Rapporter un commentaire

Un 2eme El Hadjar cette fois-ci en Italie et en devises fortes....

Cette usine personne n'en voulait, même pas les Chinois qui ramassent tout, c'est dire... Et maintenant que Rabrab l'a racheté pour des raisons obscures et qu'ils lui sont propres, il faudrait que l'Etat lui avance à fonds perdus un financement au motif que " ..une base logistique pour les exportations de produits métallurgiques.."

Parce que "l'expert en politiques industrielles" pense que l'Algérie exporte des produits métallurgiques ?