Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 17 Décembre 2017

  •   Aboubaker Khaled
  • jeudi 7 septembre 2017 17:50

Algérie : Les pénalités de retard de paiement des entrepreneurs ANSEJ et CNAC seront effacées

Les pénalités de retard de paiement des jeunes entrepreneurs ayant bénéficié des crédits ANSEJ et CNAC avant mars 2011 seront effacées, a annoncé, jeudi,  Mourad Zemali ministre du Travail de l’Emploi et de la Sécurité sociale.

 

 

Lors de l’ouverture de la réunion du comité interministériel de suivi des conflits collectifs de travail, le ministre a déclaré que « cette mesure concernera aussi les charges qui ont découlé des dettes des jeunes entrepreneurs et plus précisément celle de traitement des agios

 «Cette mesure concerne seulement les entreprises créées avant mars 2011 car elles n’avaient pas les mêmes avantages que celles qui ont été créées après cette date,  notamment en matière de délais de de paiement de dettes », a souligné le ministre.

 Cet arrangement, a-t-il, ajouté  est «communément utilisé partout dans le monde ». Le ministre a indiqué que le nombre d’entreprises pouvant bénéficier de cette mesure n’est pas encore connu. «Les entreprises ont le choix de s’inscrire pour en bénéficier ou non ».

 La réunion du comité interministériel s’inscrit dans le cadre de la réactivation du système de veille qui privilégie l’anticipation des situations conflictuelles.

Selon une fiche remise à la presse, les missions du comité interministériel de suivi des conflits de travail consistent à « contribuer à consolider la paix sociale dans les secteurs sensibles à travers des propositions, des avis et des conseils et de consolider le dialogue social. ».

 Il a également pour objection d’assurer une coordination entre les secteurs, à travers la « collecte des informations et des données statistiques sur les conflits et les grèves enregistrées ».

 

Pour rappel, le comité de suivi des conflits collectifs de travail a été créé et installé au mois de janvier dernier. L’ancien premier ministre, Abdeladjid Tebboune avait instruit les cadres du ministère pour sa réactivation, à l’issue des conclusions de la réunion du gouvernement le 15 juillet dernier.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • IL Y A LE VOTE EN VUE
    C'EST L ARGENT DE TOUT UN PEUPLE QU ILS DILAPIDENT AU PROFIT DES VOYOUS
    DE QUEL DROIT?

    Rapporter LA SOURIS vendredi 8 septembre 2017 23:20
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda »

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"LA TUNISIE DANS LA LISTE DES PARADIS FISCAUX, UN CLASSEMENT QUI EMBARRASSE TOUT LE MONDE".

A ne pas manquer

Prev Next

Polémique sur la promotion de Tamazight : Lotfi DK appelle à l’arrêt des hostilités sur Facebook

 La polémique qui fait rage sur les réseaux sociaux sur le refus des députés de la majorité une proposition d’amendement du projet de loi de finances pour l’année 2018 portant sur la promotion de la langue amazighe a fait réagir le chanteur engagé du Rap Lotfi DK.

Le taux de chômage en Algérie devrait atteindre 13,2 % en 2018 (étude)

  Une étude sur les défis de la démographie au Maghreb relève un décalage entre le capital humain et les besoins du marché de l'emploi, malgré les importants investissements consentis dans l'enseignement supérieur.

57 % des Algériens ont une opinion positive sur l’Union européenne (sondage)

Plus de 60%  des personnes sondées pensent que l'UE devrait en faire plus sur les questions liées aux droits de l'homme, près de 70% sur le commerce et près de 60% des personnes interrogées attendent davantage dans le domaine de la migration et de l'éducation.