le bonheur dans le monde. Comment expliquez-vous un tel rang :

Vidéos

L’alerte de Brahim Hasnaoui : La moitié des entreprises privées algériennes du BTP en péril

A ne pas manquer

Prev Next

A l'Algiers Startup Conference, Sellal promet une hausse du montant des crédits sans intérêts

Le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, a promis lundi aux jeunes porteurs de projets que le gouvernement continuera à prodiguer les crédits bancaires destinés à développer leur business.

Algérie : Le contrat de 3 Mrd de dollars entre General Electric-Sonelgaz est "flou" (experts)

  Le contrat de 3 milliards de dollars pour la maintenance de centrales électriques algériennes signé hier entre Sonelgaz et l'américain General Electric suscite des interrogations chez deux experts algériens. Ils le trouvent "flou", Sonelgaz n'ayant pas communiqué sur les termes du contrat.

Algérie : Coup d’envoi à la réalisation d’une usine de véhicules industriels Iveco à Bouira

  IVAL concessionnaire des marques IVECO Algérie a donné le coup d'envoi ce mardi matin aux travaux de réalisation d'une usine de montage de véhicules industriels, située dans la zone industrielle Oued El Berdi, dans la wilaya de Bouira.