Rapporter un commentaire

Ayant déjà commenté un précédant article traitant du même sujet, je vais me limiter à apporter un bref commentaire sur la photographie illustrant l’article

Ce qui a retenu mon attention sur cette photo :
1- D’une part, c’est le YES WE CAN de l’affiche du CIIST, qui rappelle le slogan de la Première compagne électorale de la présidentielle de 2008 américaine de BARACK OBAMA
2- D’autre-part, les deux panneaux publicitaires du sponsor qu’est la Banque Publique, la BDL faisant la promotion de la carte CIB à puce française fourni e à Algérie Poste et aux banques membres de la SATIM par les rapaces de corrompus qui tirent dans l’ombre les ficelles de la société privée HB TECHNOLOGIES

Tout le monde se souvient lorsque BARACK OBAMA a été élu Président des USA sa première visite était de se rendre au Royaume-Unis et je me souviens que lors de cette visite il fut interviewé par un quotidien économique français, qui lui avait demandé ce qu’il allait faire par la suite

La réponse de BARACK OBAMA était des plus inattendues. ‘’J’ai hâte de travailler avec le Président algérien BOUTEFLIKA’’ avait-il répondu.
Résultat, BARACK OBAMA et BOUTEFLIKA ne se sont jamais rencontré. Et cela restera un mystère.

La BDL, c’est la banque publique qui m’a escroquée en 1992, et lorsque je lui ai réclamé, en 2007, réparation des graves préjudices, son Président Directeur Général, Mr Mohamed Aslan BACHTARZI, le fils de moins que rien m’avait insulté par lettre et menacé de me poursuivre en justice.

Naturellement, pour tester la crédibilité et le sérieux de notre justice j’ai porté plainte, en référé, auprès du procureur de la République de BIR MOURAD RAIS, contre le Président de la BDL et son service du contentieux pour le chef d’accusation d’injure par lettre.
Dans cette affaire nul besoin d’instruction, un simple constat de la lettre suffisait à condamné la Président de BDL et ses deux sbires
Résultat, le Président de la BDL et ses deux sbires De son service juridique, ne furent aucunement inquiété par notre justice, qui faut-il le dire est réputée être aux ordres du pouvoir en place.
Aussi, pour marquer le coup et enfoncer le cloue, j’ai porté une seconde plainte, en 2010, contre la BDL pour les chefs d’accusations d’escroquerie crapuleuses, et association de malfaiteurs en bande organisée.
Malgré les nombreuses preuves matérielles attestant du bien fondé de ma plainte, cette affaire n’est toujours pas instruite et pour cause, cela ne fait l’affaire de ceux qui sont derrière la société privée HB TECHNOLOGIES, qui souhaite que sois dans l’Etat de solliciteur. Comme disait l’oligarque d’Ahmed OUYAHIA « DJAOUA3 EL KELB ITEB3EK » Traduction : Affame le chien, il te suit

Qu’est ce que c’est que la BDL ?

Réponse : la BDL, c’est la banque publique qui vous vole, vous accuse et vous insulte.
TAHIA EL DJAZAIR.

Cordialement, GUENZET SOFIANE, inventeur des technologies de la biométrie et du Système Bancaire Biométrique SAOIB 31 et applications dérivées